Démoustication de précaution à Bergerac



L'ARS Nouvelle-Aquitaine communique:

A la suite du signalement d’un cas importé d’arbovirose chez une personne ayant séjourné à Bergerac et revenant d’une collectivité d’outre-mer, une enquête entomologique réalisée sur les lieux fréquentés par ce patient, a permis d’établir la présence du moustique tigre potentiellement vecteur dans 2 secteurs restreints de la commune de Bergerac (cartes ci-jointes).

Conformément au plan national anti-dissémination du chikungunya, de la dengue et du zika, la mise en œuvre d’une opération de démoustication ponctuelle est donc nécessaire. L’objectif est d’éliminer les moustiques tigres présents dans les lieux fréquentés par le patient, afin d’éviter tout risque de propagation du virus dans l’hypothèse où ils auraient été contaminés en piquant cette personne.

Ce traitement insecticide d’une durée d’environ 1h, est prévu le lundi 26 juin entre 22 h et 7 h. Il sera effectué par la société Altopictus. Le moustique tigre, moustique urbain, se déplace peu (il vit dans un rayon de 150 m), ce qui explique le caractère localisé de l’opération de démoustication. Cette opération sera menée la nuit afin de préserver les insectes pollinisateurs.

L’équipe de l’opérateur de démoustication procédera à une pulvérisation d’insecticide depuis la voie publique. Si nécessaire, des traitements plus ciblés effectués à pied seront réalisés. Le produit utilisé lors de ces traitements est pulvérisé à 1 gramme par hectare, un dosage très faible. Il s’agit de la même matière active qui sert à la confection des produits antimoustiques domestiques vendus en pharmacie et dans le commerce.

Avant cette opération, l’opérateur de démoustication a procédé à une information des habitants des secteurs concernés (porte à porte et diffusion de recommandations dans les boites aux lettres). Les personnes qui n’ont pas été destinataires de cette information ne sont donc pas dans un secteur concerné.

De manière globale, il est rappelé que le moustique tigre est une espèce invasive et qu’il n’est actuellement pas possible d’envisager son éradication. Les opérations de démoustication permettront de gérer la présence de moustiques possiblement contaminés mais ne sont pas une solution durable pour réduire la nuisance. Seule la suppression des gites qui permettent la reproduction du moustique autour du domicile peut avoir un impact sur la nuisance ressentie. Les gites larvaires sont principalement de petits volumes d’eau du type seaux, arrosoirs, jouets d’enfant… non abrités, laissés dans le jardin et susceptibles de recueillir de l’eau. Il est rappelé que le moustique tigre ne pond pas dans les zones naturelles de type étangs, ruisseaux, fossés…

Chacun, en modifiant son comportement et en adoptant des gestes simples, peut participer à la lutte contre la prolifération des moustiques tigre. Plus d’information sur le site internet de l’agence régionale de santé : https://www.nouvelle-aquitaine.ars.sante.fr/moustique-tigre-4


Les secteurs de Bergerac concernés


Samedi 24 Juin 2023

Lu 95 fois


Notez

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique / et surfez sur les rubriques de Paysud
< >

PaysudTv | Economie | Régions | Agriculture et alim. | Vie des spectacles | Société | Cinéma et tél. | Cuisine | Environnement | Evènements | Expositions | Livres | Talents d'ici | Tourisme | Agenais | Gironde | Périgord | Foires et Salons | Festivals | Ecouter et Voir | Vidéo-archives | Tribune | Brèves 2





Le cirque Petites Natures à Bordeaux

Le Bruit à l'honneur. Vos oreilles n'en croiront pas vos yeux...

23/01/2024

ET AUSSI...


Recevez notre infolettre


L'emploi avec Jooble

Des annonces à découvrir avec Jooble


Emploi Offres d'emploi Aquitaine-Occitanie, Offre d emploi Offres d'emploi Aquitaine-Occitanie, Jooble
jooble




Facebook
Twitter
LinkedIn
Google+
YouTube
Rss
Video
Mobile