L'Université de Corse au secours de la langouste rouge



Après avoir réussi à maîtriser la reproduction de la langouste rouge en 2021, la plateforme Stella Mare de l’Università di Corsica et du CNRS réitère la prouesse scientifique d’obtenir des juvéniles en écloserie en stabilisant ses protocoles et en améliorant ses résultats. Cela permet aujourd’hui aux équipes scientifiques de se projeter dans une nouvelle phase du programme et d’en décliner toutes ses potentialités avec notamment le transfert d’individus en milieu naturel.
En 2021, après seulement trois mois d'expérimentations, les chercheurs et ingénieurs de la plateforme sont parvenus à l’obtention de juvéniles de langouste rouge (Palinurus elephas). Stella Mare devient l’un des trois laboratoires au monde à réussir cette prouesse scientifique et technique.
A ce jour, l’expérimentation larvaire de langouste rouge, effectuée durant les premiers mois de l’année 2022, est une nouvelle fois récompensée par l’obtention de juvéniles mais également par une amélioration significative des résultats:

• 64 pré-juvéniles obtenus (contre 11 obtenus à la même période en 2021)
• 25 juvéniles de stade I obtenus (contre 6 obtenus en 2021)
• 5 juvéniles de stade II actuellement vivants et en grossissement dans les aquariums du laboratoire
Augmentation des rendements de survie à tous les stades dont une multiplication par 10 de la survie au dernier stade d’élevage avant le juvénile.

Présente de la Norvège à la Mauritanie et dans une très grande partie de la Méditerranée, la langouste rouge est classée comme « vulnérable » dans la liste rouge des espèces menacées de Union Internationale pour la Conservation de la Nature (IUCN). Son prix de vente élevé résulte d’une relative rareté, confirmée par le fort déclin continu du stock dans les pêcheries de l’Union Européenne. Cette avancée scientifique majeure a un enjeu écologique, économique et patrimonial pour la Corse et au-delà : préservation de la biodiversité, compensation et maintien de l’activité de pêche (une activité patrimoniale multiséculaire en Corse), en préservant la présence de l’espèce sur son aire de répartition ; transfert d’individus à l’échelle européenne pour la restauration des populations dégradées (avec les précautions génétiques de rigueur); aide à endiguer le déclin des captures en Europe dû à la surpêche ; valorisation industrielle de la carapace des crustacés via les biotechnologies.
Photo Université de Corse,CNRS (DR)
Mardi 17 Mai 2022

Lu 109 fois



Notez

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique / et surfez sur les rubriques de Paysud
< >

Mardi 19 Avril 2022 - 13:12 Bouchons de Bordeaux:la solution Devlop'SO

PaysudTv | Economie | Régions | Agriculture et alim. | Vie des spectacles | Société | Cinéma et tél. | Cuisine | Environnement | Evènements | Expositions | Livres | Talents d'ici | Tourisme | Agenais | Gironde | Périgord | Foires et Salons | Festivals | Ecouter et Voir | Vidéo-archives | Tribune





ET AUSSI...


Recevez notre infolettre


L'emploi avec Jooble

Des annonces à découvrir avec Jooble


Emploi Offres d'emploi Aquitaine-Occitanie, Offre d emploi Offres d'emploi Aquitaine-Occitanie, Jooble
jooble




Facebook
Twitter
LinkedIn
Google+
YouTube
Rss
Video
Mobile