Maïs: Daniel Peyraube réélu à la tête de l'AGPM



PH DR
PH DR
Le Conseil d’Administration de l’AGPM, réuni ce jour à Paris, a reconduit Daniel Peyraube à la présidence de l’AGPM (Association Générale des Producteurs de Maïs). Agriculteur dans les Landes, installé depuis plus de 20 ans sur une exploitation de 130 ha avec son épouse et ses deux enfants, Daniel Peyraube est producteur de maïs grain, de maïs semence et de maïs doux. Il est également éleveur de bovins de race blondes d’Aquitaine et de volailles.
Daniel Peyraube est également président de Maiz’Europ’ et de la CEPM (Confédération Européenne de la Production de Maïs), vice-président d’ORAMA et trésorier de Passion Céréales. Au niveau départemental et régional, il est secrétaire Général de la FDSEA des Landes, membre de la chambre d’Agriculture des Landes et vice-président du groupe coopératif Maïsadour.
Le Bureau de l’AGPM est ainsi composé :
Secrétaire Générale : Anne-Claire VIAL (Drôme)
Secrétaire Général Adjoint : Jean-Michel SCHAEFFER (Bas-Rhin)
Trésorier : Arnaud RONDEAU (Yonne)
Vice-Présidents : Christian SCHNEIDER (Bas-Rhin), Joël ARNAUD (Puy-de-Dôme), Pierre BLANC (Tarn-et-Garonne), Jean-Paul LATASTE (Landes), Daniel MARTIN (Ain).
Autres Membres du Bureau : Jean-François ARNAULD (Charente-Maritime), Éric FRÉTILLÈRE (Dordogne), Georges GALARDON (Côtes d’Armor), Franck LABORDE (Pyrénées-Atlantiques), François LABORDE (Pyrénées-Atlantiques), Jean-Louis LAURENT (Allier), Marc MOSER (Bas-Rhin), François TISCHMACHER (Haut-Rhin), Thierry VANDAME (Landes), Pierre VINCENS (Tarn).
Invité es qualité : Christian PEES (président Coop de France-Métiers du grain), Christophe TERRAIN (président ARVALIS)

Dans un contexte économique difficile pour les exploitations, Daniel Peyraube a affirmé la nécessité de travailler d’ores et déjà sur la prochaine PAC et en particulier sur des outils qui permettent à chacun de rester performant en situation de volatilité des marchés. Les autres priorités restent la pérennité des facteurs de production et en particulier de l’eau (avec le développement du stockage de la ressource), de la sélection végétale (avec la nécessité d’assurer un cadre réglementaire favorisant l’innovation) et des produits phytosanitaires (dont la disponibilité est gravement menacée par le plan Ecophyto) pour permettre aux producteurs de maïs de produire plus et mieux, en répondant à tous les débouchés (alimentation humaine, alimentation animale, énergie, matériaux…).
(D'après le communiqué)

Mercredi 10 Février 2016

Lu 309 fois



Notez

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique / et surfez sur les rubriques de Paysud
< >

Lundi 16 Juillet 2018 - 20:05 La grêle a encore frappé en Gironde

PaysudTv | Economie | Régions | Agriculture et alim. | Vie des spectacles | Société | Cinéma et tél. | Cuisine | Environnement | Evènements | Expositions | Livres | Talents d'ici | Tourisme | Agenais | Gironde | Périgord | Foires et Salons | Festivals | Ecouter et Voir | LES BREVES | Vidéo-archives











Recevez notre infolettre




Facebook
Twitter
LinkedIn
Google+
YouTube
Rss
Video
Mobile

Partagez Paysud en un click

Informations légales


Informations légales
Consulter les informations légales et les règles de www.paysud.com

28/05/2018