Une seconde vie de l'esturgeon dans la Dordogne grâce à la Recherche



Ph IRSTEA
Ph IRSTEA
L' esturgeon européen était menacé de disparition. Très présent naguère dans l’Europe de l’Ouest, il restait moins de 10 000 individus, originaires uniquement du bassin de la Gironde. Depuis le début des années 80, les scientifiques d'Irstea se sont mobilisés pour sauvegarder cette espèce du danger.
Un lâcher exceptionnel de jeunes esturgeons européens s'est ainsi déroulé sur sur les bords de la Dordogne, à Castillon-la-Bataille (Gironde). Une opération qui s'est déroulée en présence des scientifiques français et allemands et des partenaires impliqués dans les recherches et les actions de gestion pour la sauvegarde de cette espèce protégée. Placé sous le haut patronage du ministère en charge de l’écologie, soutenu notamment par la Région Aquitaine, cet événement couronne le succès de plus de 30 ans de coopération scientifique internationale autour de la sauvegarde de cette espèce migratrice menacée de disparition.
700 000 jeunes esturgeons européens, Acipenser sturio, obtenus par reproduction artificielle à partir de spécimens élevés en captivité dans la station Irstea ( Institut national de Recherche en Sciences et Technologie pour l'Environnement et l'Agriculture) de St Seurin-sur-l’Isle (Gironde), auront été lâchés dans le milieu naturel entre juin et septembre 2012, pour y être suivis par les scientifiques. Cette opération, qui constitue une première par le nombre de poissons, ouvre les perspectives de repeuplement des fleuves d’Europe de l’Ouest.
Des effectifs suffisants pour envisager des opérations de réintroduction
Ces jeunes esturgeons prêts à intégrer leur milieu naturel sont nés par reproduction assistée en mai dernier. Une opération particulièrement fructueuse, puisque plus de 700 000 larves ont été obtenues, soit un taux de succès supérieur d’un facteur 100 à celui de la première reproduction artificielle réalisée en 2007, à partir de spécimens élevés en captivité. Cette technique permet de s’affranchir des prélèvements dans le milieu et de suppléer l’absence de toute reproduction naturelle constatée depuis 1994 en Gironde, dernier bassin européen où seule une population très réduite subsiste aujourd’hui. Grâce aux progrès techniques et scientifiques réalisés par les équipes Irstea - maîtrise des conditions d’élevage, de la phase de reproduction, meilleure connaissance de la biologie des poissons…- dans le cadre des orientations de la Stratégie nationale de la biodiversité, puis du Plan national d’Actions en faveur de l’esturgeon européen 2001-2015 et du Contrat de Projet Etat-Région Aquitaine 2007-2013, il est aujourd’hui possible d’envisager le repeuplement du bassin de la Gironde puis d’autres bassins européens historiques de l’espèce.
Voir la vidéo de l'IRSTEA "Sauver l'esturgeon européen"
Vendredi 7 Septembre 2012

Lu 501 fois



Notez

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique / et surfez sur les rubriques de Paysud
< >

Mercredi 25 Juillet 2018 - 15:15 La Nouvelle-Aquitaine lance un plan abeilles

PaysudTv | Economie | Régions | Agriculture et alim. | Vie des spectacles | Société | Cinéma et tél. | Cuisine | Environnement | Evènements | Expositions | Livres | Talents d'ici | Tourisme | Agenais | Gironde | Périgord | Foires et Salons | Festivals | Ecouter et Voir | LES BREVES | Vidéo-archives









Recevez notre infolettre



Facebook
Twitter
LinkedIn
Google+
YouTube
Rss
Video
Mobile

Partagez Paysud en un click

Informations légales


Informations légales
Consulter les informations légales et les règles de www.paysud.com

28/05/2018