L e pari de Monsanto pour doubler les rendements en économisant l'eau



L e pari de Monsanto pour doubler les rendements en économisant l'eau
S’exprimant devant l’Université du Nebraska (Etats-Unis) au cours du sommet « L’eau pour l’alimentation » (Water for Food), Robb Fraley, Responsable mondial de la R&D chez Monsanto, a fait part de l’engagement de l’entreprise pour aider les agriculteurs à doubler le rendement de leurs cultures pour 2030 tout en préservant les ressources naturelles, et en améliorant la vie des agriculteurs dans le monde. « Le monde doit relever le défi de se nourrir alors que les populations continuent d’augmenter, et que l’utilisation raisonnée de l’eau sera un facteur limitant » a déclaré Fraley. « L’adoption généralisée de pratiques agronomiques améliorées, les avancées dans la sélection et les améliorations et l’adoption de la biotechnologie aideront les agriculteurs à tirer un meilleur profit de chaque goutte d’eau afin de répondre à la demande d’un monde qui a faim et ne cesse de croître ». Selon Monsanto "les déclarations de Fraley arrivent à un moment critique. Comme le soulignent des rapports récents des Nations Unies et d’autres autorités compétentes, en 2050 la population mondiale devrait croître de 40 % et la demande alimentaire devrait doubler. L’agriculture utilise 70 % de l’eau douce pour l’irrigation et 60 % des réserves de nourriture sont produites par une agriculture pluviale. Or, les réserves d’eau mondiale font face à une demande en expansion de la part des populations urbaines et à des risques inconnus liés aux changements climatiques." « L’agriculture, a poursuivi Robb Fraley, est au centre d’une demande sans précédent pour sécuriser l’alimentation, l’approvisionnement en eau, en énergie, la santé humaine et la nutrition alors que ceux-ci sont remis en cause par le changement climatique. La disponibilité de l’eau pour subvenir à ces demandes va devenir un vrai défi de production».

Tolérance à la sécheresse

Le communiqué de la firme poursuit: "En juin 2009, Monsanto a ouvert son Centre d’apprentissage de l’utilisation de l’eau (Water Utilization Learning Center) à Gothenburg au Nebraska, qui est conçu pour étudier les systèmes de cultures associant génétique, pratiques agronomiques et biotechnologies, incluant aussi les technologies d’utilisation d’eau telles que les cultures tolérantes à la sécheresse. La recherche sur la tolérance à la sécheresse et sur l’amélioration de la gestion de l’eau pourra offrir aux agriculteurs un moyen de réduire l’impact de l’agriculture sur l’environnement tout en essayant de stabiliser le rendement dans des conditions de stress. "Monsanto investit plus de 2,6 millions de dollars par jour en R&D. Cette recherche a créé un portefeuille d’innovations significatif pour l’avenir, comme les cultures qui continueront de pousser dans des conditions de stress hydriques. Le succès de ces avancées en biotechnologie et en sélection génétique aidera l’agriculture à être plus productive et plus rentable pour les agriculteurs ainsi que plus efficace et durable pour la terre. « La productivité agricole a la possibilité de jouer un rôle fondamental et améliorer l’utilisation de l’eau, c’est vital » a conclu Fraley.

Gilles-Eric Séralini et pros-OGM: la crispation

L e pari de Monsanto pour doubler les rendements en économisant l'eau
Alors que Monsanto souligne les perspectives offertes par les biotechnologies dans le domaine agricole et alimentaire, la situation se crispe en France entre la multinationale, des scientifiques pro-OGM, et Gilles-Eric Séralini dont on connait les publications et les prises de position peu favorables aux manipulations génétiques, ainsi qu'à l'exploitation commerciale ,à ses yeux trop rapide, de ces dernières. Le CRIIGEN nous indique ainsi que "plus de 300 scientifiques, chercheurs et médecins, provenant de 29 pays, soutiennent le Pr. Gilles-Eric SERALINI, ses collaborateurs, le CRIIGEN et ses travaux, pour une science indépendante et contradictoire. La Fondation Sciences Citoyennes et le Réseau de Scientifiques Européens engagés pour une responsabilité Sociale et Environnementale (Réseau ENSSER) le défendent sur leur site Internet en recueillant chaque jour des soutiens".
Une pétition de soutien à Gilles-Eric Seralini , et en faveur d'une recherche contradictoire est indépendante, est ouverte (coordonnées sur le site du CRIIGEN).





Vendredi 7 Mai 2010

Lu 989 fois



Notez

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique / et surfez sur les rubriques de Paysud
< >

Jeudi 9 Septembre 2021 - 17:41 Portes ouvertes Innov'Action en Occitanie

Jeudi 9 Septembre 2021 - 17:10 Eric Dumas président du CIFOG

PaysudTv | Economie | Régions | Agriculture et alim. | Vie des spectacles | Société | Cinéma et tél. | Cuisine | Environnement | Evènements | Expositions | Livres | Talents d'ici | Tourisme | Agenais | Gironde | Périgord | Foires et Salons | Festivals | Ecouter et Voir | Vidéo-archives | Tribune







ET AUSSI...


Recevez notre infolettre


L'emploi avec Jooble

Des annonces à découvrir avec Jooble


Emploi Offres d'emploi Aquitaine-Occitanie, Offre d emploi Offres d'emploi Aquitaine-Occitanie, Jooble
jooble




Facebook
Twitter
LinkedIn
Google+
YouTube
Rss
Video
Mobile