Chronique du futur annoncé: agriculture-fiction ou réalité de demain?

Par Bernard Duviau, agriculteur, président fondateur de la Foire au matériel agricole d'occasion de Barcelonne-du-Gers



Chronique du futur annoncé: agriculture-fiction ou réalité de demain?
VINGT ANS APRES
Nous sommes le 14 février 2033, la foire au matériel agricole d'occasion de Barcelonne- du- Gers fête son soixantième anniversaire.
Les tracteurs de 200 chevaux et plus, bourrés d'électronique, tous guidés par GPS de dernière génération y côtoient des engins de préparation du sol et des semoirs de 5 à 10 mètres de large. Les petits 30 cv Massey Ferguson et les « canadiennes » très présents au début de la manifestation sont rayés de la mémoire y compris des premiers organisateurs tous octogénaires, mais qui, grâce aux progrès considérable de la médecine, ont gardé l'œil vif et le corps sain tout au moins ceux qui ont eu la chance de passer entre les mailles des maladies cardio-vasculaires et surtout des cancers. Ces derniers se sont développés à vitesse grand V depuis l'utilisation massive des produits phyto-sanitaires rendue obligatoire par la mutation naturelle des mauvaises herbes et des nuisibles.
Heureusement les OGT (organe génétiquement transformé), après l'échec dans l'opinion publique de leurs cousins les OGM, commencent à offrir des alternatives sérieuses. Des plantes beaucoup plus résistantes, nées dans des laboratoires publics pour éviter les dérives commerciales de labos privés et les destructions massives de pseudo-écologistes plus portés vers la valeur de leur égo politique que vers une défense indispensable de l'écologie, sont cultivées à grande échelle.
Le maïs, fleuron des cultures du Sud-Ouest, que nous connaissions au début du siècle a été enrichi avec des gênes du chiendent : Résultat 40% en moins de besoin en eau avec un rendement supérieur en moyenne de 20 %.
L'AUTRE OR JAUNE EN BOURSE
Mais l'évènement marquant de l'année passée a été l'introduction sur le second marché de la Bourse de Paris du groupe « Euromaïs », né du rapprochement entre une coopérative landaise et béarnaise qui, il y a une dizaine d'années, avaient absorbé des plus petits groupes à forte identité territoriale.
Cette introduction en bourse, une première en France pour ce secteur d'activité, va permettre à Euromaïs d'aller chercher des capitaux dans tous les milieux. En effet devant l'incertitude liée aux crises économiques successives, les financiers mais aussi les plus petits épargnants sont à la recherche de placements productifs mais surtout moins risqués. Les productions agricoles très demandées dans un monde toujours plus peuplé, offrent de nouvelles possibilités pour les épargnants. Les terres agricoles sont devenues une valeur refuge bien plus prisée que les lingots d'or par exemple.
Cela ne manque pas de poser des problèmes lors de la transmission d'un patrimoine toujours plus conséquent compte tenu de la concentration et donc de la taille des exploitations.
Les coopératives ou plus exactement les SACP (société agricole coopérative et privé) comme Euromaïs, au nombre de cinq en France, ont donc dû s'adapter à cette nouvelle donne en devenant, dans certains cas, propriétaires et gestionnaires de biens fonciers.
Pour ce faire, en collaboration avec les Safer nouvelle génération, elles ont créé des sociétés civiles terriennes (SCT). Ces nouvelles structures permettent à toutes personnes de devenir propriétaire de terres agricoles, par le biais de parts dans une société, et donc de recevoir chaque année une rémunération provenant de la mise à disposition du bien, plus une participation aux bénéfices (toute la différence avec le fermage classique). Le tout en préservant, et même quelques fois en valorisant, l'investissement de départ.

Bernard.Duviau
Mercredi 13 Février 2013

Lu 293 fois



Notez

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique / et surfez sur les rubriques de Paysud
< >

PaysudTv | Economie | Régions | Agriculture et alim. | Vie des spectacles | Société | Cinéma et tél. | Cuisine | Environnement | Evènements | Expositions | Livres | Talents d'ici | Tourisme | Agenais | Gironde | Périgord | Foires et Salons | Festivals | Ecouter et Voir | LES BREVES | Vidéo-archives











Recevez notre infolettre




Facebook
Twitter
LinkedIn
Google+
YouTube
Rss
Video
Mobile

Partagez Paysud en un click

Informations légales


Informations légales
Consulter les informations légales et les règles de www.paysud.com

28/05/2018