Nouveaux rythmes scolaires:Bordeaux choisit d'attendre


L'application de la réforme coûterait entre 4 et 6 millions d'euros à la ville


La mairie de Bordeaux communique:
"Avant de définir la position de la Ville de Bordeaux sur la mise en place de la réforme des rythmes scolaires, Alain Juppé a souhaité consulter l’ensemble des acteurs impliqués. Après avoir reçu les organisations syndicales des enseignants, il a présidé 3 réunions de concertation avec les parents d’élèves, les chefs d’établissements et les représentants des associations et structures d’animation intervenant dans les activités périscolaires.
Un questionnaire a également été adressé aux parents des quelques 15 560 enfants scolarisés dans les 99 écoles publiques de Bordeaux. Plus de 8 000 familles y ont répondu".

56% des parents pour un statu quo
"De l’analyse des réponses il ressort que 40 % des parents souhaitent que la demi-journée supplémentaire soit fixée le mercredi, 4% le samedi et 56% réclament un statu quo. 36% viendraient chercher leur enfant avant le déjeuner alors que 64% envisagent de les laisser déjeuner à l’école et 62% d’entre eux choisiraient d’envoyer leur enfant en centre de loisirs ou dans une autre structure d’animation.Au vu des ces résultats et des attentes qu’il a perçues lors de la concertation, Alain Juppé a informé le Directeur Académique des Services de l’Education Nationale de sa demande de dérogation pour la mise en œuvre de la réforme à la rentrée scolaire 2014."
Un coût de 4 à 6 millions d’euros
« Cette réforme est complexe à mettre en œuvre, nous ne serons pas prêts pour la rentrée 2013. Quels types d’activités proposer, quelles plages horaires choisir, quelle organisation pour les centres d’animation et les maisons de quartier, nécessité de réorganiser la restauration scolaire … Je préfère que nous nous donnions du temps pour régler toutes les questions qui se posent et réussir en 2014 une opération de qualité. L’application de la réforme devrait coûter à la Ville entre 4 à 6 millions d’euros. Je regrette par ailleurs les déclarations de M. Peillon sur les vacances d’été qui viennent troubler le débat. Il eut été plus judicieux de prendre son temps et de traiter la réforme des rythmes scolaires dans sa globalité. »








Jeudi 28 Février 2013

Lu 288 fois



Notez

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique / et surfez sur les rubriques de Paysud
< >

Jeudi 22 Avril 2021 - 19:17 Les Girondins au Tribunal de commerce

PaysudTv | Economie | Régions | Agriculture et alim. | Vie des spectacles | Société | Cinéma et tél. | Cuisine | Environnement | Evènements | Expositions | Livres | Talents d'ici | Tourisme | Agenais | Gironde | Périgord | Foires et Salons | Festivals | Ecouter et Voir | Vidéo-archives | Tribune







ET AUSSI...


Recevez notre infolettre


L'emploi avec Jooble

Des annonces à découvrir avec Jooble


Emploi Offres d'emploi Aquitaine-Occitanie, Offre d emploi Offres d'emploi Aquitaine-Occitanie, Jooble
jooble




Facebook
Twitter
LinkedIn
Google+
YouTube
Rss
Video
Mobile