Notre Dame-des-Landes:après leur victoire les zadistes veulent rester


Le mouvement refuse toute expulsion et entend préserver "un espace d'expérimentation sociale, environnementale, et agricole". Mais le président du département estime que M. Macron a pris une très mauvaise décision (vidéo)


Ph:site du mouvement
Ph:site du mouvement
Le mouvement "zadiste" anti-aéroport de Notre-Dame -des-Landes vient de remporter une belle victoire avec la reculade du gouvernement qui vient de décider de l'abandon du projet. Ce qui porte à se souvenir d'un autre renoncement gouvernemental, à propos du projet de retenue d'eau de Sivens, dans le Tarn, alors à l'initiative de Ségolène Royal. Cette fois il y avait Nicolas Hulot qui semble avoir fait avaler quelques couleuvres à la table ministérielle.
Dans leur communiqué les zadistes de NDD soulignent "qu'il s'agit bien d'une victoire historique face à projet d'aménagement destructeur grâce à un long mouvement aussi déterminé que divers". On pourrait penser qu'au lendemain de leur victoire les anti-aéroport lèveront le camp. Il semble qu'il n'en sera rien et que par conséquent les risques d'affrontement persistent.
UNE FETE LE 10 FEVRIER
Les zadistes affirment notamment:
"-La nécessité pour les paysans et habitants expropriés de pouvoir recouvrer pleinement leurs droits au plus vite.
-Le refus de toute expulsion de celles et ceux qui sont venus habiter ces dernières années dans le bocage pour le défendre et qui souhaitent continuer à y vivre ainsi qu’à en prendre en soin.
-Une volonté de prise en charge à long terme des terres de la zad par le mouvement dans toute sa diversité - paysans, naturalistes, riverains, associations, anciens et nouveaux habitants.
Pour le mettre en œuvre, nous aurons besoin d’une période de gel de la redistribution institutionnelle des terres. Dans le futur, ce territoire doit pouvoir rester un espace d’expérimentation sociale, environnementale et agricole.
En ce qui concerne la question de la réouverture de la route D281, fermée par les pouvoirs publics en 2013, le mouvement s’engage à y répondre lui-même. La présence ou l’intervention policières ne feraient donc qu’envenimer la situation.
Nous souhaitons par ailleurs, en cette journée mémorable, adresser un fort message de solidarité vis-à-vis d’autres luttes contre des grands projets destructeurs et pour la défense de territoires menacés.
Nous appelons à converger largement le 10 février dans le bocage pour fêter l’abandon de l’aéroport et pour poursuivre la construction de l’avenir de la zad."

M.Grosvalet (département de L-A): "une très mauvaise décision du Président"

Mercredi 17 Janvier 2018

Lu 265 fois



Notez

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique / et surfez sur les rubriques de Paysud
< >

Lundi 18 Juin 2018 - 11:08 Cuisine et musique font bon ménage

PaysudTv | Economie | Régions | Agriculture et alim. | Vie des spectacles | Société | Cinéma et tél. | Cuisine | Environnement | Evènements | Expositions | Livres | Talents d'ici | Tourisme | Agenais | Gironde | Périgord | Foires et Salons | Festivals | Ecouter et Voir | LES BREVES | Vidéo-archives











Recevez notre infolettre




Facebook
Twitter
LinkedIn
Google+
YouTube
Rss
Video
Mobile

Partagez Paysud en un click

Informations légales


Informations légales
Consulter les informations légales et les règles de www.paysud.com

28/05/2018