Connectez-vous


Toulouse prête à accueillir le Centre européen de la météo



D'après ph Ambafrance (DR)
D'après ph Ambafrance (DR)
La Région Occitanie, le département de la Haute-Garonne et Toulouse Métropole soutiennent le projet d'implantation à Toulouse du Centre européen pour les prévisions météorologiques à moyen terme, aux côtés de Météo France, Mercator Océan International, l'Université Fédérale et de nombreuses entités associées. "L'annonce du gouvernement retenant Toulouse comme site français pour décrocher cette implantation, au dépend de Saclay, est une première étape importante qui vient d'être franchie" souligne la Région.
Créé en 1975 et actuellement implanté à Reading en Angleterre, le CEPMMT est à la fois un institut de recherche et un service opérationnel 24h/24 et 7j/7. Il produit et diffuse aux services météorologiques nationaux de ses Etats membres des prévisions numériques du temps. Son installation de supercalcul est l'une des plus importantes en son genre en Europe.
Contraint de quitter l'Angleterre en raison du Brexit, plusieurs villes européennes sont en lice pour l'accueillir : Toulouse, Madrid, Bologne, Potsdam ou encore Vienne. Outre ses atouts dans les secteurs de l'aéronautique, du spatial et de la recherche, Toulouse a pour elle ses atouts environnementaux et sa qualité de vie.
La Région Occitanie, le département de la Haute-Garonne et Toulouse Métropole se sont unis dans ce projet. L'ensemble des investissements immobiliers seront pris en charge, ainsi que l'équipement et les loyers pour une durée de 25 ans. Soit un investissement public des trois institutions de 35 millions d'euros. Deux sites d'implantation sont proposés, avec un espace de 3 900 m², l'un dans le quartier Toulouse Aerospace proche de Météo France, le second à proximité de "La Cité", équipement régional dédié aux start-up
250 emplois à terme à Toulouse- L'implantation du Centre européen pour les prévisions météorologiques implique l'installation à Toulouse de 150 salariés et leurs familles, dès l'été 2021 et l'arrivée de 100 salariés supplémentaires dans un second temps. Si le nombre de création directe devrait être assez faible, les emplois induits sont très importants.
« Toulouse, capitale européenne de l'aéronautique et du spatial, siège de Météo France et centre de recherche important en Europe, a tous les atouts pour rivaliser avec les autres villes européennes candidates" a notamment souligné Carole Delga.

NDLR: La question est cependant de savoir si la France n'a pas laissé passer le train. Cette vidéo d'Euronews de novembre 2018 tend à montrer que le choix est déjà fait en faveur de Bologne.
Réunion à Bologne
Dimanche 31 Mai 2020

Lu 73 fois



Notez

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique / et surfez sur les rubriques de Paysud
< >

Mercredi 16 Septembre 2020 - 18:34 Paris et les centres-villes n'ont plus la cote

PaysudTv | Economie | Régions | Agriculture et alim. | Vie des spectacles | Société | Cinéma et tél. | Cuisine | Environnement | Evènements | Expositions | Livres | Talents d'ici | Tourisme | Agenais | Gironde | Périgord | Foires et Salons | Festivals | Ecouter et Voir | Vidéo-archives | Tribune







Notre merle moqueur....

Quand nous chanterons le temps des cerises
Sifflera bien mieux le merle moqueur
Mais il est bien court le temps des cerises.....


Celui-là ne chante pas mal!
(vidéo également en page d'accueil)

17/04/2020



Recevez notre infolettre


L'emploi avec Jooble

Des annonces à découvrir avec Jooble


Emploi Offres d'emploi Aquitaine-Occitanie, Offre d emploi Offres d'emploi Aquitaine-Occitanie, Jooble
jooble




Facebook
Twitter
LinkedIn
Google+
YouTube
Rss
Video
Mobile

Informations légales


Informations légales
Consulter les informations légales et les règles de www.paysud.com

28/05/2018