Claude Chabrol: un grand talent nous quitte


Triste dimanche. Claude Chabrol, l'un des plus grands auteurs de film de l'après-guerre, est mort. Tristesse à Trémolat (Dordogne) où fut tourné Le Boucher (un extrait en vidéo) avec Jean Yanne et Stéphane Audran. Mais les 80 films de Claude Chabrol ne sont pas près de s'éteindre


Claude Chabrol: un grand talent nous quitte
Le cinéma français vient de perdre l'un de ses plus talentueux acteurs de derrière la caméra. Claude Chabrol s'est éteint à l'âge de 80 ans après avoir donné au public quelque 80 films. Peu auront été primés dans les festivals, hormis Le Beau Serge, sa première réalisation, Prix Jean Vigo en 1959. Une réalité qui relativise l'impact des lauriers distribués à Cannes et ailleurs. Nombre de films de Claude Chabrol resteront tout en arborant ni palme ni autre trophée. Pour la plupart, la palme c'est l'accueil que leur ont réservé, et leur réserveront encore longtemps les spectateurs. Comme l'ont fait Maupassant ou Balzac, Claude Chabrol a dépeint et brocardé avec le froid cynisme d'écriture cinématographique qui est le sien, une société bourgeoise qui se complait, ou s'arrange des politiques de tout bord. Il est considéré comme le principal instigateur de la" nouvelle vague" du cinéma, mais nous y verrons quant à nous une évolution conforme à celle de la société, avec les ingrédients propre à la personnalité du réalisateur. Claude Chabrol connait les cordes sensibles des humains, et il sait jouer avec elles comme personne tout en paraissant se cantonner dans le réalisme. Et il y avait aussi le personnage Claude Chabrol avec son légendaire appétit du bien vivre, son appétit tout court. Lorsqu'il tournait un film il savait partager cela avec ses équipes, et aussi avec les gens du lieu, les tournages s'achevant par une sorte de banquet républicain.

Le Boucher fut tourné à Trémolat (Dordogne)

Les acteurs les plus célèbres dont Isabelle Huppert, ont tourné dans les films de Claude Chabrol. Mais à notre avis c'est avec Jean Yanne que la meilleure symbiose entre le réalisateur et le comédien a été obtenue, aussi bien dans Que la bête meure que dans Le Boucher. Ce dernier film fut tourné en 1970 dans le charmant village de Trémolat, près du "cingle" de la Dordogne. Une histoire entre un homme boucher dans le civil et à l'armée, et une institutrice... Ce tournage, avec Jean Yanne et Stephane Audran a marqué les habitants de Trémolat qui s'en souviennent encore. Le village déjà connu pour sa base nautique et son plan d'eau fut ainsi propulsé sur les sommets de la célébrité, et cela dure encore...
Voici un extrait de Le boucher:
Dimanche 12 Septembre 2010

Lu 1339 fois



Notez

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique / et surfez sur les rubriques de Paysud
< >

PaysudTv | Economie | Régions | Agriculture et alim. | Vie des spectacles | Société | Cinéma et tél. | Cuisine | Environnement | Evènements | Expositions | Livres | Talents d'ici | Tourisme | Agenais | Gironde | Périgord | Paysud mag | Foires et Salons | Festivals | Ecouter et Voir | LES BREVES











Recevez notre infolettre





Facebook
Twitter
LinkedIn
Google+
YouTube
Rss
Video
Mobile

Partagez Paysud en un click
cookieassistant.com