DEVLOP'SO veut éviter "Bordeaux et le désert aquitain"



La gare de Limoges Bénédictins, la troisième construite dès l'arrivée du chemin de fer,monument historique, snobée par les LGV...(ph site SNCF)
La gare de Limoges Bénédictins, la troisième construite dès l'arrivée du chemin de fer,monument historique, snobée par les LGV...(ph site SNCF)
L'association DEVLOP’SO dont le slogan est "le bon sens citoyen en action" et qui se présente comme le "Comité citoyen pour un développement équilibré et durable du Sud-Ouest" attire une nouvelle fois l'attention sur les déséquilibres qui s'accentuent au sein de la grande région
D'abord par une lettre aux médias dans laquelle le président Jean-Marc Richard écrit notamment:
"L’évolution des choix structurels, dans notre nouvelle région, semble peser de plus en plus en faveur de la frange littorale, au détriment des terres intérieures. Celles-ci se trouvent désormais menacées de multiples désertifications : médicale, scolaire, économique, et à terme démographique faute d’emplois.
Nous entendons réagir afin de corriger ce déséquilibre régional grandissant.
Avec notre partenaire palois Béarn-Adour-Pyrénées, nous souhaitons la mise en place d’un axe intérieur de Pau à Limoges qui, en utilisant au mieux les infrastructures existantes, constituerait un élément essentiel de rééquilibrage."

DEVLOP'SO lance un appel aux Limougeauds en des termes directs. Extrait:
La récente loi NOTRe sur la nouvelle organisation territoriale vous a laissé assommés d’avoir perdu votre titre de capitale régionale pour devenir une ville de préfecture, loin de la capitale de la Nouvelle Aquitaine : Bordeaux.
Auparavant, la ligne SNCF transversale entre deux des villes les plus importantes de France, Bordeaux et Lyon (qui passait par Périgueux, Limoges et Clermont-Ferrand), s’est détériorée au point d’être supprimée ! Aujourd’hui quand Dax et Toulouse se battent pour avoir le prolongement de la ligne LGV vers leur ville (en passant par Bordeaux !), vous n’avez plus de liens ferroviaires vers l’Est et un simple train régional qui circule mal vers l’Ouest !
Et de poursuivre: "Au niveau « routier », la situation n’est pas meilleure. Afin d’éviter l’effet « Bordeaux et le désert Aquitain », notre Association se bat depuis des années pour la création d’un axe routier « Langon-Périgueux-Limoges » afin de permettre au trafic européen de passer par nos départements en contournant largement Bordeaux, favorisant non seulement la circulation plus fluide autour de cette ville-métropole, mais aussi la mobilité de nos habitants, et augmenter les créations d’emplois sur place.
Aujourd’hui, nombre de « politiques » locaux tels le Président du Conseil Départemental de la Dordogne ou le Maire de Bordeaux manifestent leur intérêt pour cette solution de désenclavement routier (....)
Regroupons nos efforts pour réclamer un traitement de l’intérieur régional égal à celui réservé à sa frange littorale.
Par ailleurs l'association évoque "le piège bordelais" et affirme notamment:" la hausse constante de ce trafic, d’Hendaye à Poitiers, constitue à terme un risque majeur pour la Gironde et l’Aquitaine si la seule mesure réellement préventive n’est pas décidée rapidement : le grand contournement au large, par l’Est, en utilisant toutes les structures existantes.
En effet, la situation actuelle annonce un énorme piège à trappes multiples...."


 
Mardi 6 Mars 2018

Lu 239 fois



Notez

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique / et surfez sur les rubriques de Paysud
< >

PaysudTv | Economie | Régions | Agriculture et alim. | Vie des spectacles | Société | Cinéma et tél. | Cuisine | Environnement | Evènements | Expositions | Livres | Talents d'ici | Tourisme | Agenais | Gironde | Périgord | Paysud mag | Foires et Salons | Festivals | Ecouter et Voir | LES BREVES











Recevez notre infolettre




Facebook
Twitter
LinkedIn
Google+
YouTube
Rss
Video
Mobile

Partagez Paysud en un click