Mon Village Demain lance un appel à Cécile Duflot



Caylus vue d'en haut (Ph Paysud)
Caylus vue d'en haut (Ph Paysud)
L' Association ruraliste Mon Village Demain, dont le porte parole est notre ami et confrère Jacques Faine, a enregistré avec intérêt une récente annonce de la ministre de l'Égalité des territoires et du Logement Cécile Duflot. L'Association -qui a fixé son siège au coeur du grand sud-ouest, à Caylus, manifeste cependant un intérêt prudent et attentif dans un communiqué en forme d'appel à la minstre afin qu'elle vienne voir sur le terrain. Voici de larges extraits du texte de Mon Village Demain:

" Ayant établi et développé, depuis plus de 6 ans, des relations structurelles régulières avec près d’un millier d’associations rurales de base, réparties dans l’ensemble de l’Hexagone, mais plus particulièrement dans les régions de l’Ouest- Normandie, Bretagne, Pays de Loire, Poitou-Charentes – et du Grand Sud, de l’Atlantique à la Méditerranée, MON VILLAGE, DEMAIN ... n’a pas manqué d’accueillir avec une faveur attentive, le 22 février dernier, les déclarations faites en Haute-Savoie, par la ministre Cécile Duflot. Celle-ci confirmait, en effet, ce jour là, le lancement, d’avril à juin, d’une large consultation nationale préalable à la réunion, mi-juin, d’un Comité interministériel d’Aménagement et de développement du territoire (CIADT), chargé de définir les mesures à prendre dans les meilleurs délais pour, disait-elle, permettre aux territoires en difficulté de « reprendre pied » et encourager le dynamisme des territoires les plus compétitifs. « En évitant », soulignait encore Cécile Duflot, « de ne pas privilégier, au nom de la compétitivité, les grandes métropoles par rapport au reste des territoires .
Répercutés au cours des dernières semaines à l’ensemble des associations de base, avec lesquelles le Comité directeur de MON VILLAGE, DEMAIN... entretient des contacts réguliers, les propos de la ministre ont rencontré un écho favorable, quasi unanime.
"Toutefois, se référant à des prises de positions antérieures de la Fédération nationale MON VILLAGE, DEMAIN ..., soulignant le rôle déterminant que sont très naturellement appelée à jouer, en matière de développement économique et donc d’égalité des territoires, les structures associatives intervenant en liaison étroite avec les élus locaux, les responsables et animateurs de ces associations de base ont mis en exergue l’impérieuse nécessité d’interroger Cécile Duflot à cet égard.
« Quel rôle la ministre considère-t-elle être dévolu à nos « assos » dans la consultation préalable qu’elle va lancer très prochainement ?
« Quelle connaissance a-t-elle d’un renouveau largement en cours dans nos provinces, mais trop souvent, jusqu’alors, méconnu, voire ignoré, en haut lieu ?
Ceci avant de conclure par un appel :« Cécile Duflot, nous sommes nombreux, prêts à vous inviter, vous et vos co-équipiers, à venir voir le travail que nous réalisons sur le terrain. Sans forfanterie de notre part, nous pensons qu’il peut servir d’exemple... »
Vendredi 15 Mars 2013

Lu 234 fois



Notez

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique / et surfez sur les rubriques de Paysud
< >

PaysudTv | Economie | Régions | Agriculture et alim. | Vie des spectacles | Société | Cinéma et tél. | Cuisine | Environnement | Evènements | Expositions | Livres | Talents d'ici | Tourisme | Agenais | Gironde | Périgord | Paysud mag | Foires et Salons | Festivals | Ecouter et Voir | LES BREVES











Recevez notre infolettre

La météo avec la Chaîne Météo

12/08/2014





Facebook
Twitter
LinkedIn
Google+
YouTube
Rss
Video
Mobile

Partagez Paysud en un click
cookieassistant.com