Les CUMA veulent jouer collectif


Dernièrement plus de 180 personnes, représentant près de 80 organismes différents, ont participé au colloque sur la coopération agricole de production organisé par la Fédération Nationale des CUMA (1) au siège du Crédit Agricole SA à Montrouge. Stéphane LE FOLL, Ministre de l’Agriculture, de l’Agroalimentaire et de la Forêt y participait


Ph DR
Ph DR
La coopération agricole de production, c'est-à-dire la mutualisation par les agriculteurs - sous des formes juridiques variées - de tout ou partie de leurs stratégies de production, rencontre aujourd’hui un contexte qui lui est à l’évidence favorable : faire face à la volatilité des prix agricoles, nécessité d’innover en mutualisant les risques, volonté de mieux organiser le temps de travail, recherche de flexibilité, changer les pratiques agroenvironnementales... Autour de trois tables-rondes thématiques (l’amélioration des conditions de vie, les pratiques agroenvironnementales, et le renouvellement des pratiques coopératives), des témoignages d’agriculteurs et les interventions d’experts ont mis en avant l’idée que les agriculteurs comme leurs organisations agricoles, la recherche ou les pouvoirs publics, devaient aujourd’hui se mobiliser pour concevoir les nouvelles façons dont les exploitations travaillaient entre elles :
Emergent en effet des formes d’organisation des exploitations en réseau sur leur territoire, où un agriculteur reste chef de son exploitation mais partage un salarié avec un voisin, mutualise ses matériels avec la cuma, et se lance dans une nouvelle activité avec l’appui d’un autre groupe. De ce fait, les stratégies d’exploitation se diversifient, au point de modifier la façon de conseiller les agriculteurs et de concevoir les politiques publiques. François Leger d’AgroParistech constate que « finalement apparaissent des formes d’organisation qui ne sont plus réductibles à une structure bien figée. Du point de vue des politiques publiques, c’est un vrai casse tête ! Et peut-être alors qu’un intrument de reconnaissance du collectif comme le futur Groupement d’intérêt écologique et économique pourrait ici être utile ».
Stéphane LE FOLL, Ministre de l’Agriculture, de l’Agroalimentaire et de la Forêt, a souligné qu’ '' il faut une vraie réflexion nouvelle sur le collectif. La dimension collective de l'agriculture, c'est la meilleure réponse pour pérenniser le métier d'agriculteur lui-même, pour garder des chefs d'exploitation, car sinon on pourrait n'avoir que des investisseurs et des salariés ! ''.Les travaux, qui ont conduit à l’élaboration de ce colloque, ont bénéficié d’un large partenariat avec Coop de France, CER France, Gaec et Sociétés, Trame, l'INRA, la Confédération Générale des Sociétés coopératives et participatives et le Crédit Agricole qui accueillait le colloque sur le site d’Evergreen, son nouveau siège social à Montrouge. En 2013, la fédération nationale des CUMA va poursuivre les travaux sur ce thème en associant les différents partenaires à des actions de développement et de recherche appliquée.
(D'après le communiqué)
1)CUMA: Coopérative d'Utilisation de Matériel Agricole


Mardi 11 Décembre 2012

Lu 339 fois



Notez

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique / et surfez sur les rubriques de Paysud
< >

Lundi 7 Janvier 2019 - 12:52 Jacques Castaing n'est plus

PaysudTv | Economie | Régions | Agriculture et alim. | Vie des spectacles | Société | Cinéma et tél. | Cuisine | Environnement | Evènements | Expositions | Livres | Talents d'ici | Tourisme | Agenais | Gironde | Périgord | Foires et Salons | Festivals | Ecouter et Voir | LES BREVES | Vidéo-archives









Recevez notre infolettre



Facebook
Twitter
LinkedIn
Google+
YouTube
Rss
Video
Mobile

Informations légales


Informations légales
Consulter les informations légales et les règles de www.paysud.com

28/05/2018