Gironde:le grand jour des Pépinières Viticoles Amblevert


Le monde politique et professionnel au rendez-vous de l'inauguration des nouvelles installations à Sainte-Florence


Premiers mots par Daniel Amblevert (Ph Paysud)
Premiers mots par Daniel Amblevert (Ph Paysud)
"Tous les grands vins naissent en pépinière", soulignent, dans leur communication, les Pépinières Viticoles Amblevert (Sainte-Florence, en Gironde). On pourrait dire également que la pépinière des hommes politiques de ce département trouve son essor dans la vigne.... Ce samedi, Daniel et David Amblevert, à l'occasion de l'inauguration de l'extension de leurs installations sur les rives de la Dordogne, avaient en effet réussi à rassembler les principales personnalités politiques girondines, notamment Alain Juppé, président de Bordeaux Métropole, maire de Bordeaux, et Alain Rousset, président de l'actuelle région Aquitaine. Mais il y avait aussi Gérard César, sénateur, Jean-Luc Gleyze, président du Conseil Départemental, Florent Boutié, député. Des responsables professionnels également, dont Bernard Artigue, président de la chambre agriculture de la Gironde, et Jean-Pierre Van Ruyskensvelde, directeur général de l'IFV (Institut Français de la Vigne et du Vin), Rémi Garuz, président du Crédit Agricole, Patrick Vasseur, président de la FDSEA, Bernard Farges, président du CIVB, etc . Clients et amis de l'entreprise figuraient au rang des autres invités, soit au total plus de 300 personnes.
Avant les discours d'usage, l'incontournable trancher de ruban, et le dévoilement d'une plaque dédiée à l'évènement, les opérations de préparation des jeunes plants de vigne étaient présentées aux visiteurs, tandis que Alain Juppé et Alain Rousset pouvaient s'exercer à la machine à greffer, ce qu'ils ont fait dans la bonne humeur.
Les investissements récemment consentis par les PVA sont de l'ordre de 600 000€ HT, et concernent une création de 800m2 de bâtiments, dont une chambre frigorifique, construite sur un vide sanitaire, (afin de répondre aux exigences règlementaires en matière de risques d'inondation). Un linéaire de bâtiments a par ailleurs était conçu pour permettre une palettisation intégrale. L'ensemble a été réalisé par des entreprises locales ou nationales, en retenant que des matériaux et des équipements français, tout en adoptant des moyens d'isolation et de maîtrise de la consommation énergétique.
En 2015, les PVA ont produit 2 millions plants greffés,soit une progression de 25% en deux ans.

Juppé et Rousset au rendez-vous

La foule des invités (Ph Paysud)
La foule des invités (Ph Paysud)
Dans son discours d'accueil-après celui de Daniel Amblevert- David Amblevert a notamment souligné les lignes de force de la démarche de l'entreprise: l'exigence environnementale, la réduction des intrants, la préservation de la biodiversité. Il indiquait qu'il a proposé à la ville de Bordeaux de "multiplier de vigne historique de la Place de la Victoire que nous avons eu l'honneur de vendanger". PVA adopte un concept de pépinière durable. Elle se prépare également à l'avenir. "Demain cette terre sera le témoin d'une révolution dans l'offre du matériel végétal avec des variétés résistantes à certaines maladies. des expérimentations de nouveaux cépages,, de nouveaux porte-greffe, dans un contexte d'une probable évolution climatique et d'une réduction d'intrants". De leur côté les divers intervenants, comme, le faisaient Jean-Pierre Van Ruyskensvelde et Florent Boutié, devaient souligner le dynamisme de l'entreprise et de ses dirigeants. "Une famille d'agriculteurs qui s'est donnée la passion du métier et du terroir"affirmait Bernard Artigue qui rappelait que David Amblevert est membre de la chambre d'agriculture. "Bravo pour ce que vous avez fait!" s'exclamait Gérard César.
Jean-Luc Gleyze évoquait l'attachement du département à la ruralité, en même temps qu'aux techniques durables, et assurait:"nous serons à vos côtés pour les combats à mener". Alain Rousset faisait d'ailleurs allusion à la question du fossé (qui a récemment concerné Daniel Amblevert). "Les affaires de fossé, nous empoisonnent et pas seulement ici!". Selon lui,"la simplification est nécessaire" "mais, dit-il, il faut décentraliser". Et de laisser entendre qu'il y a là quelque nuance avec la position d'Alain Juppé. Le président de la région Aquitaine a par ailleurs souhaité une réforme fiscale allégeant les droits de succession en agriculture (applaudissements).
Alain Juppé a quant à lui mis l'accent sur "l'esprit familial qui anime l'entreprise" alors que ce n'est pas facile dans le contexte actuel. "On a besoin d'un grand coup d'oxygène pour ceux qui veulent travailler". Et il rappelait l'action de Bordeaux en faveur de la filière viti-vinicole à travers les fêtes du vin et la création de la Cité des Civilisations....
G.G.

Exercices, signature du Livre d'Or (Ph Paysud)
Exercices, signature du Livre d'Or (Ph Paysud)
Samedi 20 Juin 2015

Lu 641 fois



Notez

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique / et surfez sur les rubriques de Paysud
< >

PaysudTv | Economie | Régions | Agriculture et alim. | Vie des spectacles | Société | Cinéma et tél. | Cuisine | Environnement | Evènements | Expositions | Livres | Talents d'ici | Tourisme | Agenais | Gironde | Périgord | Foires et Salons | Festivals | Ecouter et Voir | LES BREVES | Vidéo-archives











Recevez notre infolettre




Facebook
Twitter
LinkedIn
Google+
YouTube
Rss
Video
Mobile

Partagez Paysud en un click

Informations légales


Informations légales
Consulter les informations légales et les règles de www.paysud.com

28/05/2018