Le plan aquitain santé-environnement veut gommer les inégalités face aux risques



Le plan aquitain santé-environnement veut gommer les inégalités face aux risques
Dominique Schmitt, préfet de la Région Aquitaine, Alain Rousset, président de la région Aquitaine, et Nicole Klein, directrice générale de l'Agence Régionale de la Santé, ont présenté à Bordeaux la deuxième édition du Plan Régional Santé Environnement, le PRSE2 d'Aquitaine, présentation qui a été marquée par la signature d'une charte.. Cette démarche qui est une déclinaison d'un programme national, prend en compte le rôle de l'environnement en matière de santé humaine. En Aquitaine il comporte plusieurs axes d'action qui seront mis en oeuvre d'ici 2013. L'objectif affiché est de réduire l'impact des activités humaines sur la santé, d'informer, de permettre de respirer un air sain, de consommer une eau et une alimentation de qualité, "ainsi que de réduire les inégalités environnementales ". La grande question qui se pose à l'énoncé de ces thèmes, est bien celle-ci: mais comment va-t-on faire? Cette notion de l'inégalité est prise en compte sous l'angle des différences de sensibilité des personnes devant les agents pathogènes, notamment les enfants, et des états de santé des personnes. Mais le plan intègre également les inégalités dues au contexte socio-économique, ou au lieu de résidence ou de travail. L'objectif sera notamment d'améliorer la qualité de l'air dans les bâtiments fréquentés par les enfants, mais, ce qui est assez inattendu, de renforcer la connaissance de la présence de pesticides sur les fruits et légumes en Aquitaine. Les conditions d'accueil des enfants asthmatiques seront également améliorées.

Carapattes et caracycles

Sur le volet économique, le PRSE va s'attaquer au problème "de l'habitat indigne", de la précarité, des filières de déchets électriques et électroniques.. Concernant les inégalités géographiques, le PRSE2 se propose d'identifier les zones soumises à une surexposition aux substances toxiques afin d'établir des plans d'action adaptés. Parmi les diverses dispositions concrètes retenues, certaines sont assez originales comme l'encouragement des "carapattes" et des "caracycles" pour ce qui est des trajets scolaires ( ces systèmes organisés par les parents d'élèves fonctionnent, sous surveillance, comme un bus avec des regroupements d'enfants à pied ou à bicyclette). On remarque aussi des actions de sensibilisation des jeunes "aux risques de l'écoute de la musique amplifiée". Du côté de l'alimentation, on note un thème sur les dangers de la consommation de poissons d'eau douce imprégnés de résidus de PCB. Les analyses de poisson gras pêchés en Garonne seront intensifiées. En matière de pesticides et santé, ce sont les nuisances et risques découlant des épandages de produits phytosanitaires "pour les riverains" qui sont prises en compte. Parmi les autres dispositions, on remarque que le PRSE se penche sur la multiplication des puits et forages privés "qui peut être à la fois à l'origine de risques environnementaux et sanitaires". Dans un premier temps l'obectif est de sensibiliser les différents acteurs aux enjeux liés à ces pratiques.
Jeudi 6 Janvier 2011

Lu 1167 fois



Notez

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique / et surfez sur les rubriques de Paysud
< >

Mardi 12 Septembre 2017 - 20:33 L'Occitanie prépare un plan bois

PaysudTv | Economie | Régions | Agriculture et alim. | Vie des spectacles | Société | Cinéma et tél. | Cuisine | Environnement | Evènements | Expositions | Livres | Talents d'ici | Tourisme | Agenais | Gironde | Périgord | Paysud mag | Foires et Salons | Festivals | Ecouter et Voir | LES BREVES












Recevez notre infolettre

La météo avec la Chaîne Météo

12/08/2014





Facebook
Twitter
LinkedIn
Google+
YouTube
Rss
Video
Mobile

Partagez Paysud en un click
cookieassistant.com