La Coordination 47 défend l'élevage à Bazas  24/09/2018

La Coordination Rurale 47 lance un appel à la mobilisation le mercredi 26 septembre (19H) devant l’abattoir de volailles de Bazas "pour défendre les éleveurs face aux mensonges des associations véganes qui organisent à nouveau une veillée devant cet abattoir. La CR47 invite tous les éleveurs, agriculteurs et tous les citoyens désireux de défendre l’élevage français, et ce qu’il incarne, à se joindre au mouvement".
Le syndicat ajoute notamment: "Nous ne dénonçons pas le végétarisme en tant que tel, même si l’homme est indéfectiblement omnivore. Chacun est libre de choisir le régime alimentaire qu’il souhaite pour lui-même. Mais le prosélytisme orchestré autour du véganisme est intolérable. "



Nouvelle directrice à la Fondation Bordeaux Université  19/09/2018

Charlyne Quercia est la nouvelle directrice générale de la Fondation Bordeaux Université, succédant à Frédéric Cauchois. La Fondation Bordeaux Université, créée en 2010, collecte des fonds auprès d’entreprises, d’institutions et particuliers afin de favoriser l’excellence de la recherche et de l’innovation, d’améliorer les parcours de formation et l’insertion des diplômés dans la vie active, d’améliorer la diffusion des savoirs, le tout au bénéfice de la croissance et de l’attractivité Internationale de son territoire.
Elle créé des passerelles entre le site universitaire bordelais -dont le CHU- et les entreprises afin de développer des coopérations nouvelles qui permettront de travailler ensemble à l’éclosion de filières de niveau mondial.
À ce jour, 16 M€ ont été collectés pour financer des chaires, des cohortes, des projets d’excellence. Elle se dote d’une nouvelle stratégie avec pour ambition de collecter un peu plus de 75 M€ jusqu’en 2030.

Succès des journées du patrimoine à Bordeaux  17/09/2018

Les Journées du Patrimoine ont rassemblé, à Bordeaux, plus de 115 000 visiteurs. Elles confirment une nouvelle fois leur grand succès auprès du public.
150 sites et événements inscrits dans la programmation ont joué le jeu de la découverte, mais aussi de la convivialité. L’un des symboles de cette convivialité : un nouveau record battu dans l’engagement bénévole, puisque 150 personnes ont apporté leur aide aux structures organisatrices.
Qu’il soit protégé (classé ou inscrit au titre des monuments historiques), labellisé (Patrimoine du XXe siècle, Jardin remarquable), inscrit sur la liste du patrimoine mondial de l’Unesco, qu’il appartienne à l’architecture domestique, religieuse, industrielle, militaire, judiciaire, chaque monument ou site ouvert a permis aux visiteurs de comprendre l’intérêt d’œuvrer pour la préservation et la valorisation du patrimoine.
Les Bordelais ont confirmé leur attachement aux musées et lieux d’exposition :
- 4 859 personnes à la Base sous-marine (2 768 en 2017)
- 4 300 au Musée d’Aquitaine
- 3 200 au Musée des Beaux-arts
- 3 090 au CAPC (2 296 en 2017)
- 3 000 au Musée des Arts décoratifs et du Design
- 1 500 à Bordeaux Patrimoine Mondial, Centre d’Interprétation de l’Architecture et du Patrimoine.


Aide aux devoirs en Nouvelle-Aquitaine  10/09/2018

Quinze jours après la rentrée, la Région Nouvelle-Aquitaine rouvre son dispositif d'aide aux devoirs afin d'accompagner lycéens et apprentis dès le début de l'année scolaire dans leurs devoirs et favoriser ainsi leurs chances de réussite.
Ainsi, à compter du 17 septembre, le Conseil régional met à disposition de tous les lycéens néo-aquitains son service gratuit de soutien scolaire du lundi au jeudi de 18h à 21h.
Maths, français, physique, anglais, et espagnol, toutes sections confondues, toutes les colles trouveront une réponse : « Mieux qu'un tuto, une solution illico ! ». Pratique pour approfondir une notion mal comprise, s'exercer sur une nouvelle méthodologie ou boucler un exercice complexe.
Alors, plus d'excuse pour ne pas avoir le 05.57.57.50.00 dans ses numéros favoris !
(Communiqué)

Jean-Marie Rouart président du Prix Montaigne de Bordeaux  07/09/2018

Créé en 2003 par la mairie de Bordeaux et l'Académie du Vin de Bordeaux, le Prix littéraire Montaigne récompense chaque année un ouvrage littéraire portant des valeurs d'humanisme, de tolérance et de liberté, chères au célèbre écrivain bordelais, maire de Bordeaux de 1581 à 1585.
Depuis 2013, son jury était présidé par le journaliste Alain Duhamel, membre de l’Institut de France, qui avait lui-même succédé à Jacques Rigaud président depuis l’origine. En accord avec Alain Juppé maire de Bordeaux, l’écrivain et académicien Jean-Marie Rouart devient le nouveau président du jury du Prix Montaigne.
Romancier, essayiste, biographe, chroniqueur, Jean-Marie Rouart est né en 1943 dans une famille d’artistes peintres. Il a mené une carrière de journaliste successivement au Magazine littéraire, au Figaro, au Quotidien de Paris, au Figaro littéraire et à Paris-Match. Récompensé par de nombreux prix littéraires, dont l’Interallié, le Renaudot et le prix Prince Pierre de Monaco, il a été élu à l’Académie française en 1997. Il a notamment publié aux Éditions Gallimard "Une jeunesse à l’ombre de la lumière", "Nous ne savons pas aimer", "Le scandale", "La guerre amoureuse"," Napoléon ou La destinée".

Rentrée:" la moins chère en Occitanie"  06/09/2018

Carole Delga, présidente de la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée, a présenté ce jeudi 6 septembre, au lycée Joffre de Montpellier, l'ensemble des actions menées par la Région en faveur des 530 000 lycéens, apprentis et étudiants d'Occitanie, aux côtés de Kamel Chibli, vice-président de la Région en charge de l'Education et de la Jeunesse.
La présidente de Région s'est ensuite rendue à Bédarieux et Béziers pour inaugurer d'importants travaux de restructuration menés dans les lycées Fernand Léger et Henri IV.
« Notre objectif est clair : faire en sorte que la rentrée en Occitanie soit la moins chère de France », a réaffirmé Carole Delga. « Avec l'ensemble des aides rassemblées sur la Carte Jeune Région, nous permettons aux lycéens, apprentis et à leur famille d'économiser 400€ par an. La gratuité des manuels scolaires et du 1er équipement professionnel, l'accès facilité à un ordinateur, les aides spécifiques pour les apprentis, sont autant de mesures concrètes pour alléger le coût de la rentrée".

Comment viser le Prix de l'agrobiodiversité  21/08/2018

Les candidatures pour la 7ème édition du "Prix National de la Fondation du patrimoine pour l'agrobiodiversité animale" sont ouvertes. Depuis 2012, ce concours initié par Ceva Santé animale et la Fondation du patrimoine, a permis de mettre en lumière près de 200 initiatives régionales françaises et de récompenser 19 lauréats (éleveurs, associations d'éleveurs, conservatoires de races, centres de ressources génétiques, parcs naturels régionaux...) agissant pour sauver la biodiversité animale.
Le jury appuiera son choix, comme l'année précédente, sur trois critères majeurs :
• La valeur économique du projet
• Son impact social ou environnemental sur un territoire donné
• Les actions de sensibilisation et de communication autour d'une race à préserver
Pour cette 7e édition, les candidats ont jusqu'au 30 novembre 2018 pour envoyer leur dossier de candidature. Le prix 2019, d'une dotation totale de 20 000 € (10 000 € pour le premier prix, 6000 €, pour le deuxième prix, 4000 € pour le troisième prix) sera remis lors du Salon International de l'Agriculture (Paris, 23 février / 3 mars 2019).
Sites Internet:
www.ceva.com
www.fondation-patrimoine.org










80km/h: le Conseil d'Etat ne suspend pas  25/07/2018

La FFMC indique que le Conseil d'État a rendu ce mercredi 25 juillet son jugement sur le recours en référé-suspension du décret portant les 80 km/h. La mesure des 80 km/h est maintenue, le Conseil d'État ayant jugé que la condition d'urgence n'était pas remplie. Son annulation pure et simple sera jugée « au fond » par ce même Conseil d'État dans les mois qui viennent.. La FFMC précise avoir " pleinement soutenu le recours formé auprès du Conseil d'État par Paul de Métairy, afin que dans un premier temps le décret des 80 km/h soit suspendu, puis dans un deuxième temps annulé. Les arguments de ce recours sont les mêmes que ceux qu'a formulés la FFMC."
Elle ajoute notamment: " le gouvernement entretient deux contre-vérités :
• La mesure aurait été décidée en concertation avec le CNSR : il n'en est rien.
• Le Premier ministre s'est engagé à inclure dans le décret qui met en vigueur cette mesure la notion d'expérimentation durant deux ans de la mesure, or rien de tel n'a été écrit.
C'est donc par la voie légale que nous agissons pour que l'éducation des usagers de la route et le bon entretien des infrastructures bénéficient des moyens tant humains que financiers qui font cruellement défaut aujourd'hui. L'adhésion de tous aux enjeux de la sécurité routière, qui seule portera une amélioration durable de l'accidentalité, est à ce prix.
Nous ne lâcherons rien;"


1 2 3 4 5 » ... 70










Recevez notre infolettre



Facebook
Twitter
LinkedIn
Google+
YouTube
Rss
Video
Mobile

Partagez Paysud en un click

Informations légales


Informations légales
Consulter les informations légales et les règles de www.paysud.com

28/05/2018