Quand le Festival de Nohant fait découvrir la voix d'or d'Omo Bello



Clément Mao-Tokats et Omo Bella sur la scène de Nohant (Ph Paysud)
Clément Mao-Tokats et Omo Bella sur la scène de Nohant (Ph Paysud)
Il n'est jamais trop tard pour bien faire, même si le lieu est plus propice à l'intimité du piano romantique qu'aux fastes de l'opéra. Mais le bel canto a fait, et de façon très remarquée, son entrée au Festival de Nohant qui s'étale, avec de grands pianistes à l'affiche, sur les mois de juin et de juillet. Tout d'abord sous la forme d'une conférence animée par Jean-Yves Clément qui voyait la participation du journaliste musicologue Thierry Geffrotin. Années Verdi et Wagner obligent. La causerie aura davantage permis d'évoquer, avec un certain détachement, les anecdotes que de plonger dans l'univers verdien. Il est indiqué que l'auteur de la Traviata est né... en France. Sous le nom de Joseph Verde. C'était au temps où l'Italie était sous la coupe de Napoléon! Ces paroles sont ponctuées par des airs célèbres. Mais cela tranche avec la douceur de la musique de Chopin, dont l'âme rode encore ici, dans la Bergerie de Nohant. Pourtant Liszt n'a pas hésité, lui, à paraphraser Verdi.
Heureusement le lendemain on se plonge avec plus de foi dans le monde de Verdi, de Liszt, et de Wagner. Cela grâce à deux jeunes talents dont on devrait entendre bientôt parler au plus haut des saisons: Clément Mao-Tokacs au piano, et Omo Bello, soprano. Le premier est comme le poisson dans l'eau face au clavier, et c'est sans doute ce qui lui a notamment permis d'offrir au public une remarquable Lugubre Gondole. Un jeune qui visiblement ce complait dans la musique de Liszt. Il est également compositeur et chef d'orchestre (fondateur de Sécession Orchestra).
Quant à Omo Bello soprano franco-nigeriane, c'est une divine surprise côté voix. Elle brille dans plusieurs tubes d'opéras dont le célèbre Sempre Libera de La Traviata. Quelle voix! Vite qu'on lui fasse de la place sur les scènes! C'est en cours: Donna Anna (Don Giovanni) à l'Opéra de Tours, Nozze de Figaro à Montpellier, Egmont en concert au Théâtre des Chamos-Elysées...

Omo Bello dans "je veux vivre" de Roméo et Juliette (Gounod)

Le jour où elle a remporté le concours Pavarotti
Mercredi 26 Juin 2013

Lu 397 fois



Notez

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique / et surfez sur les rubriques de Paysud
< >

Mercredi 13 Juillet 2016 - 23:18 Festival de Théâtre de Sarlat:les trois coups

PaysudTv | Economie | Régions | Agriculture et alim. | Vie des spectacles | Société | Cinéma et tél. | Cuisine | Environnement | Evènements | Expositions | Livres | Talents d'ici | Tourisme | Agenais | Gironde | Périgord | Paysud mag | Foires et Salons | Festivals | Ecouter et Voir | LES BREVES














Recevez notre infolettre




Facebook
Twitter
LinkedIn
Google+
YouTube
Rss
Video
Mobile

Partagez Paysud en un click