Mama Josefa: petite histoire d'un éditeur associatif

L'édition est à l'ordre du jour à Bordeaux, ce week-end, avec l'Escale du Livre



Emmanuelle Garcia et Cécile Gallineau (ph Paysud)
Emmanuelle Garcia et Cécile Gallineau (ph Paysud)
C'est ce vendredi que se lève le voile, à Bordeaux, sur la 8e édition de l'Escale du Livre, une manifestation culturelle qui, grâce à son essaimage dans les quartiers, et à ses diverses déclinaisons, va au-delà d'un simple salon. Elle se poursuit tout ce week-end, et a pour thème la littérature étrangère. Ce qui n'écarte pas pour autant auteurs et éditeurs du pays. Emmanuelle Garcia, fondatrice de Mama Josefa, jeune maison d'édition, basée à Périgueux, qui entend se spécialiser dans le livre destiné à la jeunesse, est de ceux-là. Même si son envol est porté par un livre qui a pour titre "Rapaces", elle n'a pas encore les moyens de voler de ses propres ailes dans les salons. Elle est donc accueillie sur le stand de l'un de ses collègues qui n'a lui-aussi, que quelques mois d'existence, la Librairie Boby et Cie.
Par quel cheminement, à l'heure de l'informatique et d'Internet, décide-t-on de devenir éditeur? C'est ce que nous avons voulu savoir. Il faut dire qu'Emmanuelle Garcia n'est pas vraiment une nouvelle venue dans la profession puisque, avant de rejoindre l'Aquitaine, elle était directrice d'une maison d'édition implantée en Bourgogne. Rejoignant l'Aquitaine, elle retrouvait du même coup à Bordeaux des amis d'études. Elle n'avait pas cependant laissé du côté d'Auxerre sa vocation de produire et de diffuser des livres. C'était même pour elle l'occasion de réaliser sont rêve:créer une maison d'édition

Oeuvre collective

Mama Josefa: petite histoire d'un éditeur associatif
De fil en aiguille, son projet devait trouver diverses adhésions et s'appuyer sur le mouvement actuel en faveur de la protection de l'environnement, mais aussi sur une volonté de mettre en valeur les divers patrimoines ainsi que les territoires. Logiquement elle choisissait de développer un projet dans le cadre d'une forme associative. Ainsi, au sein de l'association Mama Josefa, on trouve deux adhérents particulièrement impliqués, Laurent Labadie "ex-paysan, devenu comédien occitan," et Olivier Bertrand "ex-animateur socio-culturel devenu éleveurs de cochons propres"! Mama Josefa disposait comme on l'imagine, d'un excellent capital de créativité qui allait être mis à contribution au cours de plusieurs mois de réflexion à propos de la ligne éditoriale et des ouvrages à concevoir.
Ainsi naissait un premier "bébé", "Rapaces," un livre instructif et fort ludique qui apprend ces oiseaux impressionnants aux enfants tout en les distrayant grâce à ses abondantes illustrations, et à ses drôles de pages. Il est l'oeuvre de Cécile Gallineau qui est animatrice-nature auprès des enfants sur le Domaine des Chaulnes ,à Grignols (24). "Elle adore faire jouer les petits pour leur faire découvrir les secrets de la nature" explique Mama Josefa.
Un autre co-auteur est Yann Toutain qui est animateur pour la Ligue de Protection des Oiseaux à Bordeaux "On retrouve dans ce livret toute la passion qu’il éprouve pour ces oiseaux fascinants." souligne l'éditeur. Quant à Stéphane Nicolet "il est illustrateur, peintre, graphiste, un peu libraire et comédien à ses heures, Stéphane a un oeil et un coup de pinceau fantastiques. Il donne aux premiers projets de Mama Josefa une tonalité esthétique originale et sensible. Il vit près de Bergerac (24)."
La vente de ce livre imprimé à Bordeaux, bâti avec du papier issu de bois de forêt gérée durablement, sans colle et sans vernis, a pris un très bon départ. Il est diffusé auprès des libraires par Charpentier, ainsi que par les associations partenaires, dont la LPO (Ligue de Protection des Oiseaux). Forte de ce premier succès Mama Josefa se prépare à mettre dans la "nature" deux autres ouvrages:
-"L’univers de la Vigne et du vin, de Cécile Gallineau et Sandrine Duclos (conception éditoriale) et Pierre Touron (illustration);
-"Cuisine : du terroir au monde", de Stéphane Nicolet (textes et illustrations). Selon les premières indications, les plus célèbres recettes traditionnelles des pays aquitains en constitueront la trame.
Et, au fait, pourquoi ce nom de Mama Josefa? " C'est, affirme Emmanuelle Garcia, un personnage imaginaire, mais qui évoque la grand-mère, un visage, un symbole de tendresse..."
Important pour les enfants et leurs mamans!
Jeudi 8 Avril 2010

Lu 2018 fois


Notez

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique / et surfez sur les rubriques de Paysud
< >

PaysudTv | Economie | Régions | Agriculture et alim. | Vie des spectacles | Société | Cinéma et tél. | Cuisine | Environnement | Evènements | Expositions | Livres | Talents d'ici | Tourisme | Agenais | Gironde | Périgord | Foires et Salons | Festivals | Ecouter et Voir | LES BREVES | Vidéo-archives











Recevez notre infolettre




Facebook
Twitter
LinkedIn
Google+
YouTube
Rss
Video
Mobile

Partagez Paysud en un click

Informations légales


Informations légales
Consulter les informations légales et les règles de www.paysud.com

28/05/2018