Les Jeunes agriculteurs se mobilisent contre le tour de vis sur l'aide à l'installation


Le ministre de l'Agriculture a dit vouloir maintenir l'installation de 6000 jeunes agriculteurs par an, mais le gouvernement "sabre" les aides dans son projet de budget. Le syndicalisme jeune proteste, en particulier en Gironde.


DR
DR
Jeunes Agriculteurs constate au plan national: "Le projet de loi de finances pour 2013 prévoit une baisse de plus de 30 % des aides directes et d’accompagnement aux jeunes souhaitant devenir chef d’entreprise agricole. Le gouvernement s’était pourtant engagé publiquement et à plusieurs reprises à maintenir les financements afin de pouvoir installer 6000 agriculteurs par an.
"Nous demandons au Ministre de l’agriculture de revoir les coupes dans son budget. Conscients que la crise a un impact sur l’ensemble des ministères, nous ne voulons pas pour autant que le Ministère de l’agriculture brade l’installation des jeunes en supprimant tout accompagnement. Nous demandons un réajustement du budget pour continuer à créer des emplois agricoles sur le territoire"

JA a lancé une "pétiition publique" que l'on peut trouver ICI.

JA33: "grande braderie-30% sur le financement de l'installation"

Dans un communiqué titré "Grande braderie : - 30 % sur le financement de l’installation", le Syndicat JA33 (Gironde) déclare:
" A la lecture du projet de loi de finances pour 2013, nous constatons un vrai décalage entre les annonces du Ministre de l’agriculture, du Président de la République et la réalité. La ligne directrice du Ministère est claire : supprimer tout accompagnement pour les porteurs de projet et les futurs cédants. Le budget PIDIL est amputé de 4 millions d’euros. Quid de l’avenir de nos Points Info Installation ? Des aides directes pour inciter les cédants à transmettre à un jeune ? De plus, le Ministre se targue d’avoir un objectif ambitieux de 6 000 installations en 2013, et dans un même temps, il diminue de 30% la ligne installation correspondant à la Dotation Jeunes Agriculteurs (DJA), aux prêts MTS-JA, au FICIA (fonds du Programme pour l’installation et le développement d’initiatives locales – PIDIL) et aux stages à l’installation.
" Nous demandons au Ministre de l’agriculture de revoir les coupes dans son budget, pour engager les assises de l’installation sur des bases budgétaires solides. Conscients que la crise a un impact sur l’ensemble des ministères, nous ne voulons pas pour autant que le Ministère de l’agriculture brade l’installation des jeunes en supprimant tout accompagnement. Cet accompagnement des porteurs de projet est gage de succès : 4 fois plus de réussite pour les porteurs de projet passant par le dispositif aidé que pour les autres. Nous souhaitons donc un réajustement du budget pour continuer à créer des emplois agricoles sur le territoire. Les JA lancent dès aujourd’hui sur leur site internet et leur page Facebook une pétition « Soutenez l’installation de Jeunes Agriculteurs sur le territoire français ! »

Les Jeunes Agriculteurs girondins se mobilisent aussi dans une lettre ouverte qui est envoyée ce jour aux parlementaires .




Mardi 9 Octobre 2012

Lu 308 fois



Notez

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique / et surfez sur les rubriques de Paysud
< >

Samedi 22 Septembre 2018 - 19:41 Fruits et légumes:Propulso vise la grande région

PaysudTv | Economie | Régions | Agriculture et alim. | Vie des spectacles | Société | Cinéma et tél. | Cuisine | Environnement | Evènements | Expositions | Livres | Talents d'ici | Tourisme | Agenais | Gironde | Périgord | Foires et Salons | Festivals | Ecouter et Voir | LES BREVES | Vidéo-archives









Recevez notre infolettre



Facebook
Twitter
LinkedIn
Google+
YouTube
Rss
Video
Mobile

Partagez Paysud en un click

Informations légales


Informations légales
Consulter les informations légales et les règles de www.paysud.com

28/05/2018