Alain Rousset: "la Région ne peut pas être un simple tiroir-caisse"


A l'occasion des voeux à la presse le président de l'Aquitaine a répété son credo en faveur des régions. Il annonce que la région va se doter de trois plates-formes de production de biocarburants issus du bois. Au plan politique , il considère que la politique du Chef de l'Etat aggrave les difficultés du pays


Alain Rousset entouré de conseillers régionaux (Ph Paysud)
Alain Rousset entouré de conseillers régionaux (Ph Paysud)
Une fois de plus ce qui frappe dans le discours des régions, et en particulier dans celui d'Alain Rousset, président de l'Aquitaine, c'est l'implication de ces collectivités dans les investissements , ainsi que l'impulsion donnée aux actions innovantes.. Un engagement qui semble parfois augmenter au rythme du désengagement de l'Etat. Les régions se moquent en effet du triple A et des contraintes internationales de gestion de la monnaie. L'Etat, à travers le programme des investissements d'avenir- "une bonne idée" a concédé Alain Rousset- semble toutefois s'être aperçu du décalage, et plusieurs projets aquitains devraient bénéficier de la manne nationale. Il n'empêche que, selon le président de la région Aquitaine,"celle-ci finance deux ou trois fois plus que l'Etat". Alain Rousset, qui présentait ses voeux à la presse , n'est pas d'accord avec le chiffre avancé par le préfet de la région Aquitaine, Patrick Stéfanini (32 milliards d'euros). Il a même mis en doute la disponibilité d'une telle somme : " J'espère que Bercy a l'argent et que l'on ne va pas découvrir une situation à la grecque au mois de mai". Alain Rousset ne se prive pas non plus de critiquer la façon dont l'Etat réforme ses politiques publiques "sans se préoccuper des missions" et d'éventuels doublons avec les services régionaux.
En s'adressant aux journalistes dans un long discours, il a souligné le bien fondé de la politique régionale, notamment en matière de transports - "la LGV est écologiquement bien partie"-,et plus largement en matière de chemin de fer. La réouverture de la ligne Pau-Canfranc lui partait aussi un acte symbolique et prometteur dans le développement des liaisons France-Espagne. Le seul petit train de la Rhune transporte 450 000 personnes par an!

Les biocarburants en chantier

Alain Rousset qui soutient François Hollande a annoncé "un réchauffement climatique politique", et dénoncé "des propos intolérables" . Il s'est dit partisan de la rigueur, et il a rappelé que l'Aquitaine est l'une des régions les moins endettées de France. Mais au plan national, " si on serre trop la ceinture, on fera moins". D'où à ses yeux la nécessité "d'un effort de croissance". Le président de l'Aquitaine continue, bien sûr, à brocarder Nicolas Sarkozy, évoquant ce qu'il considère comme ses revirements:entre autres sur la TVA sociale ou la taxe Tobin "déjà votée par le Sénat". "Méfions-nous" ajoute-t-il. Et de poursiuvre: " je ne dis pas qu'il est responsable de tout, mais la politique menée par le Chef de l'Etat a contribué à aggraver les difficultés". Sur la question du quotient familial Alain Rousset considère cependant qu'il n'y a pas de raison de changer des systèmes qui ont fait leurs preuves, "si ce n'est de procéder à quelques aménagements". Il a cependant plaidé en faveur de la stratégie prudente de François Hollande "cette élection présidentielle n'étant pas comme les autres". Selon lui, les lignes directrices se définiront au vu des réalités et des avis des experts.
En dépit des multiples initiatives régionales, l'Aquitaine est une des régions qui connait le plus fort taux de chômage. Alain Rousset y voit une explication: l'Aquitaine est, estime-t-il, un pays "d'immigration" des jeunes. Cette région a de nombreux projets sur le feu, et elle est appelée à les soutenir financièrement. Mais pour Alain Rousset "la région ne saurait être un simple tiroir caisse". Parmi les projets prometteurs Alain Rousset a cité la création, avec des industriels, de trois plates-formes de production de biocarburants à partir du bois (à Lacq, Soustons, et Bassens) avec l'ambition que l'Aquitaine devienne leader en la matière. Autre annonce: le lancement d'une Composites Valley à Lacq.
Gilbert Garrouty
Jeudi 12 Janvier 2012

Lu 696 fois



Notez

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique / et surfez sur les rubriques de Paysud
< >

Mercredi 29 Novembre 2017 - 17:58 Le "oui" franc et massif de l'Occitanie à la LGV

PaysudTv | Economie | Régions | Agriculture et alim. | Vie des spectacles | Société | Cinéma et tél. | Cuisine | Environnement | Evènements | Expositions | Livres | Talents d'ici | Tourisme | Agenais | Gironde | Périgord | Paysud mag | Foires et Salons | Festivals | Ecouter et Voir | LES BREVES











Recevez notre infolettre





Facebook
Twitter
LinkedIn
Google+
YouTube
Rss
Video
Mobile

Partagez Paysud en un click
cookieassistant.com