Les bons chiffres de l'Opéra National de Bordeaux

Les réservations pour la présente saison ne connaissent pas la crise. Hausse de 50% en deux ans



Le Grand Théâtre de Bordeaux (ph Paysud)
Le Grand Théâtre de Bordeaux (ph Paysud)
Dominique Ducassou, adjoint chargé de la culture à Bordeaux et Thierry Fouquet, directeur de l'Opéra National de la même ville , avaient le sourire en s'adressant à la presse en ce début de saison 2009-2010, et ce pas seulement en raison des accents enlevés de la répétition en cours des Brigands, l'opéra bouffe d'Offenbach qui est proposé aux public bordelais en ouverture de saison. Nous l'avons écrit sur Paysud, le premier jour de location, s'était traduit par la vente de 4 000 billets. En fait ce sont 10 000 places qui se sont vendues en cinq jours. Alors que la pré-générale des Brigands n'avaient pas encoure eu lieu, au total, 66 000 places avaient été réservées pour la totalité de la saison, soit 43%. Il ne faut cependant pas en déduire, comme l'a remarqué Thierry Fouquet, qu'il est difficile de trouver des places au Grand Théâtre. Il suffit, a-t-il ajouté, de s'y prendre dans un délai normal pour ce genre d'évènement, c'est-à-dire, au moins un mois à l'avance. Le nombre des représentations doit permettre de satisfaire les adeptes du lyrique. L'oeuvre d'Offenbach s'inscrit donc bien à propos dans le climat d'optimisme qui règne à Bordeaux, alors que, du côté des autres scènes hexagonales, les programmations connaissent des succès variables.Pour Thierry Fouquet "les gens cherchent autre chose que les nouvelles tristes du journal du soir".Cependant, à Bordeaux, de gros efforts "en direction de tous les publics" ont été accomplis, et la présente saison mise en avant par cette valeur sûre que sont les Brigands, a fait démarrer fortement les locations. S'y ajoutent les efforts de communication, et la large diffusion sur ce nouveau media qu'est Internet avec la contribution de magazines on line tels que le nôtre. Les ventes de billets par Internet confirment cette évolution avec une progression de 55%.

Une belle progression

Thierry Fouquet (ph Paysud)
Thierry Fouquet (ph Paysud)
Au total les ventes de places hors abonnement ont augmenté de 50% en deux ans. La politique d'ouverture en direction de tous les publics de l'opéra de Bordeaux porte ainsi ses fruits, notamment du côté des jeunes, avec la formule "Mon après-midi à l'opéra", et des programmations "spécial étudiants" et "jeune public". Ces choix, même s'ils ne sont pas nécessairement rentables dans l'immédiat sont un investissement:16% des places vont au moins de 25 ans. Autre élément statistique intéressant:12% des spectateurs sont d'origine hors Gironde. Mais si tous les amateurs de spectacle lyrique de l'arrière pays ne viennent pas à Bordeaux, l'Opéra de la métropole aquitaine va parfois à eux. Ce sera notamment le cas à Périgueux et Arcachon, en attendant d'autres décentralisations. Cet élargissement est imposé par la convention avec l'Etat, mais l'opéra de Bordeaux sait aussi se "vendre", et sa volonté rencontre parfois les demandes de villes de la région. On se heurte cependant à l'étroitesse de ces scènes. Le représentant de l'Etat, M. Dauphin Dubourg, a souligné l'intérêt de la politique d'ouverture menée par l'Opéra de Bordeaux, et s'est félicité de la transparence de sa comptabilité. L'Etat souhaite, à juste titre, l'élargissement à tous les publics, un bon équilibre entre les oeuvres historiques et les créations contemporaines. Comme une large diffusion à travers la région, ce qui est aussi une bonne façon de faire sortir l'opéra, la musique classique, ou les ballets de leur "clientèle" elle-aussi historique.

Pour les journées du patrimoine

L'Opéra National de Bordeaux qui sera désormais ouvert au public deux après-midi par semaine pour les visites individuelles, participe aux Journées du Patrimoine samedi 19 et dimanche 20 septembre.
De 10 heures à 18h30, visites libres "agrémentée de clins d'oeil à l'univers des métiers de la scène. A 11h,14h30, et 16h, atelier "la petite fabrique de l'opéra", module interactif destiné aux enfants de 6 a 10 ans (groupes limités à 25 enfants). Visite en langue des signes français le samedi à 15 h (groupe limité à 25 personnes)
Jeudi 17 Septembre 2009

Lu 1823 fois



Notez

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique / et surfez sur les rubriques de Paysud
< >

Mardi 1 Septembre 2020 - 23:06 Katia et Marielle Labèque:un nouvel album

Lundi 31 Août 2020 - 18:40 Le Théâtre de Molières...en Périgord

PaysudTv | Economie | Régions | Agriculture et alim. | Vie des spectacles | Société | Cinéma et tél. | Cuisine | Environnement | Evènements | Expositions | Livres | Talents d'ici | Tourisme | Agenais | Gironde | Périgord | Foires et Salons | Festivals | Ecouter et Voir | Vidéo-archives | Tribune










Recevez notre infolettre


L'emploi avec Jooble

Des annonces à découvrir avec Jooble


Emploi Offres d'emploi Aquitaine-Occitanie, Offre d emploi Offres d'emploi Aquitaine-Occitanie, Jooble
jooble




Facebook
Twitter
LinkedIn
Google+
YouTube
Rss
Video
Mobile