Agriculture et écologie politique:le pavé dans la mare de Dominique Graciet


Le président de la chambre régionale d'agriculture de Nouvelle-Aquitaine Dominique Graciet s'est particulièrement inquiété des freins à l'amélioration des ressources en eau qui découlent de groupes de pression écologistes (interview vidéo) au cours de sa conférence de presse de rentrée


Le Landais Dominique Graciet, président de la chambre régionale d'agriculture de Nouvelle-Aquitaine, ne s'est pas contenté au cours de sa conférence de presse de rentrée, à Bordeaux, de passer en revue la situation des productions et la conjoncture: il a mis l'accent sur les conséquences de l'écologie de "politiques" qui retardent ou compromettent nombre de projets visant à l'amélioration des ressources en eau. A ses yeux cette écologie est contre-productive, et crée des freins à la réalisation de retenues comme à l'économie agricole de la grande région, tout en ne prenant pas en compte les besoins en eau des populations. Selon lui "on prend du retard" et il est temps que l'Etat et les instances régionales- donc Alain Rousset- "jouent leur rôle d'arbitre" (voir notre interview vidéo de Dominique Graciet). Dans ce contexte de sécheresse et de changement climatique la chambre régionale "apportera tout son appui à tous les projets de création de réserves en eau" ce qui lui semble particulièrement justifié quelques années après l'abandon du grand projet de Charlas.
Egalement à retenir de cette rencontre du président de la chambre régionale de N-A:
  • La grêle et le mildiou limiteront les niveaux de récolte dans le domaine viticole
  • Des inquiétudes pour l'alimentation des animaux suite aux excès d'eau suivis de sécheresse
  • La situation économique de l'élevage viande est préoccupante et aggravée par la baisse de consommation
  • La profession suit de près le cheminement de la loi agriculture et alimentation. Dominique Graciet estime qu'il manque 10% en moyenne sur les prix agricoles
  • Glyphosate et phytos: "ne pas interdire sans méthodes ou moyens alternatifs", en clair "ne pas mettre la charrue avant les boeufs". "Il est temps d'arrêter de se faire peur" ajoutait Dominique Graciet. "L'action des groupes de pression est suicidaire pour l'agriculture "poursuivait-il.
  • Prochaines élections aux chambres d'agriculture: Dominique Graciet briguera une nouvelle fois les suffrages dans le département des Landes, mais il envisage de se retirer en cours de mandat pour cause d'âge.
Voir la vidéo sur Paysud Youtube
Mercredi 12 Septembre 2018

Lu 305 fois



Notez

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique / et surfez sur les rubriques de Paysud
< >

Mercredi 5 Septembre 2018 - 20:08 FDSEA 33: "A qui faire confiance?"

PaysudTv | Economie | Régions | Agriculture et alim. | Vie des spectacles | Société | Cinéma et tél. | Cuisine | Environnement | Evènements | Expositions | Livres | Talents d'ici | Tourisme | Agenais | Gironde | Périgord | Foires et Salons | Festivals | Ecouter et Voir | LES BREVES | Vidéo-archives









Recevez notre infolettre



Facebook
Twitter
LinkedIn
Google+
YouTube
Rss
Video
Mobile

Partagez Paysud en un click

Informations légales


Informations légales
Consulter les informations légales et les règles de www.paysud.com

28/05/2018