Projets GPSO: les lignes nouvelles en marche


Les réunions qui se sont déroulées à Toulouse déclenchent les premières phases préliminaires pour un objectif 2032


Carte GPSO
Carte GPSO
Carole Delga, présidente de la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée, présidente du conseil de surveillance de la société du Grand Projet ferroviaire Sud-Ouest (GPSO) a réuni à Toulouse, en présence d’Étienne Guyot, préfet de la région Occitanie, préfet coordonnateur du GPSO, et d’Alain Rousset, président de la Région Nouvelle Aquitaine, le conseil de surveillance réunissant les 25 collectivités territoriales participant au financement du projet, ainsi que SNCF Réseau et SNCF Gares et Connexions.

Guy Kauffman a été nommé président du directoire de la société du GPSO. Il assure les fonctions de directeur général de la société du GPSO ; il représente l’établissement public et peut signer les contrats engageant l’établissement. Guy Kauffmann, ingénieur général des Ponts, des eaux et de forêts était jusqu'à ce jour directeur de projet des LGV Sud-Ouest auprès du préfet coordonnateur Etienne Guyot.

Le conseil de surveillance a approuvé les trois conventions financières qui seront signées entre l’État, l’agence de financement des infrastructures de transport de France (AFITF), la société du GPSO, SNCF Réseau et SNCF Gares et Connexions pour un montant total de 67,474 millions d’euros.
Ces conventions permettront de démarrer :
-les phases pré-opérationnelles du projet avec 58 M€ pour les lignes nouvelles Bordeaux-Toulouse et Bordeaux-Dax afin de poursuivre les études d’avant-projet détaillé et l’action foncière ;
-les études préliminaires des gares nouvelles pour 3,974 M€;
-une première tranche de travaux préparatoires et d’acquisitions foncières du projet des aménagements ferroviaires au nord de Toulouse à hauteur de 5,5 M€.
Le conseil de surveillance a invité SNCF Réseau à déposer de nouveaux dossiers de candidature pour les aménagements ferroviaires au nord de Toulouse et au sud de Bordeaux, les lignes nouvelles et les gares nouvelles, en fonction de leur maturité, auprès de la Commission européenne pour obtenir des financements dans le cadre des appels à projets en cours et à venir.

  • Pour mémoire, le plan de financement du projet GPSO signé le 18 février 2022 prévoit une participation de 40 % de l’État, 40 % des collectivités territoriales et 20 % de l’Union européenne.
Avec ces trois conventions, l’objectif d’un début des travaux du GPSO au niveau des nœuds ferroviaires de Toulouse et Bordeaux dès 2023 pour une mise en service de la ligne à grande vitesse en 2032 a été réaffirmé.

À la suite du conseil de surveillance, le comité de pilotage s’est réuni sous la coprésidence d’Étienne Guyot, préfet coordonnateur du GPSO, de Carole Delga, présidente de la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée, et d’Alain Rousset, président de la Région Nouvelle-Aquitaine. L’ensemble des collectivités signataires du plan de financement et les préfets de départements concernés étaient également invités.

Les participants au COPIL ont validé l’avenant au plan de financement qui intègre, à sa demande, la communauté d’Agglomération du Grand Dax.

L’organisation de la maîtrise d’ouvrage pour la réalisation des lignes nouvelles est en réflexion par SNCF Réseau qui a présenté plusieurs pistes : marchés publics classiques, marché de conception réalisation, marché global de performance ou marché de partenariat. Le COPIL a validé les modalités de travail qui devront conduire d’ici fin 2022 au choix d’organisation.
  • Les préfets de département vont maintenant pouvoir conduire le dialogue territorial avec les acteurs locaux au moyen de comités de suivi départementaux pour accompagner les phases de mise au point finale des lignes et gares nouvelles.


ILS ONT DIT:
Etienne Guyot: "La mise au point des trois premières conventions qui seront signées entre l’État, la société du GPSO, SNCF Réseau et SNCF Gares et Connexions permettront de mobiliser 67,474 millions d’euro pour poursuivre le bon avancement du projet."
Carole Delga:« 3 mois après la création de la société du GPSO, le projet avance et de nouvelles étapes sont franchies. Un président du directoire est désigné, la société dispose désormais d'une équipe et d'un budget."
Alain Rousset: « Une fois encore, nous écrivons une nouvelle page de notre histoire collective : l’avancement décisif du Grand Projet du Sud-Ouest. En effet, grâce à la seconde réunion du conseil de surveillance de la société du GPSO, qui s’est tenue ce matin, le projet accélère de manière décisive."
Catherine Trevet, directrice territoriale SNCF Réseau Occitanie: "Le travail va se poursuivre pour permettre une prise de décision sur l’organisation de la maitrise d’ouvrage d’ici fin 2022.
Toutes ces étapes sont essentielles dans l’objectif d’une mise en service de la ligne en 2032. »
(D'après le communiqué)

Vendredi 14 Octobre 2022

Lu 109 fois



Notez

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique / et surfez sur les rubriques de Paysud
< >

PaysudTv | Economie | Régions | Agriculture et alim. | Vie des spectacles | Société | Cinéma et tél. | Cuisine | Environnement | Evènements | Expositions | Livres | Talents d'ici | Tourisme | Agenais | Gironde | Périgord | Foires et Salons | Festivals | Ecouter et Voir | Vidéo-archives | Tribune





ET AUSSI...


Recevez notre infolettre


L'emploi avec Jooble

Des annonces à découvrir avec Jooble


Emploi Offres d'emploi Aquitaine-Occitanie, Offre d emploi Offres d'emploi Aquitaine-Occitanie, Jooble
jooble




Facebook
Twitter
LinkedIn
Google+
YouTube
Rss
Video
Mobile