Connectez-vous

Le rideau se lève sur l'année Liszt



Le rideau se lève sur l'année Liszt
Après l'année Chopin, voici celle consacrée à Liszt . Placée sous le haut patronage de Nicolas Sarkozy, l'Année Liszt en France, célébrant le bicentenaire de la naissance de Franz Liszt, a été lancée ce mardi en présence de Frédéric Mitterrand, ministre de la Culture et de la Communication, Géza Szöcs, ministre délégué à la Culture de la République de Hongrie, Xavier Darcos, président de l'Institut français, et Pál Hatos, directeur général de l'Institut Balassi. Le ministère des Affaires étrangères et européennes, le ministère de la Culture et de la Communication et le ministère de l'Éducation nationale, de la Jeunesse et de la Vie associative, se sont associés afin de mettre à l'honneur Liszt en France, pays où il a créé et conçu une part majeure de son œuvre. Le commissariat général de l'Année est confié à Jean-Yves Clément, écrivain, éditeur, directeur artistique du Festival de Nohant et des Lisztomanias de Châteauroux.
Le pianiste et compositeur d'origine hongroise, mais qui s'est perfectionné, et maintes fois produit en France, méritait bien autant que son ami Chopin l'hommage de la France. Celui qui fut le meilleur pianiste de son temps, véhicule de nos jours l'image d'une extraordinaire virtuosité, une virtuosité qui s'exprime à travers la plupart de ses compositions. Alors, comme l'a déclaré Roger Muraro au Figaro, trop de notes risquent-elles de tuer la musique? Nous ne le croyons pas. D'ailleurs ceux qui s'attaquent à ses oeuvres ne sont pas légion de nos jours. Quant aux mélomanes amoureux du clavier, ils savent pour la plupart, apprécier ce mélange de virtuosité et de créativité -c'est-à dire de génie- qui mixe savamment le mélodique et des accents annonçant les musiques des temps modernes. Pour peu que l'on s'intéresse à la vie des artisans du romantisme du 19e siècle, on sait que la musique de celui qui fut également un ami de George Sand s'inspire de l'amour du beau et des mouvements de l'époque portant aux changements politiques et aux évolutions sociales.

Evènements nationaux et européens

De nombreux concerts mettant Liszt à l'honneur sont déjà programmés dans de nombreuses villes de France, ainsi que dans les festivals. Mais plusieurs évènements principaux sont annoncés:
Le coup d'envoi
Il a été donné le 18 janvier dans le Salon Erard à Paris. Tout un symbole puisque c'est Erard qui accueillit Liszt lorsqu'il vint à Paris, tandis qu'on lui avait refusé l'entrée au Conservatoire sous prétexte qu'il était étranger. Après les discours d'usage des personnalités, l'évènement s'est prolongé par un impromptu musical et littéraire avec la pianiste Brigitte Engerer qui a interprété Cantique d'amour, la comédienne Brigitte Fossey qui a donné lecture de textes de Liszt, et la pianiste hongroise Adrienne Krausz qui a joué Mephisto-Valse. Les deux pianistes ont ensuite interprété la célèbre la Deuxième Rhapsodie hongroise pour quatre mains.
Opération nationale "Play Liszt" & "Liszt au Parlement européen" — 9 mai 2011
A l'occasion de la journée de l'Europe, le 9 mai, toutes les villes de France sont invitées à fêter la musique et l'Europe à travers Liszt. Le même jour, l'Ode à la joie de Beethoven, l'hymne européen, résonnera au Parlement européen de Strasbourg dans la transcription faite par Liszt. Le 9 mai, également lancement de l’opération nationale Play Liszt – des pianos dans les cafés. 
Un "jour Liszt" est ainsi proposé aux villes qui voudraient s’en emparer, reflétant à la fois l’aspect « géographique » des tournées de Liszt en France, et son aspect populaire. L'opération est montée en collaboration avec le Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris et ouverte aux autres Conservatoires.
Spectacle pyrotechnique "Liszt hongrois !" — 30 juin 2011
A ciel ouvert et grand-public, à Paris. Au fil de la musique de Liszt, de ses lettres et de ses écrits, le "pyroconcert" Liszt hongrois rendra un hommage au phénomène de la génération romantique. Conçu par Jean-Éric Ougier, spécialiste des spectacles pyrotechniques, présenté au Parc André Citroën, « Liszt hongrois ! » montrera une image populaire et humaniste de Liszt
Concert : l'oratorio Christus de Liszt — 22 octobre 2011
Le 22 octobre, jour anniversaire du compositeur, une coproduction franco-hongroise initiée par le Commissariat Liszt et les Lisztomanias de Châteauroux mettra à l’honneur le chef-d'œuvre religieux de Liszt – et l’une des plus grandes pages de sa production : son oratorio Christus, interprété salle Gaveau par le Chœur et l’Orchestre de la Radio de Budapest.
 Cet événement constituera le point d’orgue de l’Année Liszt.
 Christus sera donné simultanément dans plusieurs villes européennes pour le "World Liszt Day".
Mardi 18 Janvier 2011

Lu 1806 fois



Notez

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique / et surfez sur les rubriques de Paysud
< >

PaysudTv | Economie | Régions | Agriculture et alim. | Vie des spectacles | Société | Cinéma et tél. | Cuisine | Environnement | Evènements | Expositions | Livres | Talents d'ici | Tourisme | Agenais | Gironde | Périgord | Foires et Salons | Festivals | Ecouter et Voir | Vidéo-archives | Tribune







Recevez notre infolettre


L'emploi avec Jooble

Des annonces à découvrir avec Jooble


Emploi Offres d'emploi Aquitaine-Occitanie, Offre d emploi Offres d'emploi Aquitaine-Occitanie, Jooble
jooble




Facebook
Twitter
LinkedIn
Google+
YouTube
Rss
Video
Mobile

Informations légales


Informations légales
Consulter les informations légales et les règles de www.paysud.com

28/05/2018