L'Occitanie table sur une marque Sud de France actualisée



Photomontage d'après le site Sud de France
Photomontage d'après le site Sud de France
Voici quelques jours Carole Delga, présidente de la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée, a réuni à Montpellier l'IRQUALIM, ainsi que les Organismes de Défense et de Gestion (ODG), la Chambre Régionale d'Agriculture (CRA), l'Association Régionale des Entreprises Alimentaires (AREA) et Coop de France Occitanie - à propos de la stratégie de promotion des productions régionales avec Sud de France. Avec en arrière-plan les résultats d'une concertation alimentaire qui démontre que les habitants de l'Occitanie veulent consommer de plus en plus local et font le lien entre leurs achats et le développement économique et territorial.
En créant en 2006 Sud de France, la Région anticipait ce mouvement avec sa marque qui regroupe aujourd'hui près de 1405 entreprises et 9000 vins et produits agroalimentaires. Cette marque permet de soutenir les secteurs agricole, viticole et agroalimentaire, en pariant sur une stratégie commerciale de promotion collective, tant au niveau local, national qu'à l'export.
Douze ans après l'initiative a porté ses fruits sur les marchés de la RHD (restauration hors domicile), de la GMS et de l'export : 1€ investi génère 41€ de chiffre d'affaire pour les entreprises régionales. En grande distribution, le retour sur investissement a été estimé en 2014 à 25 M€ pour 600 000€ investis.
Décidée en 2016, l'extension de la marque à l'ensemble du territoire de la nouvelle région, nécessite aujourd'hui de prendre en compte d'autres productions régionales, notamment les produits sous signes d'identification de la qualité et de l'origine (SIQO) et l'émergence importante du bio.
Carole Delga a donc proposé , après consultation des acteurs concernés et des filières, de segmenter la marque en trois catégories :
- les produits régionaux classiques,
- les produits SIQO (AOP-AOC ; IGP ; STG ; AB ; Label Rouge),
- les produits BIO.

On espère en Occitanie que la mise en œuvre de cette nouvelle segmentation permettra de valoriser de façon différenciée des produits aux caractéristiques et cahiers des charges différents, en particulier les SIQO. Les cahiers des charges sont également renforcés sur l'origine des matières premières, en réponse à la demande des acteurs régionaux et aux objectifs de la grande cause alimentation, devenant ainsi mieux adaptés pour répondre à la diversité des productions de l'Occitanie.
Une gouvernance partagée de la marque Sud de France associant la Région et chacun de ses partenaires a par ailleurs été actée, afin d'accompagner le déploiement et le fonctionnement de la marque.
« L'agriculture et l'agroalimentaire sont aujourd'hui les premières forces économiques régionales, avec 165 000 emplois et 21 Mds€ de chiffre d'affaire, a notamment souligné Carole Delga. L'enjeu lié au positionnement des productions régionales sur les marchés et à leur valorisation au meilleur prix est central..."


Lundi 16 Juillet 2018

Lu 784 fois



Notez

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique / et surfez sur les rubriques de Paysud
< >

PaysudTv | Economie | Régions | Agriculture et alim. | Vie des spectacles | Société | Cinéma et tél. | Cuisine | Environnement | Evènements | Expositions | Livres | Talents d'ici | Tourisme | Agenais | Gironde | Périgord | Foires et Salons | Festivals | Ecouter et Voir | LES BREVES | Vidéo-archives









Recevez notre infolettre



Facebook
Twitter
LinkedIn
Google+
YouTube
Rss
Video
Mobile

Informations légales


Informations légales
Consulter les informations légales et les règles de www.paysud.com

28/05/2018