Agriculture: l'état alarmant de la Ferme France


Le rapport de Terre de Liens tire la sonnette d'alarme sur les terres agricoles minées par l'artificialisation.De plus 20% de la surface agricole vont changer de mains dans les 10 ans


Le béton confisque la terre

PH DR
PH DR
Le retour du salon International de l'Agriculture et les commentaires de satisfaction qui fleurissent ça et là, pourraient laisser penser que tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes agricoles...possible bien sûr! Le rapport que vient de faire connaître l'association Terre de Liens confirme au contraire le drame qui se déroule en silence dans nos campagnes.

A l'occasion de la 58ème édition du Salon, Terre de Liens publie le premier rapport sur l'état des terres agricoles en France et tire la sonnette d'alarme. Alors qu'au moins 25% des agriculteurs partiront à la retraite d'ici 10 ans, 5 millions d'hectares de terres, soit près de 20% de la surface agricole française, vont changer de main. Si ces millions d'hectares représentent une opportunité unique de réorienter notre modèle agricole aujourd'hui malmené et décrit dans les derniers chiffres du recensement agricole, ils constituent aussi le risque de voir s'accélérer les dynamiques de disparition des terres et des paysans.
Sous le béton, des terres agricoles
Terres de Liens commente:
"Avec 52% du territoire national recouverte par les terres agricoles (72% en 1950) et la plus grande surface agricole de l'Union Européenne, pourquoi crier à l'urgence de stopper l'artificialisation des terres en France ? La réponse tient en quelques mots. Si les rythmes de l'artificialisation varient, depuis plusieurs décennies en France, la dynamique d'artificialisation est constante.
Premières victimes de ce phénomène, entre 2006 et 2014, les deux tiers de l'artificialisation se sont effectués aux dépens de terres agricoles. Chaque année, c'est ainsi une surface permettant de nourrir une ville comme Le Havre qui est perdue. L'artificialisation concerne le plus souvent des terres périurbaines présentant de bonnes caractéristiques agricoles et disposant de réserves utiles en eau. Et quand elles ne sont pas (encore) coulées dans le béton, ces terres font l'objet d'une spéculation continue dans l'attente de leur devenir “constructible”. Dans certains départements comme le Var, le potentiel de terres agricoles aujourd'hui non cultivées est estimé à 32 700 Hectares, soit 45% de la surface agricole utile du département."


Les principaux constats

  • 5 millions d’hectares de terre, 20% de la surface agricole française, vont changer de main d’ici 10 ans
.
  • La population agricole française est relativement âgée. En 2020, selon les premiers résultats du recensement agricole, un quart des agriculteurs ou agricultrices avaient 60 ans et plus

  • Conséquence de ce non-renouvellement des générations, aujourd’hui, près d’une ferme sur trois seulement est transmise

  • Entre 1988 et 2020, la surface moyenne des fermes est passée de 24 à 69 hectares
  • En 20 ans, 320 000 emplois agricoles (équivalent temps plein) ont été détruits. Les grandes unités de production employant proportionnellement moins de main-d’œuvre que les plus petites, cette destruction d’em-plois a été accélérée par la concentration des terres
    Chaque année ce sont 55000 ha de terres qui sont artificialisés une surface équivalente à la capacité à nourrir une ville comme Le Havre qui est perdue

  • Vers un capitalisme agricole? Alors que le nombre de fermes individuelles diminue, les entreprises agricoles sous forme de société progressent et représentent aujourd’hui 42 % des ferme. "En 2017 une grande ferme a acquis 1700 hectares dans l’Indre puis 900 hectares dans l’Allier, en rachetant respectivement 99 % et 98 % des parts de sociétés agricoles"
  • Une politique des structures qui ne permet plus de contrôler l’agrandissement

"Une grande loi pour préserver et mieux partager la terre agricole"

A l’approche des élections présidentielles, Terre de Liens appelle les candidats à s’engager pour une grande loi sur les terres agricoles bâtie autour de dispositions permettant la préservation des terres agricoles et leur usage agricole.
A propos de Terre de Liens
Terre de Liens est un mouvement citoyen visant à préserver les terres agricoles et à permettre l'installation de paysans en agriculture biologique. Il associe un réseau fédératif présent dans toutes les régions métropolitaines, une Foncière, entreprise de l'économie sociale et solidaire, et une Fondation, reconnue d'utilité publique. A travers ses collaborations avec de multiples acteurs, Terre de Liens met en œuvre un dialogue territorial et anime le débat public sur la question du foncier agricole.
Depuis 2003, Terre de Liens a acquis 265 fermes et permis de préserver plus de 7000 hectares de terres agricoles dans toute la France métropolitaine, sortis définitivement du marché spéculatif.

Lundi 21 Février 2022

Lu 121 fois



Notez

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique / et surfez sur les rubriques de Paysud
< >

Mercredi 18 Mai 2022 - 17:46 Gironde:la nouvelle charte du Vivre ensemble

PaysudTv | Economie | Régions | Agriculture et alim. | Vie des spectacles | Société | Cinéma et tél. | Cuisine | Environnement | Evènements | Expositions | Livres | Talents d'ici | Tourisme | Agenais | Gironde | Périgord | Foires et Salons | Festivals | Ecouter et Voir | Vidéo-archives | Tribune







ET AUSSI...


Recevez notre infolettre


L'emploi avec Jooble

Des annonces à découvrir avec Jooble


Emploi Offres d'emploi Aquitaine-Occitanie, Offre d emploi Offres d'emploi Aquitaine-Occitanie, Jooble
jooble




Facebook
Twitter
LinkedIn
Google+
YouTube
Rss
Video
Mobile