Aéroport de Toulouse-Blagnac:les collectivités alertent le Premier ministre


Dans une lettre commune à Edouard Philippe elles demandent à l'Etat de ne pas vendre ses 10% de parts de la société de gestion


Ph site aéroport de Toulouse (DR)
Ph site aéroport de Toulouse (DR)
L' aéroport de Toulouse-Blagnac conservera-t-il ses couleurs occitanes? Les représentants des collectivités manifestent une inquiétude à cet égard en lançant un appel au Premier ministre. Dans une lettre à Edouard Philippe ils demandent à l'Etat de ne pas vendre les 10% des parts qui lui restent . La missive est signée de Carole Delga, présidente de la Région Occitanie, Georges Méric président du Conseil départemental de Haute-Garonne, Jean-Luc Moudenc, président de Toulouse Métropole, Philippe Robardey, président de la CCI de Toulouse.
Les signataires, préoccupés, de la "gourmandise" financière des nouveaux gestionnaires écrivent notamment:
« La société Aéroport Toulouse-Blagnac (SATB), créée en 2007, est un équipement stratégique majeur du développement économique pour Toulouse, pour la Haute-Garonne, pour l'Occitanie, ainsi que, remarquable spécificité, pour l'industrie aéronautique.
En juillet 2014, l'Etat, propriétaire de 60% des actions a décidé de lancer un appel d'offre pour le rachat de 49.99% du capital de la SATB, à l'issue duquel la société CASIL Europe, regroupant les sociétés chinoises Shandong Hi-speed group et Friedmann Pacific Asset Management, a été retenue pour un montant total de 308 millions d'euros.  »
  • "Or, depuis 2 ans et demi, notre vigilance ne cesse d'être appelée. Si un plan de développement de la plateforme aéroportuaire a bien été engagé, la volonté systématique du nouvel actionnaire de ponctionner les réserves de la société et de maximiser le versement de dividendes rompt avec la gestion précédente et unanimement reconnue, basée sur des investissements constants, la constitution de réserves, et la limitation de la dette.
    En prélevant la totalité des bénéfices générés par la plateforme en 2015, soit près de 5 millions d'euros et plus de 6 millions en 2016, et ayant puisé 15 millions d'euros dans les réserves financières constituées avant son entrée au capital par les gestionnaires publics d'ATB, Casil Europe démontre, chaque jour, une logique recherchant le rendement immédiat, déconnectée du développement à long terme de l'entreprise."
« En tant qu'actionnaires minoritaires de l'aéroport, nous détenons ensemble 40 % des parts. La Chambre de commerce et d'industrie, la Région, la Métropole et le Département partagent une volonté commune de mettre cet équipement au service de notre territoire et d'en faire un outil de développement économique respectueux des riverains et des personnels...." »
Les quatre signataires soulignent par ailleurs le côté stratégique de cet aéroport, son rôle en matière économique et de développement des territoires. Ils rappellent également que dans une interview de décembre 2014 Emmanuel Macron alors ministre de l'Economie avait estimé "qu'il ne s'agit pas d'une privatisation mais bien d'une ouverture de capital dans laquelle les collectivités locales et l'Etat restent majoritaires avec 50,01%du capital. Cela signifie que la majorité au sein de cette société demeure publique".
Il est donc demandé que l'engagement soit tenu. Les quatre représentants des collectivités expriment leur opposition à la vente des actifs de l'Etat, et lui demandent de renoncer à l'option de vente de ses 10,01% de parts, et de faire connaître ses intentions.
Vendredi 22 Décembre 2017

Lu 335 fois



Notez

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique / et surfez sur les rubriques de Paysud
< >

PaysudTv | Economie | Régions | Agriculture et alim. | Vie des spectacles | Société | Cinéma et tél. | Cuisine | Environnement | Evènements | Expositions | Livres | Talents d'ici | Tourisme | Agenais | Gironde | Périgord | Foires et Salons | Festivals | Ecouter et Voir | LES BREVES | Vidéo-archives









Recevez notre infolettre



Facebook
Twitter
LinkedIn
Google+
YouTube
Rss
Video
Mobile

Partagez Paysud en un click

Informations légales


Informations légales
Consulter les informations légales et les règles de www.paysud.com

28/05/2018