Quand le gouvernement ferme la porte au gaz vert



Ph capture d'écran site Aamf
Ph capture d'écran site Aamf
Le gouvernement n' a pas encore répondu aux protestations des acteurs de la filière méthanisation qui s'estiment pénalisés. Du coup ils rendent publique une lettre adressée au Premier ministre le 21 décembre dernier à propos des grandes orientations de la Réglementation Environnementale 2020, prévoyant l'exclusion de toutes les solutions gaz dans le programme de décarbonation des bâtiments neufs, y compris le gaz renouvelable.
Dans ce courrier Christiane LAMBERT, présidente de la FNSEA, Jean-François DELAITRE, président de l'AAMF (Association des Agriculteurs Méthaniseurs de France), Olivier DAUGER et Jacques-Pierre QUAAK, co-présidents de France Gaz Renouvelables y soulignent leur incompréhension face à l'incohérence de ce choix alors même que la méthanisation produit une énergie vertueuse à plus d'un titre et prometteuse d'externalités agronomiques, socio-économiques et territoriales.
Les signataires écrivent notamment:
"La filière des gaz renouvelables souscrit totalement à cet objectif de neutralité carbone en développant des solutions territoriales et industrielles pour remplacer le gaz fossile par du gaz renouvelable. C’est pourquoi à la lecture des hypothèses présentées, ils nous semble incompréhensible que les solutions exclusivement à partir de gaz soient exclues dans les maisons individuelles à construire dès 2021 et à partir de 2024 dans les logements collectifs neufs alors que le gaz renouvelable est un des leviers majeurs pour la décarbonation des énergies dans le bâtiment".
Ils ajoutent:
"La production de gaz vert constitue un formidable levier d’économie circulaire promue par votre Gouvernement notamment, dans le cadre de la loi AGEC. Le gaz vert est non seulement un revenu complémentaire pour les agriculteurs méthaniseurs mais aussi un véritable levier pour opérer les transitions que les territoires et les systèmes agricoles veulent mettre en œuvre. Il s’agit de modifier les pratiques traditionnelles en réutilisant des déchets agroalimentaires et résidus agricoles. Le gaz vert permet aussi de promouvoir l’agroécologie en réduisant le recours aux engrais minéraux par le recours à la fertilisation organique via les digestats...."
Et d'interroger:
'Monsieur le Premier Ministre, pourquoi certaines énergies renouvelablesseraient propices à la décarbonation des bâtiments neufs et d’autres non? Pourquoi ne pas considérer le rôle que peut jouer le gaz vert dans la décarbonation du parc immobilier?"



Mardi 12 Janvier 2021

Lu 101 fois



Notez

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique / et surfez sur les rubriques de Paysud
< >

Mercredi 25 Novembre 2020 - 17:55 Bordeaux se met au vert

Lundi 28 Septembre 2020 - 19:21 Le réseau de chaleur Hauts de Garonne s'étend

PaysudTv | Economie | Régions | Agriculture et alim. | Vie des spectacles | Société | Cinéma et tél. | Cuisine | Environnement | Evènements | Expositions | Livres | Talents d'ici | Tourisme | Agenais | Gironde | Périgord | Foires et Salons | Festivals | Ecouter et Voir | Vidéo-archives | Tribune









Recevez notre infolettre


L'emploi avec Jooble

Des annonces à découvrir avec Jooble


Emploi Offres d'emploi Aquitaine-Occitanie, Offre d emploi Offres d'emploi Aquitaine-Occitanie, Jooble
jooble




Facebook
Twitter
LinkedIn
Google+
YouTube
Rss
Video
Mobile