Le gouvernement satisfait de son plan d'après-tempête Klaus



Ph Paysud
Ph Paysud
Le ministère de l'Alimentation, de l'Agriculture, et de la Forêt dresse un net bilan d'autosatisfaction en ce qui concerne l'intervention des pouvoirs publics après la tempête Klaus . Il explique notamment:" Le Gouvernement a mis en place, moins de six semaines après la tempête Klaus, un plan de solidarité national destiné à aider les acteurs de la filière forêt/bois du Sud-ouest à réparer les dégâts, à valoriser le bois des parcelles sinistrées et à engager la reconstitution du massif forestier. Ce dispositif a été validé par la Commission européenne le 3 juin dernier. L’engagement du Gouvernement avait été réaffirmé dès le 11 juillet 2009 par Bruno LE MAIRE, Ministre de l’Alimentation, de l’Agriculture et de la Pêche, lors de sa visite à Commensacq, dans les Landes. Le CGAAER (Conseil général de l’agriculture, de l’alimentation et des espaces ruraux) est chargé d’une évaluation de la mise en œuvre du plan de solidarité national afin d’en dresser un premier bilan et son impact économique sur la filière du Sud-ouest. Les premiers résultats seront connus fin janvier."
L'ETAT D'AVANCEMENT
Selon la rue de Varenne, l’état d’avancement du plan de solidarité est le suivant :
Une enveloppe de 143 M€ de subventions a été attribuée pour le déblaiement des pistes et routes forestières, ainsi que le transport et le stockage. 75 M€ ont été payés fin décembre. En particulier, les crédits pour la mobilisation et le stockage des bois issus de la tempête prévus initialement à hauteur de 60 M€ ont été portés à 134 M€, soit un effort financier supplémentaire de l’État de 74 M€ depuis le mois de juillet.
Une enveloppe de 415 M€ sur 8 ans est réservée pour aider les propriétaires forestiers des trois régions sinistrées (Aquitaine, Midi-Pyrénées, Languedoc-Roussillon) à mener à bien les opérations de nettoyage et de reboisement. Ces subventions devraient permettre de nettoyer et reboiser plus de 150 000 hectares. Les sylviculteurs bénéficieront en moyenne d’une subvention de 2750€/ha. Ce barème constitue une augmentation significative par rapport au niveau du soutien octroyé au titre du plan tempête de 1999. Au 31 décembre 2009, 16,5 M€ représentant 12 000 hectares à nettoyer ont été engagés. L’objectif de nettoyer 40 000 hectares d’ici l’été 2010 en Aquitaine est en bonne voie.
Des prêts bonifiés destinés à accompagner la filière pour la valorisation des bois. M. Yann BOARETTO, inspecteur général des finances, a été désigné par Christine LAGARDE, Ministre de l’Économie, de l’Industrie et de l’Emploi, pour accélérer le traitement des dossiers et faire le lien entre les opérateurs et les banques. Dès la mi-août, des avances de trésorerie aux opérateurs qui en faisaient la demande ont pu être consenties par les banques. À ce jour, 380M€ sur les 600 M€ disponibles ont été sollicités par les professionnels. Ces prêts peuvent être garantis par l’État à la demande des banques : l’État a accordé sa garantie à 169 M€ de prêts sur les 191 M€ de dossiers déposés par les banques. Bruno LE MAIRE s’est engagé auprès des professionnels à étudier leurs difficultés pour obtenir le décaissement des prêts octroyés par les banques. Un suivi régulier est établi par le médiateur du crédit, au niveau des directions régionales de la Banque de France.

23 000 km de pistes réouverts

Le ministère poursuit:
"Aujourd’hui, grâce au dynamisme des opérateurs de la filière et aux engagements de l’État dans le cadre du plan de solidarité national :
-Plus de 23 000 km de pistes de routes et pistes forestières destinées notamment à la défense de la forêt contre les incendies ont été rouvertes; cet important travail a contribué à limiter fortement les incendies de forêts en Aquitaine cet été. En effet, malgré la recrudescence des départs de feux, 1320 ha ont brûlé, soit la moitié de la surface moyenne sur la période 1980-2007.
-14 millions de mètres cubes de pin maritime issus de la tempête ont été évacués soit plus de deux fois le volume mobilisé en 2008, ce qui contribue à diminuer le risque d’attaque parasitaire.
-Une quarantaine d’aires de stockage ont été créées et près de 4 millions de mètres cubes de bois sont déjà stockés.
Enfin, Bruno LE MAIRE a mis en place en septembre 2009 une commission chargée de proposer un dispositif de couverture du risque tempête adapté au secteur forestier. Cette commission composée de représentants des propriétaires forestiers privés, des professionnels de l’assurance et de l’État, étudie en particulier les dispositions nécessaires à la mise en place d’un dispositif de soutien au développement d’un marché de l’assurance privée."
Ce rappel des faits contribuera-t-il à ramener l'optimisme chez les sylviculteurs des Landes? Il y a encore beaucoup à faire si on croit une lettre publiée sur le site internet du Syndicat des Sylviculteurs du Sud-Ouest dans laquelle l'auteur considère qu'il y a assez de bois parterre pour fabriquer le cercueil de la forêt landaise...


Mardi 5 Janvier 2010

Lu 710 fois



Tags : foret, klaus, landes, plan
Notez

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique / et surfez sur les rubriques de Paysud
< >

Mardi 25 Septembre 2018 - 12:31 Agriculture:on récupère en Gironde...

PaysudTv | Economie | Régions | Agriculture et alim. | Vie des spectacles | Société | Cinéma et tél. | Cuisine | Environnement | Evènements | Expositions | Livres | Talents d'ici | Tourisme | Agenais | Gironde | Périgord | Foires et Salons | Festivals | Ecouter et Voir | LES BREVES | Vidéo-archives









Recevez notre infolettre



Facebook
Twitter
LinkedIn
Google+
YouTube
Rss
Video
Mobile

Partagez Paysud en un click

Informations légales


Informations légales
Consulter les informations légales et les règles de www.paysud.com

28/05/2018