Connectez-vous


La MÉCA de la Nouvelle-Aquitaine: la culture aidée en ses murs



Ph DR
Ph DR
La MÉCA . Le nom exprime, phonétiquement, un côté clé à molette qui surprend pour un ouvrage destiné à cultiver la culture, contemporaine certes, dans une Nouvelle-Aquitaine en quête d'une identité disparue depuis Aliénor. Quoi qu'il en soit cette MECA futuriste a été inaugurée trois ans après le début du chantier, dans le quartier Euratlantique de Bordeaux, par Alain Rousset, président du Conseil régional de Nouvelle-Aquitaine, avec Frank Riester, ministre de la culture, et Bjarke Ingels, BIG (Danemark), architecte mandataire du projet.
Avec ses 18 000m² de surface, sa scène de création de 360m², ses 25 résidences par saison et plus de 1 200m² d'espaces d'expositions dédiés à l'art contemporain, la MÉCA est présentée comme "un nouveau laboratoire créatif au service des filières liées à l'écrit, à l'image, au spectacle vivant et à la création plastique contemporaine". L'investissement atteint tout de même 60 millions d'euros. Mais la Nouvelle-Aquitaine qui n'a pas lésiné non plus pour lancer sa télé (NOA,coût: plus d'un million d'euros par an) n'en estime pas moins faire oeuvre utile. Des commentaires divers se manifestent cependant sur les réseaux sociaux, d'aucuns voyant dans cette réalisation, l'expression d'une époque surannée, ou une sorte de ferme des 1000 vaches subventionnée et éloignée des artistes, des talents et de leurs besoins, comme des territoires. Ce à quoi on peut ajouter que cette grande maison fait penser à ce commentaire que prononçait un jour un Américain en France: "vous, les Français, lorsque vous avez un projet, vous commencez par faire du béton!"
« Les politiques culturelles d'une aussi grande Région méritaient un équipement de cette ampleur » a cependant souligné Alain Rousset. « La multiplicité des flux et des fonctions de la MÉCA qui accueille à la fois des acteurs de l'écosystème créatif régional d'une part et des activités profitant au public d'autres part, en fait un outil dynamique pour stimuler la création ».
  • La MÉCA réunit, dans un même espace, trois organismes : les deux agences régionales dédiées au spectacle vivant (OARA), aux filières du Livre, du Cinéma et de l'Audiovisuel (ALCA) et le Frac Nouvelle-Aquitaine MÉCA (Fonds régional d'art contemporain)
. G.G.

Mardi 2 Juillet 2019

Lu 173 fois



Notez

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique / et surfez sur les rubriques de Paysud
< >

PaysudTv | Economie | Régions | Agriculture et alim. | Vie des spectacles | Société | Cinéma et tél. | Cuisine | Environnement | Evènements | Expositions | Livres | Talents d'ici | Tourisme | Agenais | Gironde | Périgord | Foires et Salons | Festivals | Ecouter et Voir | LES BREVES | Vidéo-archives | Tribune










Recevez notre infolettre



Facebook
Twitter
LinkedIn
Google+
YouTube
Rss
Video
Mobile

Informations légales


Informations légales
Consulter les informations légales et les règles de www.paysud.com

28/05/2018