La campagne choc de France Nature Environnement fait des vagues


Des remous autour de la campagne de FNE à l'occasion de l'inauguration du Salon International de l'Agriculture. Objectif atteint pour le mouvement écologiste?


 La campagne choc de France Nature Environnement fait des vagues
France Nature Environnement, qui est une fédération de sociétés de protection de la nature, l'avait annoncée omme une campagne "choc". Cette organisation devrait être satisfaite, puisque choc et fortes critiques, y compris du Président de la République, il y a. Le problème c'est que les affiches sont surtout diffusées par les médias, et non pas par les murs des couloirs de métro comme il avait été annoncé. La RATP ne semble pas vouloir, en effet , de ces placards accusateurs. Mais FNE et son agence de publicité devaient bien se douter des vagues que provoquerait l'opération. La fédération des mouvements écologistes peut donc considérer que les choses se déroulent comme elle l'avait prévu.
Excessif?-C'est cependant oublier que l'excès nuit en tout. FNE avait assuré que sa campagne ne se veut pas dirigée contre les paysans. Il n'empêche qu'une telle opération, mise en scène au moment du Salon International de l'Agriculture, risque d'être fort mal perçue par l'ensemble des agriculteurs, et peut-être de l'opinion. Les visuels diffusés à la presse ne font pas en effet dans la dentelle. Selon FNE, cela doit permettre "d'ouvrir le dialogue". Un panneau met en scène un homme pointant un épi de maïs sur sa tempe (évocation de la roulette russe) pour dénoncer les OGM, un autre un steak étiqueté « 100% naturel » barré des deux mots « Gros Menteur », un troisième l’expression « Arrêtez Vos salades » figurant sur la carte postale d’une plage recouverte d’algues vertes. Deux autres affiches dont « Kill Bees » évoquent les dangers que représentent certains pesticides pour les abeilles. FNE, dont le prochain congrès sera consacré aux questions de rapportant à l'agriculture, entend ainsi dénoncer celle qui est "peu respectueuse de l'environnement."

"Déplacé" selon Nicolas Sarkozy

Plaintes bretonnes- Cette affaire des affiches FNE entraîne nombre de réactions parallèlement à l'inauguration du Salon de l'Agriculture par Nicolas sarkozy. Le ministre de l’Agriculture, Bruno Le Maire , a parlé de "scandale", de "provocation ". La Bretagne qui se sent visée, a décidé d’assigner FNE devant le tribunal de grande instance de Paris. Le Comité régional du tourisme de Bretagne saisit quant à lui l’autorité de régulation de la publicité, Quant à Nicolas Sarkozy il a qualifié cette campagne de "particulièrement déplacée". "Les agriculteurs n’ont pas à être insultés, a-t-il affirmé. On n’oppose pas les Français les uns contre les autres, on essaie de les rassembler." Bruno Genty, le président de FNE commente de son côté : “Est-il possible dans ce pays d’ouvrir le débat sur les questions agricoles sans que l’on nous reproche d’opposer les Français les uns aux autres ?"Selon lui, "il n’est pas déplacé" de demander la mise en œuvre complète des engagements du Grenelle de l'environnement.


Samedi 19 Février 2011

Lu 1084 fois



Notez

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique / et surfez sur les rubriques de Paysud
< >

Lundi 7 Janvier 2019 - 12:52 Jacques Castaing n'est plus

PaysudTv | Economie | Régions | Agriculture et alim. | Vie des spectacles | Société | Cinéma et tél. | Cuisine | Environnement | Evènements | Expositions | Livres | Talents d'ici | Tourisme | Agenais | Gironde | Périgord | Foires et Salons | Festivals | Ecouter et Voir | LES BREVES | Vidéo-archives









Recevez notre infolettre



Facebook
Twitter
LinkedIn
Google+
YouTube
Rss
Video
Mobile

Informations légales


Informations légales
Consulter les informations légales et les règles de www.paysud.com

28/05/2018