La Gironde fait la chasse à la maltraitance en EHPAD



Le président du département Jean-Luc Gleyze  fait le point au cours d'une conférence de presse '(ph DR)
Le président du département Jean-Luc Gleyze fait le point au cours d'une conférence de presse '(ph DR)
Suite à l’onde de choc de 2022 qui pointait du doigt certains EHPAD le département de la Gironde a adopté des dispositions pour lutter contre les maltraitances.
Création d’une Cellule de Recueil des Informations Préoccupantes pour les Adultes vulnérables (CRIPA)
Créée en janvier dernier, elle est composée de 2 assistantes sociales et 1 secrétaire médico-sociale.
Cette cellule peut être saisie en appelant le : 05 56 99 33 33 et en sollicitant la CRIPA. Une adresse électronique spécifique a été créée : adulte-vulnérable@gironde.fr
Ainsi sur le 1er trimestre 2023, près de 100 sollicitations ont été recensées auprès de la CRIPA. Elles proviennent des travailleurs sociaux du Département, de partenaires externes et de Girondines et Girondins, alors qu’aucune communication grand public n’avait été réalisée.
Ces signalements ont donné lieu à un suivi adapté, en lien avec la direction du contrôle et de la transformation du Département (pôle contrôle audit). À noter, que 10 signalements ont été transmis au Parquet, dont deux pour maltraitance et 8 demandes de mise sous protection
Un renforcement des contrôles en établissements
Dès 2020, le Département a renforcé ses contrôles des établissements qu’il autorise et finance pour garantir la qualité de vie des résidents, restaurer la confiance au sein des établissements et encadrer toute dérive. Le contrôle vise à s’assurer de la qualité de l'accompagnement dispensé aux résidents et que la situation d'un service ou d'un établissement est conforme au référentiel de fonctionnement qui correspond à son statut. Cette dynamique, mise en place par le Département et en lien étroit avec l'ARS pour les établissements relevant de la double compétence, permet de structurer une démarche d'amélioration continue de la qualité de prise en charge avec les différents acteurs.

11 nouveaux contrôleurs ont été recrutés pour renforcer le dispositif de contrôles des établissements et services médico-sociaux.
D’ici 2024, 4 nouveaux contrôleurs supplémentaires seront engagés.

Suite au renforcement des moyens, près de 100 contrôles ont déjà été réalisés

En 2022, 18 contrôles en EHPAD ont eu lieu portant notamment sur les ressources humaines, les résidents accueillis, la gestion des produits d’incontinence, la gestion des recueils de plaintes, le suivi de l’alimentation… Des plans d’actions sont en cours avec les établissements pour s’assurer du retour à la conformité exigée.
En 2023, 91 contrôles en établissements et services médico-sociaux sont prévus dont 36 en EHPAD. 20 contrôles complémentaires notamment financiers sont également programmés.
Mardi 18 Avril 2023

Lu 171 fois



Notez

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique / et surfez sur les rubriques de Paysud
< >

Mercredi 20 Mars 2024 - 16:48 La Caisse d'Epargne aide les jeunes

PaysudTv | Economie | Régions | Agriculture et alim. | Vie des spectacles | Société | Cinéma et tél. | Cuisine | Environnement | Evènements | Expositions | Livres | Talents d'ici | Tourisme | Agenais | Gironde | Périgord | Foires et Salons | Festivals | Ecouter et Voir | Vidéo-archives | Tribune | Brèves 2





ET AUSSI...


Recevez notre infolettre


L'emploi avec Jooble

Des annonces à découvrir avec Jooble


Emploi Offres d'emploi Aquitaine-Occitanie, Offre d emploi Offres d'emploi Aquitaine-Occitanie, Jooble
jooble




Facebook
Twitter
LinkedIn
Google+
YouTube
Rss
Video
Mobile