Connectez-vous


Commerçants et artisans des métropoles déçus du plan de soutien



Commerçants et artisans des métropoles déçus du plan de soutien
Les commerçants des villes, aux prises avec les conséquences du confinement dans la crise du coronavirus, constatent qu'il y a loin entre les annonces du gouvernement en matière d'aides et la réalité. La Ronde des Quartiers de Bordeaux relaie ainsi les inquiétudes des Commerçants et artisans des Métropoles de France "qui s'interrogent sur l'efficacité du dispositif". Et d'ajouter:
« L’ensemble des mesures annoncées ce lundi par le Président et entériné par le Premier Ministre étaient rassurantes. Il s’agissait de mesures fortes en faveur du commerce et de l’artisanat afin qu’aucune entreprise ne connaisse la faillite et les salariés des licenciements.
Nous constatons que la réalité est très loin des promesses faites. La quasi-totalité des annonces ne sont que des reports de charges  »
L' Association estime que "le report des cotisations sociales ne pourra jamais combler le manque lié à une fermeture. Ce n’est qu’un endettement supplémentaire pour les entrepreneurs !
Le remboursement des impôts directs n’est qu’une mise en application d’une mesure déjà votée mais avec un simple avancement dans le calendrier.
L’exonération sur les impôts directs (CFE) n’a d’impact que sur à peine 3% du CA. Pour la remise sur l’impôt sur les bénéfices, cela ne concerne que peu de commerçants et d’artisans au vu des résultats 2019"
.
Selon l'Association "l’ensemble de ces mesures ne sont adaptées que pour de grosses structures capables d’absorber des creux et dont le besoin principal réside dans de la trésorerie. Les commerçants et artisans de nos Métropoles de France (et dans toutes les villes de France) sont incapables d’avancer les frais de pertes qu’on leur impose. Il est temps de mettre en place de vraies mesures pour le commerce et l’artisanat français !"

  • CE QUE DEMANDE LA PROFESSION
L’ensemble des adhérents des Commerçants et Artisans des Métropoles de France demandent :
1. Une prise en charge des revenus des entrepreneurs sous les mêmes conditions et à la même hauteur que les salariés.
2. Une annulation d’un mois de charges sociales
3. Une aide directe en soutien au paiement des loyers
4. Une annulation, au prorata, de la taxe foncière.
5. Un décret (type catastrophe naturelle) pour que la perte d’exploitation, la perte de revenue, la perte sur les produits périssables liés à la fermeture des commerces, imposée, soit prise en charge par les assurances.
6. Le report de l’échéance TVA afin de favoriser la trésorerie des TPE (sans aucune démarche).
Jeudi 19 Mars 2020

Lu 205 fois



Notez

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique / et surfez sur les rubriques de Paysud
< >

Mercredi 16 Septembre 2020 - 18:34 Paris et les centres-villes n'ont plus la cote

PaysudTv | Economie | Régions | Agriculture et alim. | Vie des spectacles | Société | Cinéma et tél. | Cuisine | Environnement | Evènements | Expositions | Livres | Talents d'ici | Tourisme | Agenais | Gironde | Périgord | Foires et Salons | Festivals | Ecouter et Voir | Vidéo-archives | Tribune







Notre merle moqueur....

Quand nous chanterons le temps des cerises
Sifflera bien mieux le merle moqueur
Mais il est bien court le temps des cerises.....


Celui-là ne chante pas mal!
(vidéo également en page d'accueil)

17/04/2020



Recevez notre infolettre


L'emploi avec Jooble

Des annonces à découvrir avec Jooble


Emploi Offres d'emploi Aquitaine-Occitanie, Offre d emploi Offres d'emploi Aquitaine-Occitanie, Jooble
jooble




Facebook
Twitter
LinkedIn
Google+
YouTube
Rss
Video
Mobile

Informations légales


Informations légales
Consulter les informations légales et les règles de www.paysud.com

28/05/2018