L'annulation des Nuits Romanes en Poitou-Charentes fait des vagues


La Fédération des Arts de la Rue demande le respect des engagements. Deux pétitions en ligne avec 17 000 signatures


Capture d'écran Trésors Romans en PC (Daylimotion)
Capture d'écran Trésors Romans en PC (Daylimotion)
La culture est la première à faire les frais de la soumission à la grande région ALPC. Cela se passe en Poitou-Charentes, où il existait jusqu'ici un festival estival de territoire, un peu comparable aux Scènes d'été girondines, les Nuits Romanes. Une manifestation qui se déployait auprès des sites romans de la région, dans quelque 170 lieux différents, offrant gratuitement des spectacles très variés au public. Mais voila: Poitou-Charentes a accepté le mariage avec l'Aquitaine, et, comme on le sait, celle-ci s'est inquiétée de la situation des finances de la région chère à Ségolène Royal. La logique eut voulu que l'on maintienne ce festival dans son périmètre habituel puisque son extension à toute la région ALPC eut été injustifiée et trop coûteuse. Or, Alain Rousset a préféré, par souci d'économie, annoncer la suppression pure et simple des Nuits Romanes. Cette décision fait des vagues car la programmation 2016 était déjà annoncée, et les compagnies d'artistes engagées.
Ainsi la Fédération des Arts de la Rue ALPC demande, dans un communiqué "le respect des engagements pris". Et d'ajouter: " à seulement trois mois des premiers spectacles de l'événement estival, les nombreuses compagnies engagées oralement et les prestataires techniques habitués à travailler sur le Festival « Les nuits romanes » seront fortement atteints par cette annulation. Le territoire régional d'Aquitaine Limousin Poitou-Charentes a la chance de pouvoir compter sur des équipes artistiques et techniques compétentes, innovantes et expérimentées. La brusque annulation d'un événement aussi impactant aura des conséquences directes sur l'économie de ces structures et entraînera des répercussions à long terme pour plusieurs d'entre elles.Il nous semble que la construction de la politique culturelle de notre nouvelle région doit se réaliser sereinement, de manière concertée, et avec transparence, afin notamment d'établir une relation de confiance entre les élus du nouveau Conseil Régional et l'ensemble des acteurs".
Mais ce n''est pas tout: deux pétitions ont été lancées sur le Net, et elles réunissent actuellement autour de 17 000 signatures. Il s'agit de "touche pas à nos Nuits Romanes" et de "Sauvons les Nuits Romanes". A suivre!
Jeudi 28 Avril 2016

Lu 287 fois



Notez

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique / et surfez sur les rubriques de Paysud
< >

Mercredi 5 Septembre 2018 - 17:48 Viva l'Opéra démarre au cinéma avec Nabucco

PaysudTv | Economie | Régions | Agriculture et alim. | Vie des spectacles | Société | Cinéma et tél. | Cuisine | Environnement | Evènements | Expositions | Livres | Talents d'ici | Tourisme | Agenais | Gironde | Périgord | Foires et Salons | Festivals | Ecouter et Voir | LES BREVES | Vidéo-archives









Recevez notre infolettre



Facebook
Twitter
LinkedIn
Google+
YouTube
Rss
Video
Mobile

Partagez Paysud en un click

Informations légales


Informations légales
Consulter les informations légales et les règles de www.paysud.com

28/05/2018