La Chine reconnaît l'ensemble des appellations des vins de Bordeaux



La Chine reconnaît l'ensemble des appellations des vins de Bordeaux
Le CIVB annonce que la Chine reconnaît maintenant l'ensemble des appellations des vins de Bordeaux. Soit:
Bordeaux - Barsac - Blaye - Côtes de Bordeaux - Blaye Côtes de Bordeaux - Cadillac Côtes de Bordeaux - Castillon Côtes de Bordeaux - Francs Côtes de Bordeaux - Bordeaux Haut Benauge - Bordeaux supérieur - Cadillac - Canon Fronsac - Côtes-de-Blaye - Cérons - Côtes de Bordeaux Saint Macaire - Côtes-de-Bourg / Bourg / Bourgeais - Entre-Deux-Mers - Entre-Deux-Mers Haut Benauge - Fronsac - Graves - Graves de Vayres - Graves Supérieures - Haut Médoc - Lalande de Pomerol - Listrac Médoc - Loupiac- Lussac Saint- Emilion - Margaux - Médoc - Montagne Saint-Emilion - Moulis ou Moulis en Médoc - Pauillac - Pessac-Léognan - Pomerol - Premières Côtes de Bordeaux - Puisseguin Saint-Emilion - Sauternes - Saint-Emilion - Saint-Emilion Grand Cru - Saint-Estèphe - Saint-Georges Saint-Emilion - Saint-Julien - Sainte-Croix du Mont - Sainte-Foy Bordeaux.
La Chine constitue le premier marché export en volume et en valeur des vins de Bordeaux. A lui seul, le marché chinois compte pour 1/4 des vins de Bordeaux exportés.
Le CIVB souligne que Bordeaux est la première région viticole à bénéficier d'une reconnaissance de cette ampleur par le nombre d'appellations concernées. A ce jour seules cinq autres I.G. (indications géographiques) étrangères en vins et spiritueux étaient reconnues par la Chine (Cognac, Champagne, Napa Valley, Scotch Whisky et Tequila).
  • UNE ACTION ENTAMEE EN 2011
L'interprofession des vins de Bordeaux poursuit notamment dans son communiqué:
"La performance de la Chine dans les exportations de vins de Bordeaux a conduit le Conseil Interprofessionnel du Vin de Bordeaux (C.I.V.B.) à se préoccuper très tôt de la protection de ses appellations. Aussi, dès 2011, le C.I.V.B. engage des actions visant à la reconnaissance des I.G. et à l'enregistrement des marques collectives. Cette démarche des vins de Bordeaux rencontre un écho favorable auprès des autorités chinoises. La solide coopération qui s'ensuit se traduit par de riches échanges entre experts chinois et français, des voyages tant en Chine qu'à Bordeaux pour s'imprégner et comprendre les réalités des terroirs couverts par les I.G. bordelaises.
Bernard Farges, président du C.I.V.B. déclare : « Je salue la forte mobilisation et le travail approfondi de l'A.Q.S.I.Q (1) qui a exploré tous les détails de ce sujet complexe et mené à bien les procédures administratives pour faire aboutir cette reconnaissance. La communauté de vues entre la Chine et la France sur les valeurs des I.G. ainsi que le soutien constant du ministère de l'agriculture et de l'ambassade ont largement participé à faire aboutir ce dossier».
"Cette riche collaboration va se poursuivre. En effet, le C.I.V.B. accueille très favorablement l'offre de l'A.Q.S.I.Q. de pérenniser cette coopération. Cette démarche permettra de tirer parti de tout le potentiel de protection issu de cette reconnaissance. Elle donnera la possibilité aux autorités chinoises de lutter contre les usages abusifs. Inscrite dans le cadre de la loi chinoise, la reconnaissance des I.G. permet d'augmenter le niveau de protection de nos produits, ce dont bénéficieront les consommateurs chinois.
Enfin, l'aboutissement de cette procédure de reconnaissance des I.G. s'inscrit comme une mesure de soutien de l'interprofession au profit des 6 500 producteurs et 300 négociants de Bordeaux ainsi que des professionnels chinois qui œuvrent sur ce marché."

1) A.Q.S.I.Q.: Organisme de la République Populaire de Chine ) qui a en charge notamment la qualité, l'inspection (entrées/sorties) et la quarantaine des produits alimentaires, la normalisation et reconnaissance par la loi chinoise des processus de fabrication des produits , la reconnaissance et le suivi des indications géographiques (I.G.)
PHOTO (CIVB). Une collaboration fructueuse entre les administrations des deux pays. Stéphane Le Foll, ministre de l'agriculture - Bernard Farges, président du C.I.V.B. - Sun Dawei, vice-ministre de l'AQSIQ
Jeudi 2 Juin 2016

Lu 179 fois



Notez

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique / et surfez sur les rubriques de Paysud
< >

Lundi 16 Juillet 2018 - 20:05 La grêle a encore frappé en Gironde

PaysudTv | Economie | Régions | Agriculture et alim. | Vie des spectacles | Société | Cinéma et tél. | Cuisine | Environnement | Evènements | Expositions | Livres | Talents d'ici | Tourisme | Agenais | Gironde | Périgord | Foires et Salons | Festivals | Ecouter et Voir | LES BREVES | Vidéo-archives











Recevez notre infolettre




Facebook
Twitter
LinkedIn
Google+
YouTube
Rss
Video
Mobile

Partagez Paysud en un click

Informations légales


Informations légales
Consulter les informations légales et les règles de www.paysud.com

28/05/2018