Le livre noir du logement en Aquitaine


Les acteurs des Etats Généraux du logement en Aquitaine ont remis leurs copies. Un état des lieux préoccupant et 15 propositions pour tenter d' améliorer la situation


Bordeaux a l'ambition d'une métropole de 1 million d'habitants. En attendant les logements de fortune de roms se multiplient (Ph Paysud)
Bordeaux a l'ambition d'une métropole de 1 million d'habitants. En attendant les logements de fortune de roms se multiplient (Ph Paysud)
Un an de travail pour élaborer un document édifiant sur l'état du logement en Aquitaine et émettre 15 propositions. C'est le résultat de la mobilisation de 27 organisations régionales qui ont planché sur le sujet estimant que la région méritait cette déclinaison des états généraux nationaux du logement. 27 organisations concernées par le dossier, mais qui ne représentent pas pour autant la totalité des acteurs. Le milieu rural y est en effet le grand absent, en particulier chambres d'agriculture, associations, syndicats agricoles, SAFER qui représentent pourtant le fondement, si ce n'est la fondation : le sol et sa propriété. Et ce d'autant plus que la ville empiète de plus en plus sur la campagne. De toute évidence le dossier du logement mérite une reconsidération de fond en comble s'inscrivant dans une politique globale de l'aménagement du territoire, et ne se perdant pas dans les nébuleuses des zonages, de plans divers, de politiques locales évoluant au gré des vents. Faire de la région bordelaise une métropole d'un million d'habitants en abandonnant le haut pays à lui-même n'est peut-être pas la meilleure politique.
Le travail des 27 est néanmoins édifiant sur le plan du diagnostic. Présenté à 11H30 par une succession d 'intervenants au Club de la Presse de Bordeaux, et non pas au cours d'une grande journée de restitution, il ne pouvait, et c'est dommage, entraîner de grand débat. Mais c'est le choix qui a été fait dans le contexte des présidentielles. Le constat qui pourrait s'inscrire comme le livre noir du logement en Aquitaine fait ressortir les difficultés croissantes que rencontrent les habitants de la région. Le décalage entre les prix du marché et la ressource va croissant. 50% des ménages ont moins de 2000€ de revenu par mois sur la CUB comme l'a souligné Véronique Fayet., ajointe au maire de Bordeaux. Pour les Aquitains ce n'est guère plus de 1 500€....
Bordeaux a l'ambition d'une métropole de 1 million d'habitants. En attendant les logements de fortune de roms se multiplient

Lot-et-Garonne: le plus fort taux de pauvreté

Clicquer sur l'image
Clicquer sur l'image
Autre signe des temps: 85 000 Aquitains émargent au RSA. Parallèlement le prix des terrains a été multiplié par deux depuis 2008. La précarisation conduit à rechercher un habitat moins cher, loin des centres urbains, rive droite de la Garonne par exemple. Problèmes d'infrastructures, de transports, de consommation d'espace. Des choses connues. Ce que l'on savait moins c'est que le Lot-et-Garonne est victime du désengagement de l'Etat alors que c'est lui qui compte le plus fort taux de pauvreté (20%). La région manque manque cruellement de logements sociaux (de 28 000 selon les termes de la loi SRU).
En fait l'écart se creuse entre ceux qui peuvent accéder au logement,acquérir des résidences secondaires et les autres. Le marché de l'immobilier aquitain ressemble ainsi à celui de la Côte d'Azur, autour du Bassin d'Arcachon, au sud des Landes, au Pays Basque. L'Aquitaine est ainsi dans le peloton de tête des régions les plus chères. Les privilégiés ne sont pas cependant les seuls responsables. Comme cela a été dit, "il faut refonder et adapter un modèle d'intervention publique vieux de 40 ans". La construction de logements est insuffisante par rapport aux besoins. Mais l'évolution sociétale aggrave la situation: la région est attractive, l'espérance de vie grandit, le nombre de ménages monoparentaux s'accroit sous l'effet des séparations de couples. Des phénomènes qui accentuent le besoin en logements.
Les Etats généraux aquitains, expriment donc en prolongement des propositions nationales, 15 orientations formulées en termes très administratifs, voire diplomatiques . Exemple (no7) "favoriser la réalisation d'opérations locatives sociales en quantité suffisante et adaptées qualitativement"; no:9: "maintenir et développer l'offre à bas loyers pour les ménages insuffisamment solvablisés pour accéder ou rester dans un logement "classique"....
G.G.

Ph Paysud
Ph Paysud
La présentation au Club de la Presse de Bordeaux (ph Paysud)
Mercredi 21 Mars 2012

Lu 569 fois



Notez

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique / et surfez sur les rubriques de Paysud
< >

Samedi 9 Décembre 2017 - 17:35 Johnny Halliday:l'ultime voyage

Mercredi 6 Décembre 2017 - 12:11 Adieu Johnny... ce qu'on ne verra plus

PaysudTv | Economie | Régions | Agriculture et alim. | Vie des spectacles | Société | Cinéma et tél. | Cuisine | Environnement | Evènements | Expositions | Livres | Talents d'ici | Tourisme | Agenais | Gironde | Périgord | Paysud mag | Foires et Salons | Festivals | Ecouter et Voir | LES BREVES










A voir sur France3 Nouvelle-Aquitaine

A voir sur France3 Nouvelle-Aquitaine
France 3 Nouvelle-Aquitaine a réalisé deux productions autour de la création de l'Opéra de Limoges "De cendre et d'or", et propose de découvrir le documentaire inédit "De cendre et d'Or, une odyssée musicale" et la captation du spectacle musical, réalisée du 29 juin au 1er juillet 2017, depuis l'Opéra de Limoges. Diffusion les 18 et 23 décembre après Soir3

13/12/2017


Recevez notre infolettre





Facebook
Twitter
LinkedIn
Google+
YouTube
Rss
Video
Mobile

Partagez Paysud en un click
cookieassistant.com