Connectez-vous


Bilan conso: un mois de juillet à infusions



Bilan conso: un mois de juillet à infusions
Cela ne s'est pas autant réchauffé tant que ça cet été, et, selon les indications de Metnext, cela n'a pas été sans incidence sur la consommation estivale. Il a fait très chaud au printemps, mais la population était encore au travail. Plus un décalage des saisons que du réchauffement climatique du moins en France!
Après un printemps caractérisé par des records de chaleur et d’ensoleillement, la météo a fait de nouveau la Une de l’été, impactant fortement la consommation d’un grand nombre de produits par rapport à l’été 2010. Un été, et surtout un mois de juillet, durablement frais et humide dans de nombreuses régions, entrecoupé par quelques périodes de chaleur en juin et en août. METNEXT, filiale de Météo France et CDC Climat, et NIELSEN, société internationale d’information et d’études sur la grande consommation ont observé cette dernière. En matière climatique l'étude note que "Si le mois de juillet a marqué les esprits, les températures moyennes de l’été sont finalement restées conformes aux normales de saison tout en restant sensiblement inférieures à celles de 2010. Le temps très estival de fin juin et surtout de la 2ème quinzaine d’août a partiellement compensé les semaines très maussades d’un mois de juillet historiquement frais et humide."
Ainsi l'été a été globalement défavorable à la consommation des produits traditionnellement demandés en période estivale.
Pour les mois de juin, juillet, et août, la consommation de concentrés d'agrumes est en baisse (par rapport à 2010) de 3% ; celle de jus de sirops de 4%; celle d'eaux plates de 1,3%. En revanche la consommation de glaces au augmenté de 1,3%. Ces produits peuvent toutefois avoir subi les incidences du marketing des grandes surfaces. L'étude cite cependant trois produits qui n'auraient connu que l'incidence météo:les bouillons, les mélanges de légumes surgelés, les féculents. Ces trois catégories ont enregistré respectivement une chute de 0,4%, 1,5% et 2,7%.

Le chaud et le froid

Les deux semaines les plus marquantes de l’été 2011:
Focus semaine du 18 au 24 juillet (S29) : températures maximales 5,1°C plus basses en 2011 qu’en 2010 ; déficit de 35% d’ensoleillement.

  • Boissons sans alcool gazeuses (softs, sodas): -14,8%

  • Bières: -21,7%

  • Infusions : +13%

Focus semaine du 15 au 21 aout (S33) : températures maximales 2,0°C plus élevées en 2011 qu’en 2010; excédent de +22% d’ensoleillement.
  • Boissons sans alcool, gazeuses (softs, soda) : +14,4%

  • Bières : +8,2%
  • Infusions : -6,7%
Que nous réserve septembre?
Vendredi 2 Septembre 2011

Lu 618 fois



Notez

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique / et surfez sur les rubriques de Paysud
< >

PaysudTv | Economie | Régions | Agriculture et alim. | Vie des spectacles | Société | Cinéma et tél. | Cuisine | Environnement | Evènements | Expositions | Livres | Talents d'ici | Tourisme | Agenais | Gironde | Périgord | Foires et Salons | Festivals | Ecouter et Voir | LES BREVES | Vidéo-archives | Tribune










Recevez notre infolettre



Facebook
Twitter
LinkedIn
Google+
YouTube
Rss
Video
Mobile

Informations légales


Informations légales
Consulter les informations légales et les règles de www.paysud.com

28/05/2018