Miton Gossare spécialiste du Périgord du XVIIIe siècle



Miton Gossare spécialiste du Périgord du XVIIIe siècle
Depuis plus de 15 ans Miton Gossare, écrivaine-historienne, nous parle du Périgord, des villages, des femmes, de la justice et comme elle le précise s’intéresse surtout au XVIIIe siècle avant 1789 ! Son dernier ouvrage publié en 2008 s’intitule « Des curés et de la justice en Périgord au XVIIIe siècle ». Elle vient en parler avec bonheur et passion lors de conférences dont la plus récente au Coux du Bigaroque dans le cadre des réunions de la Confrérie des Fumeurs de Pipe du Périgord (CFPP), présidée par Marie-France Diot, dont elle est membre assidue. Elle participera au prochain salon du Livre de Lalinde en Dordogne qui se tiendra le dimanche 13 décembre 2009, salle J. Brel
Miton Gossare est née à Chartres, elle a fait des études classiques, français, latin, grec. Mariée, deux enfants, elle a vécut à Paris mais lors de vacances en Périgord, elle a découvert le hameau de Bigaroque, près du Bugue, et décide de s’y installer en 1975. Intriguée par ce lieu, elle veut en retrouver l’histoire et se plonge dans les archives. Auteur de l’histoire de Coux et Bigaroque, elle a obtenu, en 1993, le prix de la ville de Sarlat au concours des Clochers d’Or. Les archives judiciaires de la Dordogne constituent la matière première de son travail.

Une dizaine d'ouvrages

Miton Gossare a publié plus d’une dizaine d’ouvrages, la plupart aux éditions de l’Hydre (Cahors) – dont « Un siècle de chroniques villageoises d’après 20 procès de 1670 à 1792 » en 1994, « Un siècle de chroniques sarladaises d’après 24 procès de 1674 à 1790 », en 1996, puis « Les Tards Avisés 1707 », histoire d’une révolte paysanne en Quercy, Périgord et Agenais en 1997. « Être femme en Périgord au XVIIIe siècle » en 1999, et Être femme en Périgord au XIXe siècle 2001 où Miton Gossare retrace les histoires de vie des femmes dans le Périgord et s'attache à rapporter quelques anecdotes sur les moeurs de l'époque. Il y est également question de l'émancipation que les femmes payent au prix très fort, de leur éducation, et des femmes au travail. Spécialiste du XVIIIe siècle, elle publie en 2003 les « Chroniques de la misère en Périgord au XVIIIe siècle », et en 2004 « Chroniques de la vie ordinaire en Périgord au XVIIIe siècle », puis « Crimes et châtiments en Périgord au XVIIIe sicle » et plus récemment « des curés et de la justice en Périgord au XVIIIe siècle »; une époque où la paroisse, juridiction spirituelle était aussi une division administrative et sa marque distinctive était la présence d’un curé. Hommes comme les autres, les curés faisaient eux aussi appel à la justice pour régler leurs problèmes et son livre fourmille de nombreuses anecdotes, dont certaines forts édifiantes. Son prochain livre, dont elle commence juste les recherches aux archives, traitera des rivières en Périgord !
A l’approche des fêtes, les Périgordins auront à cœur de s’intéresser aux ouvrages de Miton Gossare, disponibles dans toutes les bonnes librairies, pour mieux connaître l’histoire de leur région et de la rencontrer le 13 décembre prochain au salon du Livre de Lalinde.

Notre photo : Miton Gossare lors d’une séance de dédicace
Vendredi 4 Décembre 2009

Lu 2584 fois



Notez

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique / et surfez sur les rubriques de Paysud
< >

Dimanche 13 Mai 2018 - 23:27 Avec J-P Got Bordeaux s'affiche en Chine

PaysudTv | Economie | Régions | Agriculture et alim. | Vie des spectacles | Société | Cinéma et tél. | Cuisine | Environnement | Evènements | Expositions | Livres | Talents d'ici | Tourisme | Agenais | Gironde | Périgord | Foires et Salons | Festivals | Ecouter et Voir | LES BREVES | Vidéo-archives









Recevez notre infolettre



Facebook
Twitter
LinkedIn
Google+
YouTube
Rss
Video
Mobile

Partagez Paysud en un click

Informations légales


Informations légales
Consulter les informations légales et les règles de www.paysud.com

28/05/2018