N. Kosciusko-Morizet: des leçons de l'après Xynthia aux craintes gazières du Sarladais



Ne voir jamais ça!  (montage Paysud)
Ne voir jamais ça! (montage Paysud)
La ministre de l'Ecologie et du Développement durable Nathalie Kosciusko-Morizet et son collègue Laurent Wauquiez étaient ce jeudi en Sarladais -à l'invitation du maire UMP de Laroque-Gageac, Jérôme Peyrat-où souffle un vent d'opposition aux recherches éventuelles de gaz de schiste suite à un permis de prospection qui a été accordé à une compagnie étrangère. Une exploration et encore plus une exploitation industrielle de telles ressources, dont on ne sait si elles existent, serait une véritable catastrophe pour l'une des régions les plus belles et les plus touristiques de France. La mobilisation des écologistes et des élus est en marche. La ministre semble avoir apporté quelques assurances en affirmant "qu'il n'y aura pas d'exploration et d'exploitation à l'américaine". Mais quel est le pouvoir d'un ministre en une telle affaire? C'est une commission qui rendra un avis le 31 mars à propos des demandes d'autorisation qui, selon la ministre, sont stoppées.
Des risques de défiguration d'un pays, aux risque des tempêtes -Le ministère de NKM indique par ailleurs : "un an après la tempête Xynthia, le plan national submersions rapides vient d’être validé par le Premier ministre, après une large concertation conduite de juillet 2010 à début février 2011. Véritable feuille de route de l’Etat en matière de prévention des risques d’inondation, ce plan, doté d’un budget de 500 M€, comprend plus de 60 actions concrètes. Et un nouvel appel à projets "programmes d’actions de prévention des inondations " (PAPI) est lancé."

Les points forts du plan

Voici quelques uns des points essentiels du plan du gouvernement:
-Accélération des plans de prévention des risques littoraux (PPRL). Dans un délai de 3 ans, 242 nouvelles communes littorales devront être couvertes par un plan de prévention des risques (PPR) .
-Aucune construction de digue ne pourra être autorisée pour ouvrir de nouveaux secteurs à l’urbanisation ;
- L’Etat proposera à la fin 2011, un référentiel technique officiel de travaux de prévention du risque d’inondation dans l’habitat existant, qui servira de support aux professionnels (bâtiment, experts, administration) pour définir, prescrire, ou réaliser des travaux;
-Mise en place par Météo France d’une vigilance spécifique météo « vagues submersions »pour fin 2011. Pour chaque département littoral, elle définira grâce au code couleur en vigueur – vert, orange, rouge - un niveau de vigilance, en fonction des prévisions de niveau de mer et de hauteur des vagues ;
-meilleure couverture du territoire par le renouvellement et le renforcement du réseau de radars hydrométéorologiques. Ce plan radar sera réalisé sur 10 ans et représente un investissement supplémentaire de Météo France et du ministère du développement durable de 10,6 M€. 1,4 M€ seront mobilisés dès 2011 ;
-extension du réseau de cours d’eau surveillé par l’Etat. 20 800 km de cours d’eau font actuellement l’objet d’une surveillance par l’Etat sur le territoire métropolitain;
- Renforcement de la fiabilité des digues.
Jeudi 17 Février 2011

Lu 540 fois



Notez

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique / et surfez sur les rubriques de Paysud
< >

PaysudTv | Economie | Régions | Agriculture et alim. | Vie des spectacles | Société | Cinéma et tél. | Cuisine | Environnement | Evènements | Expositions | Livres | Talents d'ici | Tourisme | Agenais | Gironde | Périgord | Foires et Salons | Festivals | Ecouter et Voir | LES BREVES | Vidéo-archives











Recevez notre infolettre




Facebook
Twitter
LinkedIn
Google+
YouTube
Rss
Video
Mobile

Partagez Paysud en un click

Informations légales


Informations légales
Consulter les informations légales et les règles de www.paysud.com

28/05/2018