Une enveloppe de plus de 32 millions d'euros pour l'Université de Bordeaux


Alain Juppé se félicite de l'annonce de Valérie Pécresse. De son côté le président de la Région Aquitaine, Alain Rousset, a rencontré François Fillon


Une enveloppe de plus de 32 millions d'euros pour l'Université de Bordeaux
Hasard du calendrier? En tout cas les communiqués de ce jour nous annoncent d'un côté Alain Juppé, maire de Bordeaux, qui se félicite des annonces faites par Valérie Pécresse, ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche. Et de l'autre une rencontre positive entre Alain Rousset et François Fillon. Le maire de Bordeaux se réjouit pour sa part de l'attribution de plus de 24 milliards d'euros aux projets pédagogiques et de recherche des universités, venant compléter le plan campus de rénovation immobilière.
Ainsi au total "les dotations de l'Etat, soulignent les services de la mairie, d'un montant de 32,6 millions d'euros, permettront à l'Université de Bordeaux de développer une recherche d'excellence de niveau international. Ces premiers résultats invitent à être très optimiste quant aux chances de l'Université de Bordeaux de remporter de nouveaux succès dans les appels à projets en cours."
L’Université de Bordeaux se distingue tout particulièrement avec 5 projets de grands équipements de recherche sélectionnés dans le cadre de l'appel à projets "Equipements d'excellence":
- Optopath (6 millions d'euros), porté par le neurocentre Magendie et le Pres Université de Bordeaux, projet de plateforme d'innovation en psychopathologie expérimentale en vue d'élaborer de nouvelles thérapeutiques (addictions, obésité, pathologies neurodégénératives...) ;
- Phenovirt, (2,1 millions d'euros) projet de plateforme neuropsycho-pharmacologique pour l'étude des troubles de l'attention et de la fatigue ;
- Petal+ (9,3 millions d'euros), laser dédié a la recherche dans le domaine de la physique des lasers de puissance et l'interaction laser-plasma dans le cadre du pole de compétitivité "Route des lasers", associant, autour du laser mégajoule, le CEA et l'Université de Bordeaux ;
- Elorprint Tec (9 millions d'euros) dans le domaine des dispositifs et systèmes organiques imprimables (cellules photovoltaïques, puces RFID, livres électroniques) ;
- Xyloforest (10,2 millions d’euros) projet de recherche sur les ressources forestières (biologie de l'arbre, écologie des forêts, chimie du bois, bioénergie...) associant à l'Inra et aux universités de Bordeaux et de Pau des centres universitaires et professionnels.






Rousset-Fillon: reprise du dialogue

Quant à Alain Rousset, président du Conseil régional d'Aquitaine et président de l'Association des Régions de France, il a été reçu ce jeudi avec une délégation de l'ARF (Association des Régions de France) par le Premier ministre, François Fillon, entouré de François Baroin et Philippe Richert. Le communiqué indique notamment:
"L'ARF se félicite de la reprise d'un dialogue trop longtemps interrompu. Elle entend rester très vigilante à la mise en œuvre des engagements pris par le Premier ministre (...) Après avoir rappelé ses vives critiques sur les conséquences de la réforme territoriale, l'ARF a réitéré son souhait d'une clarification des compétences entre Etat et Régions. Ses représentants ont développé leur vision d'une régionalisation dans une démocratie moderne, à l'image des autres Etats européens. Dans l'immédiat, elle a demandé et obtenu le lancement de plusieurs groupes de travail communs.
"Une réflexion prospective sur les ressources régionales sera ainsi engagée, notamment pour définir une fiscalité dynamique et adaptée aux missions des Régions. De même, des réunions se tiendront sur les questions de stratégie économique et industrielle. Les régions sont en effet très sollicitées dans le cadre des investissements d'avenir et multiples appels à projets. Elles s'inquiètent du financement nécessaire, sur le long terme, à la qualité de la recherche française (...)
"L'ARF reconnaît pleinement l'importance de l'apprentissage, souligne le rôle majeur des Régions en ce domaine et appelle à un véritable partenariat avec l'Etat, respectueux de leurs compétences. Un groupe de travail sera constitué sur les problèmes de l'orientation. Enfin, elle a réitéré ses inquiétudes sur l'avenir des transports ferroviaires, qui fera l'objet d'une prochaine rencontre."






Jeudi 20 Janvier 2011

Lu 1179 fois



Notez

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique / et surfez sur les rubriques de Paysud
< >

PaysudTv | Economie | Régions | Agriculture et alim. | Vie des spectacles | Société | Cinéma et tél. | Cuisine | Environnement | Evènements | Expositions | Livres | Talents d'ici | Tourisme | Agenais | Gironde | Périgord | Paysud mag | Foires et Salons | Festivals | Ecouter et Voir | LES BREVES











Recevez notre infolettre

La météo avec la Chaîne Météo

12/08/2014





Facebook
Twitter
LinkedIn
Google+
YouTube
Rss
Video
Mobile

Partagez Paysud en un click
cookieassistant.com