Décès d'Emmanuelle Ajon: émotion et hommages en Gironde  15/12/2020

Pierre Hurmic, Matthias Fekl, Jean-Luc Gleyze, Alain Rousset font part de leur émotion après le décès brutal d'une élue socialiste à l'âge de 49 ans, Emmanuelle Ajon, adjointe au maire de Bordeaux, vice-présidente du département chargée de l'enfance.
"Partie bien trop tôt, Emmanuelle Ajon aura beaucoup œuvré pour Bordeaux et la Gironde. Son courage et son engagement resteront pour nous à jamais exemplaires » souligne Pierre Hurmic.
« Emmanuelle incarnait la mission de protection de l’enfance, qui est l’une des plus sensibles du Département" déclare notamment Jean-Luc Gleyze.
"Emmanuelle Ajon était une militante socialiste, élégante et tenace. Engagée très jeune au Secours populaire, cette élue du quartier de La Bastide s'est toujours battue, dans l'opposition municipale, pour que personne ne soit exclu du réveil de Bordeaux de ces deux dernières décennies" indique Alain Rousset en lui rendant hommage.
Matthias Fekl et l’ensemble des conseillers régionaux du groupe PS et Apparentés du Conseil Régional de Nouvelle-Aquitaine saluent la mémoire de leur collègue et amie. "Notre groupe est bouleversé d’apprendre le décès d’Emmanuelle Ajon des suites d’une grave maladie.
Engagée pendant dix ans dans l’humanitaire au niveau local et national pour la lutte contre la précarité, la protection de l’enfance, les droits des femmes et l’accès à la culture, Emmanuelle Ajon était par ailleurs très investie dans son quartier de la Bastide qu’elle affectionnait tant..."










Recevez notre infolettre


L'emploi avec Jooble

Des annonces à découvrir avec Jooble


Emploi Offres d'emploi Aquitaine-Occitanie, Offre d emploi Offres d'emploi Aquitaine-Occitanie, Jooble
jooble




Facebook
Twitter
LinkedIn
Google+
YouTube
Rss
Video
Mobile