Bergerac rend hommage à Samuel Pozzi (1846-1918)



Photomontage RD
Photomontage RD
Dans le cadre des journées européennes du patrimoine, une exposition hommage et des conférences dédiées à Samuel POZZI, "L'amour médecin" et enfant de Bergerac ont été organisées à Bergerac les 15 et16 septembre.
Jean, Samuel POZZI – Né à Bergerac le 3 octobre 1846 et mort assassiné à Paris le 13 juin 1918; de vieille famille huguenote bergeracoise, ce chirurgien reconnu par ses pairs pour ses travaux sur les plaies à l’abdomen et son combat pour l’antisepsie, fût aussi un pionnier de la gynécologie. Intellectuel, défenseur farouche du Capitaine Dreyfus, républicain ardent, il sera conseiller général du canton d'Issigeac en 1894, et se fera élire à Bergerac en tant que Sénateur en 1898. Il fut également élu maire de St Aubin de Lanquais, petite commune au sud de Bergerac, en 1990. Il aimait à se ressourcer dans son domaine de la Graulet à l'Est de Bergerac, où il recevait le "Tout-Paris" mondain. L’hôpital de Bergerac, qu’en son temps, il dota d’un matériel chirurgical performant, porte son nom et une rue lui est dédiée. Il est enterré au cimetière protestant du Pont St Jean à Bergerac.
Les conférences - A l' occasion du centenaire de la mort de Samuel POZZI, membre de l'Académie de médecine et professeur à la Faculté, pionnier de la gynécologie moderne, Catherine Larchey, historienne de l'art et présidente d'honneur de l'association mémoire de l'art, assistée de Sylvie Carpentier ont organisé, avec le soutien de la ville de Bergerac, un cycle de conférence autour de cet illustre Bergeracois et sa famille. Ainsi, Daniel Garrigue, maire de Bergerac a évoqué la vie de Claude Bourdet, son petit-fils "L'éternel résistant", puis Caroline de Costa, professeur de Gynécologie à l'Université J Cook en Australie a célébré le gynécologue "Samuel Pozzi et sa vie double". Elle est co-auteure d'un ouvrage sur "Sarah Bernhardt et le Docteur Pozzi", publié en 2013. Chantal Dauchez, historienne, nous parla de la longue correspondance entre Gabriel Perdoux, architecte paysagiste bergeracois, à propos de l'aménagement de sa propriété de "La Graulet" située à l'Est de Bergerac, à proximité de la commune de Cours de Pile. Enfin, Catherine Larchey nous a transmis son admiration pour la vie de Catherine Pozzi, sa fille, écrivaine, poétesse, auteur d'un journal intime, décédée prématurément en l934 à l'âge de 52 ans. Catherine Larchey termina le cycle de conférence par un final théâtralisé entre Samuel Pozzi et Sarah Bernhardt.

L'exposition au musée du tabac Pour le centenaire de la mort de Samuel Pozzi, grâce aux dons et prêts effectués notamment par Nicolas Bourdet, son arrière-petit-fils, le musée du tabac présente une exposition temporaire consacrée à l'histoire et à l'œuvre de cet illustre bergeracois, surnommé par ses amis "L'amour médecin". Ainsi on peut découvrir dans un espace spécialement dédié de nombreux objets, dont la célèbre "pince Pozzi" couramment utilisée en gynécologie obstétrique, mais aussi son traité de Gynécologie, ouvrage de référence de plus de 1000 pages dont la 1ère édition date de 1890 comme le précise Mélissa Nauleau, commissaire de l'exposition qui nous a fait le plaisir d'une visite guidée particulièrement captivante. On peut y voir également son habit d'Académicien de Médecine, de nombreuses photos de lui et de ses enfants: sa fille Catherine, la poétesse, ses fils Jean, qui fut maire de Cours de Pile (1929-1935), et Jacques. Des lettres enflammées de Sarah Bernard écrites à son "son docteur Dieu". Bref en 11 tableaux, on pourra découvrir le brillant étudiant, l'habile chirurgien, l'homme du monde et séducteur, le patriote et l'homme politique jusqu'à sa mort tragique et son panache éternel.
Cette exposition permettra aux bergeracois, mais également à tous les visiteurs du musée du tabac, de découvrir cet homme aux multiples facettes et fascinant. Un des "illustres" de Bergerac
 

 
Exposition visible du 15 septembre au 31 décembre 2018 – Musée du Tabac – Place du Feu 24100 Bergerac, Contact : 05 53 63 04 13 – musees@bergerac.fr et le site de la ville : www.bergerac.fr
Ouvert de 10h à 13h et 14h à 18h tous les jours jusqu'au 30 septembre. A partir du 1er octobre : du mardi au vendredi de 10h à 12h et 14h à 18h et le samedi de 10h à 12h.
Pour en savoir plus sur Samuel Pozzi voir le numéro spécial ° 12 de 2016 de l'Avenir du Passé publié par les Amis de la Dordogne et du Vieux Bergerac 8 rue des récollets 24100 Bergerac (tel 05 53 57 24 25)  aux éditions du Grand Salvette.
René Delon
Notre photo : En bas, A l'Orangerie du jardin Perdoux, C. Larchey et S. Carpentier présentent les conférences. A droite : au Musée du Tabac, M. Nauleau, commissaire de l'exposition, lors de la visite guidée de l'exposition "S Pozzi, l'amour médecin".
Mardi 18 Septembre 2018

Lu 207 fois



Notez

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique / et surfez sur les rubriques de Paysud
< >

PaysudTv | Economie | Régions | Agriculture et alim. | Vie des spectacles | Société | Cinéma et tél. | Cuisine | Environnement | Evènements | Expositions | Livres | Talents d'ici | Tourisme | Agenais | Gironde | Périgord | Foires et Salons | Festivals | Ecouter et Voir | LES BREVES | Vidéo-archives









Recevez notre infolettre



Facebook
Twitter
LinkedIn
Google+
YouTube
Rss
Video
Mobile

Partagez Paysud en un click

Informations légales


Informations légales
Consulter les informations légales et les règles de www.paysud.com

28/05/2018