Le printemps calamiteux de l'artisanat néo-aquitain



Gérard Gomez président de la CMA (DR)
Gérard Gomez président de la CMA (DR)
Selon les résultats d' une enquête de la Chambre des métiers et de l'artisanat de Nouvelle-Aquitaine près de 70% des artisans néo-aquitains sont impactés par la guerre en Ukraine.
Près de deux mois après le début du conflit,68,7 % des chefs d’entreprise artisanale interrogés répondent rencontrer des difficultés.
L’alimentation est le secteur le plus impacté.
77,8 % des répondants issus du secteur de l’alimentaire se disent impactés. Ils sont 75,3 % dans le bâtiment, 66,9 % dans la production et 61,3 % dans les services.
Les principales difficultés évoquées
Le coût des déplacements arrive en tête avec 86 % des difficultés citées, suivi du coût des matières premières (73,75 %). La baisse du pouvoir d’achat de la clientèle est citée en 3e niveau d’importance avec 70,4 %. Suivent ensuite les problèmes d’approvisionnement (53,45 %), le coût de l’énergie (50,67 %) et la renégociation des devis (32 %). Les difficultés salariales sont aussi évoquées par 5,75 % des répondants, ainsi que la cybersécurité (2,2 %). Les problèmes d’exportations vers les belligérants restent marginaux (mois de 1 %).
Un niveau de fragilité des entreprises artisanales élevé
Un peu plus de la moitié (52,27 %) se disent en situation de fragilité financière. Le niveau bas de la trésorerie est la fragilité la plus citée (80,64 %), devant la réduction des marges (62 %). Sont ensuite évoqués, l’allongement des délais de paiement (17%), l’augmentation des impayés (15,25 %) ou bien l’échéance du remboursement du PGE.
Des besoins en information importants
52,6 % de l’ensemble des répondants expriment le besoin d’être informés sur les mesures de soutien aux entreprises (64 % des artisans en fragilité). 6,73 % souhaitent être informés sur les aides envers les Ukrainiens. 5,64 % évoquent la cybersécurité et 3,2 % souhaitent savoir s’il y a des sanctions sur les exportations vers la Russie.
64 % de répondants inquiets sur l’avenir de leur entreprise
Questionnés sur leur niveau de confiance en l’avenir, près de 5 % se disent très confiants, 31 % plutôt confiants, 53 %plutôt pas confiants et 10,5 % pas du tout confiant.
Gérard Gomez, président de la CMA Nouvelle-Aquitaine rappelle que le réseau des CMA est mobilisé pour soutenir les artisans : « Les cellules de crise mises en place au moment des confinements ont été réactivées pour informer les artisans sur les dispositifs de soutien adaptés à leur situation. Des réunions régulières organisées avec la préfecture nous permettent de faire remonter les difficultés de nos collègues. »
Mercredi 20 Avril 2022

Lu 106 fois



Notez

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique / et surfez sur les rubriques de Paysud
< >

PaysudTv | Economie | Régions | Agriculture et alim. | Vie des spectacles | Société | Cinéma et tél. | Cuisine | Environnement | Evènements | Expositions | Livres | Talents d'ici | Tourisme | Agenais | Gironde | Périgord | Foires et Salons | Festivals | Ecouter et Voir | Vidéo-archives | Tribune







ET AUSSI...


Recevez notre infolettre


L'emploi avec Jooble

Des annonces à découvrir avec Jooble


Emploi Offres d'emploi Aquitaine-Occitanie, Offre d emploi Offres d'emploi Aquitaine-Occitanie, Jooble
jooble




Facebook
Twitter
LinkedIn
Google+
YouTube
Rss
Video
Mobile