TNBA: Dominique Pitoiset met en scène Cyrano de Bergerac



La saison en vidéo (Ph Paysud)
La saison en vidéo (Ph Paysud)
La création théâtrale contemporaine a besoin de prendre dans l'extrême pour y trouver l'inspiration et y extirper les sujets que ne lui offre pas la normalité des choses ou de l'humain. Ainsi la saison 2012-2013 du TNBA (Théâtre National de Bordeaux en Aquitaine) n'est-elle pas avare d'oeuvres et de mises en scène qui puisent dans ce vivier. Dominique Pitoiset enveloppe cependant le tout dans un drap de nostalgie et de rêve sous le titre de "Un même songe partagé sur cette île voyageuse". Le TNBA se doit bien de répondre au cahier des charges de l'innovation.
La présentation de la saison qui couplait les commentaires du directeur des lieux et une excellente vidéo diffusant images et interviews donnait d'ailleurs elle-même dans la modernité. La méthode est cependant un peu longue, et cultive davantage la promotion que l'échange et l'information. Mais Dominique Pitoiset, après Invisibles (Nasser Demaï du 16 au 20 octobre) ou The cradle humankind, ramène-on serait tenté d'écrire rassure- le public par des titres connus. Mais il ne faudra pas s'y tromper, les mises en scènes, ou les versions, pourront être décoiffantes. Sont ainsi annoncées L'Assommoir, texte d'Emile Zola, mise en scène de David Czesienski, 15 au 24novembre), Le Petit Poucet (d'après Charles Perrault, mise en scène de Laurent Gutmann, 13 au 17 décembre), Germinal, mais un Germinal qui n'a rien à voir avec celui de Zola (conception Halory Goerger et Antoine Defoort, 18 et 19 janvier 2013), Le Misanthrope (Molière, mise en scène Jean-François Sivadier, 23 janvier au 1er février), et surtout Cyrano de Bergerac. Là, ce sera une mise en scène de Dominique Poitoiset, avec dans le rôle principal Philippe Torreton qui, décidément, se plait beaucoup à Bordeaux. Dans la vidéo celui-ci tente d'expliquer cette grandiloquence de Cyrano, et il évoque le "vrai" Cyrano qui n'est pas celui de Bergerac, et qui serait homosexuel! Pour ce qui est de la pièce on ne lui enlèvera jamais en tout cas ce monument de littérature, ce grand palais de la lanque française. Dominique Pitoiset a expliqué qu'au départ il n'était pas très tenté par la pièce en raison de sa mise en scène "ancienne". Mais il l'a redécouverte à travers une version allemande....Ce sera à ne pas manquer (20 février au 2 mars 2013).
Au total une trentaine de pièces, et l'inauguration d'un cycle de quatre conférences philosophiques en collaboration avec Mollat et l'Université Michel de Montaigne.
G.G.
Jeudi 21 Juin 2012

Lu 900 fois



Notez

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique / et surfez sur les rubriques de Paysud
< >

Dimanche 4 Novembre 2018 - 18:40 Gérard Depardieu honoré à La Baule

PaysudTv | Economie | Régions | Agriculture et alim. | Vie des spectacles | Société | Cinéma et tél. | Cuisine | Environnement | Evènements | Expositions | Livres | Talents d'ici | Tourisme | Agenais | Gironde | Périgord | Foires et Salons | Festivals | Ecouter et Voir | LES BREVES | Vidéo-archives









Recevez notre infolettre



Facebook
Twitter
LinkedIn
Google+
YouTube
Rss
Video
Mobile

Informations légales


Informations légales
Consulter les informations légales et les règles de www.paysud.com

28/05/2018