Connectez-vous

Grands incendies des Landes: le souvenir de 1949



Ph Canal Com
Ph Canal Com
Le jeudi 22 août, la DFCI –Défense des Forêts Contre l’Incendie -Aquitaine- organisait à Ychoux(40), commune qui fut au cœur du périmètre sinistré -une commémoration en mémoire des grands incendies d’août 1949 et leur bilan: 82 victimes –52 000 ha brûlés. Inégalée à ce jour, cette tragédie humaine, forestière, économique, a été évoquée par les autorités présentes-dont Vincent Castagnède, 1er adjoint au maire d’Ychoux, Jean Larrouy, président de la DFCI des Landes, Bruno Lafon, président de la DFCI Aquitaine, Vincent Lesperon, vice-président du SDIS des Landes, Xavier Fortinon, président du Conseil Départemental des Landes, et Frédéric Veaux, préfet des Landes-... mais également par un grand témoin âgé de 30 ans lors des incendies et de plus de 100 ans aujourd’hui, André Bordes-Vidal, propriétaire forestier vivant à Luxey.
Cette commémoration a permis de de rendre hommage aux hommes et aux femmes impliqués dans la lutte contre les feux, de souligner le travail considérable effectué par la DFCI Aquitaine afin d'aménager le massif.
Suite aux incendies des années 40, sinistres ayant mis à mal la sécurité des personnes, des biens, ainsi que l’économie de la filière forestière, le massif des landes de Gascogne avait enregistré des pertes de l’ordre de 400000 ha.
Malgré ces moments de destruction et de doutes les hommes ont su se projeter et structurer leur organisation (création du corps des sapeurs-pompiers forestiers sur 3 départements-Gironde, Landes, Lot et Garonne-extension des ASA/Autorisations Syndicales Autorisées de DFCI à l’ensemble des landes de Gascogne). Aujourd’hui la DFCI fait partie de l’histoire de la région Aquitaine...Les 210 ASA qui constituent le maillage mis en place par la DFCI Aquitaine représentent:1 250000 ha de forêt protégée;42 000 km de piste; 5000 points d’alimentation en eau; 55000 propriétaires forestiers dont 2500 bénévoles impliqués...et s’adapte à un contexte fortement impacté par l’évolution climatique.
Dans les années à venir, le maintien du système DFCI est d’autant plus important qu’il doit prendre en compte l’évolution structurelle du territoire avec un accroissement des populations, des biens et des activités directement au contact de la forêt, mais également de réchauffement climatique.
L’été étant plus que jamais une période à risque, Bruno Lafon a rappelé que "l’on a jamais vu une forêt s’auto-enflammer»:94 % des incendies est du à l’activité humaine et 6% du à la foudre... d’où un appel à la vigilance et à la responsabilité de toutes et tous.
Lundi 26 Août 2019

Lu 98 fois



Notez

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique / et surfez sur les rubriques de Paysud
< >

PaysudTv | Economie | Régions | Agriculture et alim. | Vie des spectacles | Société | Cinéma et tél. | Cuisine | Environnement | Evènements | Expositions | Livres | Talents d'ici | Tourisme | Agenais | Gironde | Périgord | Foires et Salons | Festivals | Ecouter et Voir | LES BREVES | Vidéo-archives | Tribune








L'emploi avec Jooble

Des annonces à découvrir avec Jooble


Emploi Offres d'emploi Aquitaine-Occitanie, Offre d emploi Offres d'emploi Aquitaine-Occitanie, Jooble
jooble



Recevez notre infolettre



Facebook
Twitter
LinkedIn
Google+
YouTube
Rss
Video
Mobile


Informations légales


Informations légales
Consulter les informations légales et les règles de www.paysud.com

28/05/2018