Philippe Madrelle refuse d'enterrer le département


Le sénateur et président du Conseil général socialiste de la Gironde ne votera pas la réforme annoncée


Philippe Madrelle (Ph Paysud)
Philippe Madrelle (Ph Paysud)
Parmi les objectifs du nouveau Premier ministre on trouve celui de la suppression, à terme, du dit "millefeuille électoral", soit la disparition de la moitié des régions et de la totalité des départements. C'était aussi la volonté de Nicolas Sarkozy et de François Fillon. Rien de nouveau sous le soleil. A se demander s'il n'existe pas quelque part une main mystérieuse qui gouverne la France. Regrouper les régions est sans doute un moindre mal, mais tirer un trait sur les départements, c'est bien détruire les fondements de la République à la française et se moquer des territoires ruraux et des populations qui les occupent Le président du Conseil général et sénateur de la Gironde l'a bien compris, et malgré son appartenance au PS, il ne semble pas prêt à donner un blanc-seing à Emmanuel Valls sur la question. Nous reprenons intégralement sa déclaration.
G.G.

LA PRISE DE POSITION DE PHILIPPE MADRELLE

"L'annonce est brutale, mais de l’eau coulera encore sous les ponts, puisque les échéances de ces réformes sont lointaines.
Je déplore vraiment toutes les offensives qui, depuis des années, ont été répétées contre les Départements, notamment venant de certains conseillers généraux d’opposition, qui au sein même de l’Assemblée Départementale, louaient la réforme territoriale de M. Sarkozy, fossoyeur du Département et des cantons. Cela fait des années qu’Alain Juppé attaque régulièrement notre Institution, sans mesurer son utilité première.
C’est au Département que l’on doit la construction et l’entretien des collèges et des routes, les services de cars et de transport scolaire. L’accompagnement social, au travers notamment du Revenu de Solidarité Active (RSA), de la protection de l’enfance, et des aides attribuées aux personnes âgées (APA) ou aux personnes handicapées (PCH), sont autant de services de proximité dont bénéficient les Girondins. C’est aussi le Département qui est aux côtés des communes pour la réalisation de leurs projets d’investissement. Je crains que tous ces dispositifs souvent vitaux soient mis à mal par la disparition du département.
Je ne voterai pas une réforme qui condamnerait cette école irremplaçable de la démocratie et de la République, que constitue le binôme communes-Département. Je ne la voterai pas si nous n’avons pas l’assurance que le monde rural y trouvera droit de cité à égalité avec les espaces urbains.
Il ne faut pas être systématiquement contre les réformes qui amènent un progrès, mais beaucoup de réponses doivent être apportées à des questions essentielles. Quel sort réservé au monde rural ? Qui tendra la main aux petites communes ? Comment préserver la proximité dans l’action et l’efficacité ?
Ce ne sera pas pour m’accrocher à une Institution qui a jalonné passionnément ma vie politique que je m’opposerai à la réforme. Mais ce sort réservé au monde rural, c’est la colonne vertébrale de mon engagement, il n’est pas pensable de l’abandonner.
La loi est loin d’être votée, une concertation a été demandée par le Premier Ministre, j’y prendrai part, bien entendu. Nous sommes dans un régime démocratique, et par conséquent, ce sera quand même le Parlement qui aura le dernier mot ! Le temps n’est pas venu de se partager les dépouilles du Département".
Philippe Madrelle


LES DEPARTEMENTS DE FRANCE "ABASOURDIS"
La perspective de la disparition des départements provoque également "la stupeur" du côté de leur association Ainsi, Claudy Lebreton, le président de l’Assemblée des départements de France s’est-il déclaré «abasourdi » tout en se disant "alarmé de la brutalité de la méthode".
Mercredi 9 Avril 2014

Lu 287 fois



Notez

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique / et surfez sur les rubriques de Paysud
< >

Mardi 13 Novembre 2018 - 18:03 17 novembre: le plein de mécontentement

PaysudTv | Economie | Régions | Agriculture et alim. | Vie des spectacles | Société | Cinéma et tél. | Cuisine | Environnement | Evènements | Expositions | Livres | Talents d'ici | Tourisme | Agenais | Gironde | Périgord | Foires et Salons | Festivals | Ecouter et Voir | LES BREVES | Vidéo-archives









Recevez notre infolettre



Facebook
Twitter
LinkedIn
Google+
YouTube
Rss
Video
Mobile

Informations légales


Informations légales
Consulter les informations légales et les règles de www.paysud.com

28/05/2018