Aménagement foncier:une seule SAFER pour la grande Aquitaine en 2019


Fusion des SAFER Aquitaine-Atlantique et SOGAP. Regard sur le prix des vignes en Gironde et sur le choc démographique en agriculture.


La conférence girondine (ph Paysud)
La conférence girondine (ph Paysud)
Grandes régions=grandes administrations. Cela ne fait sans doute que commencer! Ainsi la SAFER Aquitaine-Atlantique doit-elle se mettre en ordre de marche pour se conformer aux nouvelles règles qui lui sont imposées, tant par les lois gouvernementales que par la gouvernance des régions. Pierre Pouget, directeur général de cette SAFER, a confirmé au cours de la conférence foncière girondine, que la structure en place, sur Gironde et Pyrénées-Atlantiques, Landes- et qui, au demeurant, se porte très bien financièrement- le mariage avec sa voisine SOGAP (Dordogne, Lot-et-Garonne,Tarn-et-Garonne). Une fusion qui sera de courte durée:un an après ce sera une SAFER Aquitaine, et en 2019, une structure unique sur la grande région. Une fois de plus les SAFER (Sociétés d'Aménagement foncier et d'Etablissement Rural) émanation des lois Debré et Pisani des années 60, ont senti passer le vent du boulet, mais elles se retrouvent avec des missions confirmées, voire élargies par la loi Le Foll dite d'avenir sur l'agriculture. Elles devront cependant parfois cohabiter avec les EPF (Etablissements Publics Fonciers), et respecter de nouvelles dispositions, notamment en matière de préemption. La reconnaissance du rôle des SAFER est actée ce jour au plan national par la signature d'un "pacte d'avenir" avec le ministre de l'Agriculture.
Quant aux conséquences sur l'emploi, on en parle pas... . Pour l'instant.
Les SAFER concentrées seront-elles en mesure de demeurer aussi proches du terrain qu'elles le sont actuellement? C'est à voir. Pour ce qui est de la SAFER Aquitaine-Atlantique, celle-ci livre une fois de plus un état des lieux précis sur le foncier. On note ainsi que le marché foncier girondin a connu une baisse de 14% des surfaces vendues, avec une valeur en baisse de 18%. Pour sa part le marché des vignes a connu une régression de 36% en surface et de 34% en valeur. La SAFER constate une baisse des acquisitions des Asiatiques, la poursuite de la chute des prix dans le Sauternes, mais en revanche des hausses en Médoc et Haut-Médoc, ainsi que dans le Pomerol (voir le tableau)
La SAFER Aquitaine-Atlantique se préoccupe par ailleurs des conséquences "du choc démographique" en agriculture. En Gironde, malgré la viticulture, 40% de la surface agricole est appelée à changer de chef d'exploitation dans la prochaine décennie. Plus de la moitié d'entre eux ont plus de 55 ans. Ces aspects faisaient l'objet d'une table ronde.
G.G.

Le prix moyen des vignes en Gironde en 2014

Aménagement foncier:une seule SAFER pour la grande Aquitaine en 2019
Mercredi 11 Mars 2015

Lu 472 fois



Notez

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique / et surfez sur les rubriques de Paysud
< >

Mercredi 5 Décembre 2018 - 11:02 Gironde:quand les aides PAC se font attendre

PaysudTv | Economie | Régions | Agriculture et alim. | Vie des spectacles | Société | Cinéma et tél. | Cuisine | Environnement | Evènements | Expositions | Livres | Talents d'ici | Tourisme | Agenais | Gironde | Périgord | Foires et Salons | Festivals | Ecouter et Voir | LES BREVES | Vidéo-archives









Recevez notre infolettre



Facebook
Twitter
LinkedIn
Google+
YouTube
Rss
Video
Mobile

Informations légales


Informations légales
Consulter les informations légales et les règles de www.paysud.com

28/05/2018