L'enseignement agricole conserve sa cote de confiance en Aquitaine.


Près de 70% des jeunes enquêtés ne regrettent pas leur direction. Celle- ci fait le plus souvent partie d'un choix professionnel


Ph Agreste
Ph Agreste
Le service régional formation développement (SRFD) et la DRAAF (Aquitaine) viennent d'apporter un éclairage important aux acteurs de l'enseignement agricole (et même aux autres), aux jeunes, ainsi qu'aux parents d'élèves. Cela avec une étude dont les résultats viennent d'être présentés au Lycée viticole de Montagne (Gironde) et installés sur le site d'Agreste Aquitaine . Ils montrent que, globalement, les élèves qui ont choisi l'enseignement et la formation agricoles ne regrettent pas leur choix.
Le SRFD avait confié la réalisation de cette enquête au Centre de formation de l’INSEE à Libourne (CEFIL) dans le cadre d’une convention de partenariat DRAAF–CEFIL. Les objectifs étaient les suivants : identifier les facteurs de déclenchement de la venue des jeunes élèves et apprentis dans l’enseignement agricole ; définir le processus de décision d'orientation dans la phase collège;appréhender l'image qu'ils s'en font après un trimestre. Les jeunes « ciblés » étaient les "entrants" dans les établissements publics et privés d’Aquitaine : seconde Générale et Technologique, seconde Professionnelle, Certificat d’Aptitude Professionnelle,soit environ un effectif de 3 000 élèves répartis sur une soixantaine de sites. Cette enquête a été menée, en fait, auprès de 2 851 jeunes inscrits en classe de seconde ou en première année d’apprentissage dans l’ensemble de enseignement agricole en Aquitaine, à la rentrée 2013. 2 452 ont répondu à cet appel.
L'étude fait notamment ressortir que:
  • les trois quarts des répondants avaient déjà un projet professionnel lors de leur arrivée dans l’enseignement
  • Lors de leur choix d’orientation, neuf répondants sur dix souhaitaient entrer dans l’enseignement
    agricole.
  • En production, un apprenant sur deux souhaite devenir chef d'exploitation, en aménagement, un sur deux souhaite devenir chef d'entreprise
  • si c'était à refaire, 69 % seraient effectivement prêts à intégrer de nouveau l’enseignement agricole
  • 79% estiment que les matières enseignées correspondent aux attentes qu’ils nourrissaient lorsqu’ils ont choisi l’enseignement agricole
  • les répondants estiment disposer de suffisamment d’informations sur la suite de leur parcours scolaire (77%) et sur les métiers possibles (79%)

Des jeunes "nature"

L' enquête cite un beau florilège de réponses sorties de la bouche des élèves qui avaient à répondre à la question "Que diriez-vous à un jeune pour lui donner envie de se diriger vers l’enseignement agricole ?" 83,2% des répondants sont plutôt positifs dans leur réponse. 14% ont un jugement« neutre »,et 2,8 %ont une opinion négative. Extrait:
Les enthousiastes : 26,6%
Ça change du train-train quotidien, on se sent chez nous.
C'est facile et intéressant, on fait plein d'activités.
Extraordinaire de travailler en plein air aux côtés d'animaux et de la nature.

Les motivés incitatifs: 25,3%"
L’agriculture est le plus beau métier. Les métiers de la nature, c’est l’avenir !
Tu peux y arriver, l’alternance c’est ta chance. Vas-y fonce !

Les pragmatiques informatifs : 23,9%
Enseignement concret on apprend ce qui nous servira.
C’est en alternance donc moins de semaines de cours.
Tu auras plus de chance de trouver un travail.

Les philosophes – Poètes : 5,3%
On a besoin d’un agriculteur 3 fois par jour pour se nourrir.
Les plantes, c’est chouette, surtout quand on les mange.
Agriculture un jour, agriculture toujours.

Les matérialistes : 2,1%
Il y a des chocolatines le matin - La cantine est bonne.
C’est bien il y a des tracteurs et surtout plein de machines agricoles.
L’apprentissage fait grandir et on est payé même quand on est en cours

Pour en savoir plus
Jeudi 1 Mai 2014

Lu 154 fois



Notez

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique / et surfez sur les rubriques de Paysud
< >

Samedi 9 Décembre 2017 - 17:35 Johnny Halliday:l'ultime voyage

Mercredi 6 Décembre 2017 - 12:11 Adieu Johnny... ce qu'on ne verra plus

PaysudTv | Economie | Régions | Agriculture et alim. | Vie des spectacles | Société | Cinéma et tél. | Cuisine | Environnement | Evènements | Expositions | Livres | Talents d'ici | Tourisme | Agenais | Gironde | Périgord | Paysud mag | Foires et Salons | Festivals | Ecouter et Voir | LES BREVES











Recevez notre infolettre





Facebook
Twitter
LinkedIn
Google+
YouTube
Rss
Video
Mobile

Partagez Paysud en un click
cookieassistant.com