Fillon,IDEX-Alain Rousset soulève les difficultés de financement des universités


Les annonces du Premier ministre à Bordeaux ne satisfont qu'à moitié le président de la Région Aquitaine


Ph DR
Ph DR
Le Premier ministre François Fillon, accompagné de Laurent WAUQUIEZ Ministre de l’enseignement supérieur et de la Recherche, est venu à Bordeaux annoncer les dernières initiatives d'excellence (IDEX), lesquelles bénéficieront de financements exceptionnels. Ce sont : Aix‐Marseille University Idex, UNITI (Université de Toulouse), IPS (Idex Paris‐Saclay), SUPER (Sorbonne Université) et USPC (Université Sorbonne Paris Cité). Ces élues s'ajoutent aux trois sélectionnés précédents que sont Bordeaux, Paris Sciences et Lettres, Strasbourg.
De son côté le président de la région Aquitaine Alain Rousset, à l'occasion de la signature de l'IdEx par le Premier ministre, "tient à féliciter à nouveau les universités et écoles du PRES Université de Bordeaux pour leur sélection dans l'appel à projets « Initiatives d'excellence » pourvu d'une dotation de 700M". Alain Rousset décerne cependant un bémol à la communication gouvernementale: " Ce succès ne doit pas occulter la réalité actuelle du financement de l'enseignement supérieur et de la recherche en France. Alors que le Premier ministre vient d'annoncer 5 nouveaux campus de rang mondial, on observe une tension budgétaire sans précédent affectant les universités françaises et les organismes de recherche, au premier rang desquels le CNRS, et pour nous, en Aquitaine, l'Université de Pau et des Pays de l'Adour".
Et de citer "quelques exemples concrets" :
"-l'Opération Campus, seulement 57M€ d'opérations engagées, alors que le Gouvernement annonçait 5 Md€ (source : rapport de la mission d’évaluation et de contrôle (MEC) de la commission des finances de l’Assemblée nationale).
-le Programme Investissement d'Avenir et son effet d'annonce de 22 Md€ pour l'Enseignement Supérieur et la Recherche. En Aquitaine, la dotation IdEx Bordeaux de 700 M€, placée au Trésor, générera en réalité, une rémunération de 23,9M€ par an pendant 10 ans, soit un financement global de 239M€. Parlons vrai, ce sont les intérêts !
Sur le même périmètre, la Région Aquitaine investit plus de 35M€ par an, soit 1,5 fois l'apport Idex de l'Etat.
"Mécaniquement, force est de constater que les investissements d'avenir ne pourront se faire sans la contribution des collectivités et plus singulièrement celle des Régions. Dès lors, pourquoi ne sont-elles pas associées à leur gouvernance ?
Le redressement industriel et technologique de la France suppose une immersion totale dans le tissu local de la recherche, de l'industrie et de la formation. Il suppose également d'inventer de nouveaux systèmes de gouvernance, modernes et innovants qui favorisent la fertilisation croisée à différentes échelles : Etat/ Régions, Universités/ Instituts de recherche (CEA, INRA, INRIA, INSERM), grandes écoles (IPB, IEP)..."Ne peut-on pas jouer la synergie et partager des stratégies communes pour construire la compétitivité à long terme de la France ?"

Vendredi 3 Février 2012

Lu 563 fois



Notez

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique / et surfez sur les rubriques de Paysud
< >

Mercredi 24 Octobre 2018 - 11:38 Oenotourisme:les Best of Tourism 2019 du Bordelais

PaysudTv | Economie | Régions | Agriculture et alim. | Vie des spectacles | Société | Cinéma et tél. | Cuisine | Environnement | Evènements | Expositions | Livres | Talents d'ici | Tourisme | Agenais | Gironde | Périgord | Foires et Salons | Festivals | Ecouter et Voir | LES BREVES | Vidéo-archives









Recevez notre infolettre



Facebook
Twitter
LinkedIn
Google+
YouTube
Rss
Video
Mobile

Informations légales


Informations légales
Consulter les informations légales et les règles de www.paysud.com

28/05/2018