Jean-Luc Gleyze dit non aux 11 000 porcs de Saint-Symphorien (Gironde)



Dans une lettre qu'il vient d'adresser au préfet de la Région Pierre Dartout, Jean-Luc Gleyze, président du Conseil départemental de la Gironde, exprime sa ferme opposition à l'extension de la porcherie Le LAY de Saint-Symphorien, s'appuyant essentiellement sur les éventuelles incidences environnementales.. Il rappelle également cette motion qui fut adoptée par l'assemblée départementale en avril dernier.
"En janvier 2014, la porcherie Le Lay située à Saint-Symphorien, dans le canton des Landes des Graves, a fait la demande d’une extension de ses installations d’élevage porcin : le nombre d’équivalents animaux devrait passer de 7 600 à 11 600 animaux et les surfaces d’épandages devraient passer de 413 hectares à près de 1500 hectares.
À quelques semaines de la décision du Préfet de la Gironde, le Conseil départemental s’interroge sur la pertinence de ce projet. De plus, une procédure d'enquête publique a abouti à un avis défavorable du commissaire-enquêteur en mars 2014. En préalable, il convient de rappeler que des travaux d’ordre réglementaire étaient nécessaires avant que ce projet d’extension ne voie le jour et qu’ils doivent être réalisés dans les meilleurs délais.
De plus, si nous réaffirmons notre attachement au maintien de chaque emploi présent sur nos territoires, nous demeurons vigilants sur l’impact environnemental des activités économiques.
Le modèle actuel d’agriculture industrielle est en crise, n’est pas porteur d’avenir pour les hommes et les territoires. Il induit des coûts indirects pour l’Etat et les collectivités, que ce soit pour la qualité du sol, de l’eau et de l’air.
De nombreuses institutions (Parc Naturel Régional des Landes de Gascogne, Parc National Marin du Bassin d'Arcachon, Sage du Ciron, Sage de la Leyre, ODG Sauternes et Barsac, ...), des élus (Maires, Députés, Conseillers Départementaux) et de nombreuses associations locales et nationales se sont également prononcés contre cette extension. Nous entendons cette forte mobilisation des Girondins qui dépasse les clivages politiques.
Le Conseil départemental de la Gironde, engagé auprès des producteurs dans une démarche vertueuse de promotion de la qualité des produits girondins, mais également porteur de politiques respectueuses de l’environnement et économiquement viables, ne peut pas cautionner ce projet d’extension de la porcherie de Saint-Symphorien et affirme s’y opposer."
Mercredi 15 Juin 2016

Lu 226 fois



Notez

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique / et surfez sur les rubriques de Paysud
< >

PaysudTv | Economie | Régions | Agriculture et alim. | Vie des spectacles | Société | Cinéma et tél. | Cuisine | Environnement | Evènements | Expositions | Livres | Talents d'ici | Tourisme | Agenais | Gironde | Périgord | Foires et Salons | Festivals | Ecouter et Voir | LES BREVES | Vidéo-archives











Recevez notre infolettre




Facebook
Twitter
LinkedIn
Google+
YouTube
Rss
Video
Mobile

Partagez Paysud en un click

Informations légales


Informations légales
Consulter les informations légales et les règles de www.paysud.com

28/05/2018